Bandes dessinées / Comics / Mangas

  • Goscinny comme vous ne l'avez jamais lu !

    Créateur d'Astérix, d'Iznogoud et du Petit Nicolas, scénariste des meilleurs albums de Lucky Luke, rédacteur en chef de de l'âge d'or du magazine Pilote... René Goscinny est une légende de la bande dessinée et l'un des auteurs français les plus lus au monde : l'ensemble de son oeuvre représente 500 millions d'ouvrages vendus. Mais si on le connait surtout pour ses illustres collaborations avec Uderzo, Sempé, Morris, Tabary ou Gotlib, on ignore que, durant sa prolifique carrière, celui-ci a également écrit quantité de scénarios pour d'autres noms tout aussi prestigieux (Jean Giraud, Cabu, Claire Bretécher, Greg, Jean-Claude Mézières...), voire lui-même dessiné !

    Ces histoires courtes, fruit de collaborations ponctuelles et éphémères et pour la plupart publiées dans Pilote, n'ont malheureusement jamais connu d'existence en album.

    Une faute que le présent ouvrage répare en réunissant une sélection de ces « introuvables », rendant ainsi un hommage original et bien mérité au plus grand créateur de l'histoire de la bande dessinée.

    Sur commande
  • The 34th album - the first for four years - is the highlight of Asterix's 50th anniversary celebrations.

    Grand format 12.90 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Sur commande
  • Cahier d'écolier pour petits ou de notes pour les grands, Le Petit Nicolas accompagnera toute la famille dans ses pages d'écriture.

  • Cahier d'écolier pour petits ou de notes pour les grands, Le Petit Nicolas accompagnera toute la famille dans ses pages d'écriture.

  • Du Panthéon à Buenos Aires

    René Goscinny

    • Imav
    • 15 Octobre 2007

    entre un scénario d'astérix, une nouvelle aventure de lucky luke, une histoire du petit nicolas et une planche d'iznogoud, rené goscinny, trouve encore le temps de se livrer à l'un de ses exercices préférés : le billet d'humour.
    voici seize histoires écrites par cet humoriste de génie et illustrées par les plus grands auteurs de bande dessinée. goscinny croque sans ménagement nos petits défauts : il s'amuse de la méchanceté gratuite, des rumeurs dévastatrices, de la gourmandise inavouée... trente ans après sa disparition, les virtuoses du 9ème art deviennent les complices de rené goscinny et lui rendent hommage. de cabu, le fidèle potache, à zep, en passant par la génération pilote, avec gotlib, druillet, lauzier, mezières, giraud, juillard, les amis de toujours, comme tibet, les amis d'aujourd'hui, comme margerin, barral, mourier, cestac, tebo, bertrand, achdé ou boucq.

  • Pour la première fois, voici la véritable histoire d'Astérix racontée par son co-créateur, René Goscinny, disparu en 1977. Rassemblées sous forme d'abécédaire, ces centaines de citations sont extraites de ses interviews, textes ou correspondances et forment un « récit » inédit émanant directement de celui qui, un jour de l'été 1959, écrivit pour la première fois le nom d'ASTERIX sur une feuille de papier.

    Avec son ami dessinateur Albert Uderzo, le génial scénariste ignorait qu'il venait alors de créer un héros planétaire : 350 millions d'albums vendus et plus de 150 traductions. Un record inégalé à ce jour.

    Sur commande
  • Au village, l'agitation règne : Assurancetourix a décidé de participer au célèbre concours de chant des bardes gaulois pour remporter le menhir d'or.
    Pour le protéger dans cette compétition suivie de près par les romains, Astérix et Obélix sont chargés de l'accompagner : ils ne doivent pas quitter Assurancetourix des yeux ; quitte à y perdre une oreille !

    Vendue pour la première fois sous la forme d'un livre-disque en 1967, cette aventure est devenue quasiment introuvable et n'a jamais été republiée.
    Cette histoire écrite avec la truculence de René Goscinny pour un enregistrement audio et illustrée pour le livret accompagnant le disque avec le génie graphique d'Albert Uderzo est un petit bijou à redécouvrir.
    /> Elle méritait d'être mise en valeur en rejoignant aujourd'hui la collection des albums illustrés d'Astérix aux côtés de Comment Obélix est tombé dans la Marmite de Potion Magique..., Les 12 Travaux d'Astérix et Le Secret de la Potion Magique.

  • La toute première histoire d'Astérix, pour faire connaissance avec la troupe des irréductibles Gaulois.

  • Cléopâtre fait le pari avec César que son peuple est encore capable de grandes réalisations. Elle ordonne à Numérobis de construire un palais somptueux pour César.

  • César veut faire disparaître le petit village gaulois qui le nargue. Pour cela, il veut faire construire tout autour une ville romaine modèle. Ainsi, le village isolé devra - selon lui - disparaître ou s'adapter et devenir romain.
    L'architecte de la ville se heurte d'abord aux Gaulois qui l'empêchent de déboiser la forêt. Mais ces derniers laissent finalement faire pour que les esclaves chargés de ce travail puissent être libérés. Une fois le premier bâtiment construit et les locataires romains arrivés sur place, la situation se dégrade vite dans le petit village : tout le monde cherche à profiter de cette nouvelle clientèle. L'architecte de la ville se heurte d'abord aux Gaulois qui l'empêchent de déboiser la forêt. Mais ces derniers laissent finalement faire pour que les esclaves chargés de ce travail puissent être libérés. Une fois le premier bâtiment construit et les locataires romains arrivés sur place, la situation se dégrade vite dans le petit village : tout le monde cherche à profiter de cette nouvelle clientèle.

  • Nos amis gaulois font connaissance avec Ocatarinetabella-tchitchix le corse exilé qui va leur faire découvrir l'Île de Beauté...

  • Astérix et Obélix partent pour la Bretagne aider leurs amis Gaulois à se défendre contre les attaques de la légion romaine.

  • Le centurion Nenjetéplus, ne pouvant battre le village Gaulois, décide de l'isoler par des palissades. Astérix parie qu'il peut faire le tour de Gaule et ramener une spécialité de chaque région malgré cette contrainte.

  • Pour récupérer l'un des leurs, enrôlé de force (qui plus est le fiancé de Falbala !), nos amis Astérix et Obélix s'engagent dans la légion : ils vont y semer une belle pagaille !

  • César cherche encore et toujours à faire disparaître le petit village gaulois. Cette fois-ci, il envoie Tullius Détritus, un romain peu recommandable, qui a le don de semer la zizanie partout où il passe. Et effectivement, après une « guerre psychologique » finement menée, il arrive à semer la zizanie dans le petit village gaulois, en faisant notamment croire qu'Astérix a vendu le secret de la potion magique aux Romains contre un vase rempli de pierres précieuses. Heureusement, malgré la crédulité des habitants du petit village, la sagesse d'Astérix et de Panoramix parviendra à retourner la calomnie contre son auteur.

  • Astérix et Obélix veulent faire participer leur village aux Jeux olympiques pour faire front aux occupants romains de leur contrée : ils réussiront au-delà de toute espérance...

  • Les Normands se morfondent de ne point connaître la peur, censée leur «donner des ailes». Afin de percer le secret qui leur permettra de voler, leur chef Olaf Grossebaf décide de partir à la recherche de peuplades capables de leur enseigner la seule chose qu'ils ignorent.

    C'est ainsi qu'ils accostent près du village gaulois où Goudurix, neveu d'Abraracourcix, est venu de Lutèce pour ses vacances. Terrifié par la venue de ces barbares sanguinaires, il passe aux yeux des Normands pour un « champion de peur ». Les guerriers du Nord crient victoire, un peu vite car, comme chacun sait, les Irréductibles Gaulois n'ont peur que d'une chose : que le ciel leur tombe sur la tête. Et ce n'est pas demain la veille !

  • Le préfet Alavacomgetepus souhaite ramener à César un cadeau original lors de son passage à Rome : et pourquoi pas un irréductible Gaulois oe

  • Astérix et Obélix partent pour Lutèce acheter une nouvelle serpe au druide Panoramix. Mais sur place, ils se rendent compte que la contrebande de serpes fait rage...

  • Le gouverneur de la province de Rennes pratique activement le « recel et abus de biens sociaux avec enrichissement personnel », c'est-à-dire qu'il profite de sa situation pour s'enrichir. Aussi, quand Rome envoie un questeur pour vérifier ses comptes, il l'empoisonne. Mais le questeur fait appel à Panoramix, qui a besoin pour pouvoir le soigner de faire une potion à base d'Edelweiss. Voilà donc Astérix et Obélix partis en Suisse, engagés dans une course contre la montre pour cueillir et rapporter une de ces fleurs. Ils devront aussi échapper aux légionnaires que le gouverneur de Genève, ami du gouverneur de Rennes, a lancé à leurs trousses.

  • Nos sympathiques gaulois cherchent à se mesurer avec les tribus belges qu'on dit les plus braves de tous les peuples gaulois..donannt lieu à des rapprochements inattendus.

  • Des espions Goths ont infiltré la Gaule afin de capturer le meilleur druide lors de leur rencontre annuelle dans la forêt des Carnutes. C'est le druide Panoramix qui gagne.

  • César vient de soumettre l'Hispanie à Rome. Enfin presque, car un petit village résiste encore et toujours à l'envahisseur. Il capture alors le fils du chef du village et l'envoie en otage au camp de Babaorum afin qu'il y reçoive une éducation romaine.
    Mais les Gaulois récupèrent le petit garçon et Astérix et Obélix se chargent de le ramener dans son village en Hispanie. Lors de ce long voyage, ils devront lutter contre les Romains qui veulent récupérer l'otage et ... contre les caprices du petit garçon !

  • À la suite d'une dispute et d'un pari stupide entre Abraracourcix et son beau-frère, voilà Astérix et Obélix partis à Rome : ils ont pour mission de rapporter la couronne de lauriers de César pour qu'elle puisse parfumer le ragoût qu'Abraracourcix doit offrir à son beau-frère. La partie ne sera pas facile, car il est hors de question d'entrer dans le palais de César par la force. Nos Gaulois doivent donc trouver un moyen d'y rentrer discrètement pour en rapporter la couronne, couronne qui met une mauvaise volonté à se faire trouver.

empty