Nouvelles Presses Du Languedoc


  • on connaît le rôle du chambon-sur-lignon en faveur des juifs, pendant la période de l'occupation ; on avait oublié que les cévennes n'étaient pas seulement une terre de résistance armée, mais aussi une terre d'accueil.
    ici, dans les montagnes du gard et de la lozère, des centaines de persécutés ont trouvé refuge. echappés des camps d'internement ou des rafles, seuls ou en famille, juifs français et étrangers, mais aussi allemands ou autrichiens antinazis, la plupart ont survécu grâce à l'efficacité du " réseau " des pasteurs protestants et à la complicité active ou passive de toute une population qui, au-delà de ses clivages religieux, politiques et sociaux, a fait bloc dans sa volonté d'hospitalité.
    c'est cette histoire, pratiquement inconnue il y a vingt ans encore, qu'a cherché à ressusciter le club cévenol en mettant à jour les documents écrits et en interrogeant au début des années 1980 des dizaines de survivants. à travers le foisonnement des témoignages recueillis, la tragédie existe, heureusement rare ; l'angoisse, souvent présente, n'exclut pas le sourire, mais émergent surtout la tendresse et une générosité qui éclairent ces années sombres.
    publié pour la première fois en 1987, deux fois réédité, ce livre, devenu classique, était introuvable, alors même qu'il offre une somme de regards et d'informations sur les juifs et les justes et propose un exemple réussi d'articulation entre mémoire et histoire. en voici la nouvelle version, augmentée de plusieurs textes inédits.

empty