Sabine Weiss

  • Que ce soit des enfants jouant dans les terrains vagues de son quartier - Porte de Saint Cloud -, la ville de Paris, son quotidien, son métro, ses marchés aux puces... Sabine Weiss pose un regard à la fois doux et compréhensif sur les habitants, à la recherche des beautés simples, des moments suspendus, de repos ou de rêverie. Ses photographies sont pleines de lumière, de jeux d'ombres et de flous. De la même manière, que cela soit à Moscou ou à New-York, un des sujets toujours présent chez la photographe est la rue, la vie urbaine, l'individu versus la foule des métropoles.
    Cette oeuvre riche et variée, dans la pure fibre humaniste, témoigne d'un engagement en faveur d'une réconciliation avec le réel.

    Sur commande
  • Sabine Weiss est la dernière représentante de l'école humaniste française d'après-guerre, courant qui rassemble des photographes comme Robert Doisneau, Willy Ronis et Édouard Boubat. Réalisée à l'aide des archives personnelles de Sabine Weiss et à l'occasion de l'exposition présentée au Château de Tours, ce catalogue (français - anglais) s'attachera à retracer le parcours et le métier de cette femme d'exception, à travers photographies et documents originaux.

    Sur commande
  • Sur commande
  • Le regard espiègle d'un enfant caché derrière un rideau, une ombre furtive qui court dans les rues de Paris, une petite frimousse qui sourit aux anges... Tout au long de cet ouvrage, Sabine Weiss nous offre une multitude de petits cadeaux. Depuis les années 50, cette photographe d'exception promène son regard sur le monde et fixe, pour notre plus grand bonheur, des scènes de la vie quotidienne, ici ou ailleurs. A la manière de ses illustres compagnons de route, Robert Doisneau ou Willy Ronis, elle traque la générosité des êtres, leur solitude parfois et la vérité dans toute chose. En offrant plus de 100 photos à Reporters sans frontières, Sabine Weiss nous honore et nous permet de réunir l'argent nécessaire à la poursuite de notre combat en faveur de la liberté de la presse. Notre combat. Un mot choisi pour dire l'entêtement qu'il faut mettre en oeuvre pour répondre coup par coup à tous les censeurs que compte notre planète. Dans plus de la moitié des pays du monde, la liberté de la presse est un vain mot. Et ses prédateurs sont encore nombreux, trop nombreux. Notre équipe se mobilise au quotidien pour dénoncer sans relâche leurs agissements, mais aussi pour mettre à l'honneur et encourager ceux qui leur résistent. En achetant ce nouvel album de photographies, en étant fidèle à nos publications, vous nous aidez concrètement. Ceux que nous défendons envers et contre tout vous en sont reconnaissants.

  • Des enfants

    ,

    • Hazan
    • 15 Septembre 1997
empty