Roger Gentis

  • Sur commande
  • N'etre

    Roger Gentis

  • Un psychanalyste freudien se prête un jour, par curiosité, à une thérapie d'inspiration reichienne. Cette expérience lui ouvre assurément des horizons nouveaux, certains insoupçonnés. Et depuis lors, sa pratique ne cesse de susciter de nouvelles interrogations, de poser de nouveaux problèmes.
    Ce livre est donc une tentative de débroussaillage théorique. Je l'ai écrit pour essayer d'y voir un peu plus clair dans ce que je fais.
    Lowen, Janov (et aussi Perls, dont il n'est guère question ici, cette étude se limitant à la lignée reichienne) sont des auteurs importants. Ils ont profondément bouleversé la scène thérapeutique, et les freudiens sont assez mal venus de bouder cette lecture. Mais on ne saurait accepter telles quelles leurs formulations, et encore moins avaliser leurs pratiques. Mon entreprise m'a conduit à une critique sans concession de ces auteurs - critique théorique, qui débouche à l'occasion, ce qui ne surprendra personne, sur des aspects idéologiques et politiques. Dans le même esprit, il m'a fallu aussi remonter à la source, et m'attaquer à Reich lui-même... Ce travail n'est qu'un début. Il ne se comprend qu'inspiré par une pratique assidue. A ce titre, il se voudrait aussi ouverture vers un dialogue, une confrontation avec d'autres thérapeutes, de toutes obédiences.
    R.G.

    Sur commande
  • Ana de la nuit

    Roger Gentis

    Sur commande
  • Pendant plus vingt ans Roger Gentis a chroniqué pour La quinzaine littéraire les ouvrages psychanalytiques et psychiatriques fraîchement publiés. Jamais autant que pendant ces années-là (1975-1996), les publications dans ces champs ne furent si nombreuses, si diversifiées et si fertiles. Ces ouvrages reprennent une sélection d'articles les plus significatifs. Publier ces textes aujourd'hui présente un triple intérêt : d'abord un intérêt littéraire car ces chroniques, indépendamment de leur finalité avouée, sont un pur travail d'écriture et révèlent un Roger Gentis, écrivain ; un intérêt historique et intellectuel car à travers les multiples ouvrages présentés se dégagent les lignes de force et les questions qui traversent et structurent encore et toujours la pensée contemporaine ; enfin, un intérêt bibliographique car cet ouvrage constitue un répertoire critique de textes psychiatriques fondamentaux.
    Roger Gentis, psychiatre, psychanalyste, est un des penseurs de la psychothérapie institutionnelle.

    Sur commande
  • Pendant plus vingt ans Roger Gentis a chroniqué pour La quinzaine littéraire les ouvrages psychanalytiques et psychiatriques fraîchement publiés. Jamais autant que pendant ces années-là (1975-1996), les publications dans ces champs ne furent si nombreuses, si diversifiées et si fertiles. Ces ouvrages reprennent une sélection d'articles les plus significatifs. Publier ces textes aujourd'hui présente un triple intérêt : d'abord un intérêt littéraire car ces chroniques, indépendamment de leur finalité avouée, sont un pur travail d'écriture et révèlent un Roger Gentis, écrivain ; un intérêt historique et intellectuel car à travers les multiples ouvrages présentés se dégagent les lignes de force et les questions qui traversent et structurent encore et toujours la pensée contemporaine ; enfin, un intérêt bibliographique car cet ouvrage constitue un répertoire critique de textes psychiatriques fondamentaux.
    Roger Gentis, psychiatre, psychanalyste.

    Sur commande
  • Les schizophrènes

    Roger Gentis

    " Je n'ai pas la prétention, dans un ouvrage aussi mince, de traiter tous les problèmes que soulève l'existence des schizophrènes, pas plus que de dire ce qu'est au fond la schizophrénie, pour la bonne raison que je n'en sais rien.
    Ce livre a pour ambition d'être essentiellement pratique, c'est-à-dire qu'il doit permettre à tous ceux qui côtoient les schizophrènes et participent à leur traitement de mieux savoir ce qu'ils ont à faire et à ne pas faire en telle ou telle circonstance, avec tel ou tel malade en particulier. Je ne puis malheureusement pas espérer qu'après m'avoir lu, chacun saura comment se comporter en toutes circonstances, et il faudra encore beaucoup de temps et beaucoup de travail pour savoir vraiment ce qu'il faut faire avec les schizophrènes et pourquoi.
    Tous ceux qui en ont côtoyé savent en effet que c'est une question très ardue, que ces malades sont fort difficiles à comprendre, qu'ils sont souvent extrêmement compliqués et déconcertants, et que leur traitement est une des tâches les plus dures et les plus ingrates qui soient en psychiatrie. " R. G. Paru aux éditions du Scarabée en 1969, ce texte est devenu un " classique ". Il est publié ici dans sa première version.
    Pierre Delion, dans sa préface, en propose une analyse et un commentaire qui soulignent toute son actualité et sa pertinence pour le travail psychiatrique aujourd'hui. Avec une bibliographie entièrement revue et un index analytique, il constitue un véritable outil de travail et de formation.

    Sur commande
  • Alors que Roger Gentis et Jean Oury nous ont maintenant quittés, Patrick Faugeras a redécouvert le texte d'une rencontre qui les a rassemblés à La Borde en 2005. Leur objectif de départ était de dialoguer sur la naissance du mouvement de psychothérapie institutionnelle, son importance quant au traitement des pathologies mentales dans un cadre institutionnel mais aussi de revenir sur la nature d'une pensée et d'une clinique qui, au-delà des particularités et dissemblances générées ici et là selon les contextes, font encore communauté.
    Assez tôt, cet échange prit l'allure d'un vagabondage où chacun sut mêler et entrelacer ses souvenirs personnels avec l'histoire d'un mouvement qui produisit une véritable révolution dans le champ de la psychiatrie.
    Tout au long de cet entretien, ces acteurs de premier plan d'une psychiatrie qui se voulait profondément à l'écoute d'êtres en souffrance psychique soulignent à l'usage des générations à venir combien l'engagement dans cette clinique ne peut se concevoir sans le souci de la singularité du sujet et un certain sens du collectif soignant. Leurs témoignages prennent, dans le contexte actuel, des allures de manifeste pour une « psychiatrie à visage humain ».

    Sur commande
empty