Littérature générale

  • Quels secrets nous dévoilent les lettres d'amour ? À qui sont-elles destinées ? Et pourquoi tant de différences entre les lettres des hommes et les lettres des femmes ? Ce livre nous révèle le caractère charnel de la lettre pour les femmes, le lien messager pour les hommes. La lettre aujourd'hui évolue, se transforme, apparaissent des mails amoureux et des textos enflammés car la passion, par nature éphémère, a besoin d'une trace de sa fulgurance. Enfin laissez-vous prendre au jeu des correspondances amoureuses : qui sont donc Alfred et Augusta, Julie et Benjamin, Edgar et Sarah, Franz et Marie, Gabrielle et Henri, Lou et Guy, Charles et Apollonie... ?

    Sur commande
  • Pseudocryme

    Philippe Brenot

    Derrière Pseudocryme, il faut lire pseudonyme. Le héros de ce livre, Philip Brontë, est un descendant de Brandwell, le frère de Charlotte et Emilie Brontë, écrivain avant elles, mais devenu fou à l'ombre de Jane Eyre et des Hauts de Hurlevent. II lui vient tout naturellement la vocation de l'écriture, mais un livre lui a été volé, un autre écrit sous son nom. Comment résoudre ce dilemme identitaire ? Sinon en prenant un pseudonyme.ee à quoi il s'essaye depuis son enfance. Ce récit nous rappelle, si on l'avait oublié, que dans l'acte de création il y a toujours un meurtre.
    Ici l'un perd son nom, l'autre le prend. Mais qui sera la victime ?
    L'orthographe du prénom de l'auteur « Philipe » ne comporte pas de coquille (p. 71).

    Sur commande
  • éloge de la masturbation

    Philippe Brenot

    • Zulma
    • 11 Février 1999

    Depuis plus de deux siècles sévit l'interdiction tacite de la masturbation, qui a permis de légitimer tant de persécutions mais aussi de confessions comme celles de Rousseau, Sade, Diderot, Proust ou Gide...
    Philippe Brenot lève ici ce tabou implicite en réhabilitant l'acte le plus intime de notre vie personnelle, mais à la fois le plus normal, le plus nécessaire à l'épanouissement de la sexualité.

  • D'origine polonaise, Romain Gary - de son vrai nom Roman Kacew - arrive en France, à Nice, à l'âge de 12 ans en 1928. Sept ans plus tard, en 1933, il commence son premier roman, Le Vin des morts, qu'il tentera de faire publier mais qui restera inédit jusqu'à ce jour où il paraît aux éditions Gallimard. Ce roman contient l'oeuvre à venir, celle de Gary mais aussi celle d'Ajar, puisque Gary reprendra des passages du Vin des morts dans ses romans signés Ajar, Gros-Câlin, Pseudo et La Vie devant soi, ce qui permet de comprendre que Romain Gary n'est pas simplement devenu Ajar, il est en quelque sorte redevenu Kacew, c'est-à-dire " lui-même ".
    Ce livre reprend Le Manuscrit perdu, récit d'un lecteur du Vin des Morts dans les jours qui suivirent la mort de Gary, comprenant, par la seule lecture de cette oeuvre première, que Romain Gary était Emile Ajar, avec les passages inédits qui étaient masqués lors de la première édition ; augmenté des Doubles vies de Romain Gary, sur les dix identités de cet écrivain hors du commun.

    Sur commande
  • Sur commande
  • Les medecins de l amour

    Philippe Brenot

    • Zulma
    • 12 Novembre 1998

    Ils se nomment Ovide, Léonard de Vinci, Ambroise Paré, Nicolas Venette, John Hunter, Freud, William Masters ou Virginia Johnson...
    Ces médecins de l'amour sont les pionniers de la sexualité humaine. Ils parlent ouvertement de notre sexualité et disent des vérités qui choquent encore, à la mesure de l'ignorance et de l'hypocrisie.
    Aujourd'hui, l'apparition des premiers médicaments sexo-actifs nous rappelle le lien fondamental qui existe entre le sexe et le pouvoir. Une véritable OPA sur le sexe est lancée, car il y a un marché : celui de la misère sexuelle qui hante comme un spectre menaçant nos sociétés fin de siècle.
    Mais les médecins de l'amour, héritiers d'une longue tradition, sont toujours là.
    Philippe Brenot s'inscrit dans cette perspective, qui veille au respect et à la liberté de " cette seule chose qui nous distingue des bêtes ".

  • De la lettre d amour

    Philippe Brenot

    • Zulma
    • 25 Mai 2000

    D'amour est devenue un véritable genre littéraire, occupant une place prépondérante dans les relations entre les hommes et les femmes. Témoignage d'un moment d'exception, elle se veut gage de fidélité, conjuration de l'absence, abolition de l'espace et du temps. Puisant ses exemples chez les plus grands épistoliers, l'auteur montre comment la lettre d'amour exprime la sexualité, le corps et les sentiments de l'être aimé.

empty