L'harmattan

  • René Girard, en mettant à jour les grandes étapes fondatrices de la culture et des mythes, a permis de percevoir la dynamique fondamentale des rapports humains où la violence joue un rôle majeur. Et parce que " toute pensée décrit un cercle autour de la violence fondatrice ", les grands écrivains laissent transparaître, dans la structure même de leurs oeuvres, le fonctionnement de cette violence. L'étude de sept oeuvres littéraires majeures amène Olivier Maurel à proposer un complément à la théorie girardienne de l'évolution de l'humanité, prenant en compte la violence éducative infligée aux enfants depuis des millénaires. C'est aussi une grille de lecture applicable à d'autres oeuvres littéraires.

    Sur commande
  • Le premier se fait appeler Charles Boyer, mais seuls ses amis et sa famille connaissent sa véritable identité. C'est un agent de la DGSE. Le second se fait appeler Abou Djilali al Firansi. Radicalisé en prison, il a intégré à sa libération un réseau djihadiste avant de devenir un émir de l'État islamique dans la zone de combat syro-irakienne. Entre fiction et réalité, évitant les clichés, les anathèmes ou les amalgames faciles, ce récit poignant est particulièrement bien documenté. Il nous plonge au coeur de l hyperviolence de la guerre clandestine menée par les services secrets français contre les cellules djihadistes internationales.

    Sur commande
empty