René Cailleau

  • Le narrateur est le vent, qui flâne de-ci de-là. Il est le fil conducteur entre les hommes et les lieux. La lecture n'est pas ethnologique mais simplement ludique. Elle ne fournit pas une liste exhaustive, scientifique des tenues, mais un ressenti, les émotions vécues, les sentiments partagés.
    Le texte prend peu de place dans le déroulement du livre pour garder une mise en avant des photographies, il est distillé par bribes au hasard des déplacements du vent.

  • Les Cormont

    René Caillot

    Au XVIe siècle Lucie Frémont, une fillette de trois ans, est recueillie par Maître Cormont pour quelques jours. Il dit alors à son fils Thoine, âgé de dix ans : « Prends soin de Lucie comme de ta petite soeur ! Elle ne sait pas qu'elle est dans une situation catastrophique. » Quinze ans plus tard, alors qu'ils ont désormais vingt-cinq et dix-huit ans, Lucie qui ignore encore qu'elle n'est pas une Cormont, ressent pour Thoine des sentiments nouveaux, qu'elle cherche à rejeter parce qu'elle les croit incestueux.
    Lors de sa confession elle clame : « Mon père ! Je suis maudite ! » Et éclate en sanglots.

    Sur commande
  • Nous avons tous les quatre un point commun : celui d'être tombés sous le charme de ce bel environnement de la vallée de l'Orne, de ce pont du Coudray de grande notoriété, et de ce village d'Amayésur- Orne qui le surplombe. Nous avons tous choisi de poser nos valises et d'y vivre, nous les « horsains », et de partager la communauté des plus anciens arrivés bien avant nous. Nous avons vu ce village se transformer et nous avons eu, ensemble, le désir de remonter dans le temps, partant essentiellement des premières décennies du xixe siècle pour dresser une sorte d'état des lieux, nécessaire pour juger de l'évolution actuelle.
    Mais cet ouvrage n'est pas uniquement cela ; on ne peut oublier que le duc Guillaume a laissé les empreintes de ses chevaux en traversant l'Orne à gué, à deux reprises, que l'ombre de Moisan de Brieux, le fondateur de l'académie de Caen au xviie siècle, hante toujours les murs de sa belle demeure en face du moulin de Bully...
    Les témoins de la dernière guerre vous raconteront avec détails ce qu'ils ont vécu voici soixante-dix ans : bombardements, destructions, exode, retour dans un village meurtri, leur accablement et le sursaut qui a suivi.
    Nous vous souhaitons une agréable lecture.

    Sur commande
empty