Pascal Pujol

  • 30 % d'entre nous courent un risque d'affections génétiques. Et encore, en ne tenant compte que des onze maladies génétiques les plus fréquentes sur les 8000 recensées à ce jour. Ces pathologies représentent une des premières causes de mortalité infantile.
    Un couple sur cinquante y est confronté.
    Aujourd'hui, grâce à l'avancée des connaissances génétiques et des progrès technologiques, il est possible de prédire ces maladies et le risque de transmission à nos enfants. Dépistées plus tôt, certaines peuvent être mieux traitées, d'autres demeurent sans solution, pour l'instant. La question, qui est actuellement en débat en France (vote prévu fin août dans le cadre des États Généraux de la bioéthique) est donc éthique : doit-on autoriser le dépis tage avant la naissance, de toute les maladies considérées comme graves et incurables ?
    Pour y répondre, l'auteur, médecin, généticien, cancérologue, amène le lecteur dans ses consultations. Il lui fait vivre les situations auxquelles il est confronté quotidiennement, ses doutes et ses choix. Ce patient a 1 % de chances de développer une maladie d'Alzheimer au cours de sa vie. Lui dire pourrait entraîner des « effets psychologiques délétères » alors qu'il y a toutes les chances que la maladie ne survienne pas. Mais si cette probabilité est de 20 % ? De 90 % ? Faut-il prescrire une chimiothérapie lourde à cette jeune femme dont l'analyse génomique de la tumeur montre que cela n'aura aucun effet si ce n'est délétère ? Et ce couple d'aveugles qui désire « un enfant qui voit » et demande un diagnostic p rénatal. Eugénisme ?
    Saisissant, concernant et d'actualité.

  • Sanguines

    Pascale Pujol

    Douze tableaux, douze nouvelles, douze lunes devrait-on dire... Car on parle ici de lunes, de cycles, de sang. De menstruations. Un thème tabou, un bastion que la littérature a souvent refusé d'investir parce qu'il y a un je-ne-sais-quoi de tribal, de reculé, de primitif dans ces histoires qui doivent rester secrètes, refoulées ou proscrites : qu'elles soient accueillies avec déception, soulagement ou exaspération, les règles nous ramènent à notre condition animale.
    Balayant les préjugés, l'auteure parcourt ce delta maudit pour tenter d'accoster sur des rivages parfois glauques, mais pas seulement... En parler sans trivialité semblait définitivement exclu et pourtant Pascale Pujol vous laisse suspendu(e) au fil de son talent.

    Sur commande
  • Sandrine jugeait que seuls les faibles et les profiteurs arrivaient jusqu'à Pôle emploi. Les faibles - ceux qui avaient de réels problèmes d'insertion professionnelle, des accidents de la vie - l'ennuyaient à mourir. Les autres, en revanche, l'intéressaient plus : les feignants, les sournois, les mythomanes, les illuminés aussi. Non qu'elle ait eu le souci de l'argent du contribuable ou même de la bonne tenue des statistiques publiques du chômage. Mais elle détestait par-dessus tout qu'on fasse insulte à son intelligence et à son intuition, particulièrement affûtée. Débusquer et mettre en échec les stratégies compliquées s'était d'abord avéré un jeu délectable auquel elle excellait, puis était vite devenu une drogue.

    Sur commande
  • Je vous embrasse

    Pascale Pujol

    Un homme, une femme, et Paris pour décor de cette histoire d'amour languissante. Jeu de séduction, jeu d'illusions, plein de promesses non dites, de gestes attendus et de baisers espérés. Mais, la belle n'est pas bête, et se rebelle. Mots vengeurs, jamais rageurs, tout en délicatesse et subtilités de langue. Pascale Pujol dépoussière avec Je vous embrasse les codes courtois des amours galantes. Raffiné et non moins mordant, un régal d'insolence bienséante.

    Sur commande
  • Une nouvelle, cÕest parfois un homme et une femme qui se regardent et se taisent pendant que sÕŽchafaude lÕhistoire qui les lie. CÕest parfois le fr™lement dÕun autre, le dŽsir quÕon croit fugace et qui sÕinstalle pourtant. CÕest une erreur dÕaiguillage qui vous conduit au tourisme forcŽ. CÕest poser des mots dŽlicats sur des dŽsirs sourds et des souffrances muettes. CÕest un mouchoir de soie nouŽ au bon endroit. Ce sont des tres vacillants entre reconnaissance et perdition. CÕest lÕŽrotisme infini dÕun drap fin... Les nouvelles de Pascale Pujol sont ainsi. Elles se posent, discrtes, vous chuchotent ˆ lÕoreille ce quÕelles pourraient crier. Elles nÕen ont que plus de force.

    Pascale Pujol vit en rŽgion parisienne. DÕabord journaliste, Žgalement chargŽe de cours de journalisme Žconomique, elle est aujourdÕhui consultante. Fragments dÕun texto amoureux est son premier recueil.

    Sur commande
  • Face à l'angoisse et à toutes les fausses croyances qu'elle peut engendrer, chacun cherche ses mots. Trois médecins cancérologues renommés proposent ici une sorte de "consultation idéale" et répondent à toutes les questions que se posent les malades ainsi que leurs proches, comme : "Pourquoi moi ?" ; "Qu'est-ce qu'on fait ?" ; "Quelles sont mes chances ?" ; "A-t-on vraiment progressé ?".
    Riche d'une centaine d'années d'expérience cumulées en cancérologie, cet essai offre un discours clair, sincère et plein d'humanité, susceptible d'aider ceux qui ont croisé le cancer sur leur chemin ou le redoutent.
    En spécialistes, les professeurs Pujol nous parlent des progrès de la science sur la maladie - sans pour autant omettre de nommer ce qu'elle ignore encore.
    Du travail de prévention jusqu'aux thérapies, le cancer est devenu un fait de société qui nous concerne tous.

    Sur commande
  • « Lignes de fuite » est la suite logique de « Vallée d'Aure, morceaux choisis ». Fruit de plus de dix nouvelles années de campagne et d'exploration, le livre offre inédits et nouveautés à la hauteur de l'exigence pyrénéiste de ses auteurs. Cette fois-ci, Pascal Ravier, infatigable dénicheur aurois que l'on ne présente plus, s'est associé à Jean-Pierre Pujolle, fidèle copain de cordée et expert du Luchonnais, où il exerce la profession de guide-secouriste au PGHM. Il en ressort un ensemble cohérent centré sur leurs attaches jumelles en guise de coeur, et débordant sur les vallées voisines et leurs satellites. Si les itinéraires d'escalade proposés caressent autant de rochers que la riche géologie des régions visitées en propose, s'ils suivent des lignes de fraîche date ou des passages historiques obligés, s'ils requièrent une approche modeste ou ardue, et suggèrent une balade apaisée ou une attention vigilante, ils ont en commun de se dérouler dans des cadres somptueux et d'offrir des expériences intenses de montagne. Pour se situer dans le temps et l'espace, la structure est claire : du plus lointain au plus récent, de la vision d'ensemble des massifs à la précision léchée de la note technique. On y apprendra l'histoire des anciens et les dernières nouvelles, ponctuée de moments de là-haut, en images et en mots. Le résultat est une somme rare, exaltante et sauvage ; une invitation à découvrir à fleur de mains et de chaussons, pépites pyrénéennes et chemins buissonniers qu'affectionnent le duo. Et puis, pour tout dire, ce livre est bien plus qu'un topo bien fait qui ouvre le chemin. Lignes de fuite : hors des conventions, du brouhaha, des pratiques faciles, du quotidien.

    Sur commande
  • Face à l'angoisse et à toutes les fausses croyances qu'elle peut engendrer, chacun cherche ses mots.
    Trois médecins cancérologues renommés proposent ici une sorte de "consultation idéale" et répondent à toutes les questions que se posent les malades ainsi que leurs proches, comme : "Pourquoi moi ?" ; "Qu'est-ce qu'on fait ?" ; "Quelles sont mes chances ?"; "A-t-on vraiment progressé ?". Riche d'une centaine d'années d'expérience cumulées en cancérologie, cet essai offre un discours clair, sincère et plein d'humanité, susceptible d'aider ceux qui ont croisé le cancer sur leur chemin ou le redoutent.
    En spécialistes, les professeurs Pujol nous parlent des progrès de la science sur la maladie, sans pour autant omettre de nommer ce qu'elle ignore encore. Du travail de prévention jusqu'aux thérapies, le cancer est devenu un fait de société qui nous concerne tous.

    Sur commande
empty