Jeunesse

  • Un matin, le père de Pablo est enlevé, sous ses yeux, par des soldats. Son seul crime : éditer de la poésie révolutionnaire. Mais dans ce pays d'Amérique du Sud, écrasé par une dictature, il n'y a plus de place pour la liberté d'opinion. Pour Pablo, la révélation est brutale. Il prend enfin conscience de ce qui se passe autour de lui. Avec l'aide d'un réseau de résistants, il va tenter de retrouver son père, détenu et torturé dans la sinistre prison de San Marcos.
    Il verra les bourreaux à l'oeuvre, et comprendra alors toute l'importance des textes que son père imprimait, jour après jour, pour lutter contre l'oppression.

    Sur commande
  • Nicolas est un petit de maternelle qui réussit, alors que son quotidien à la maison n'est pas drôle du tout, à prendre la vie comme elle vient et à la réinventer, avec ses copains imaginaires, Petit Toiseau et Fourmisseau. Sur un sujet délicat, un roman très drôle, qu'on peut déguster à tous les âges. Un des grands succès de Marie-Sabine Roger fait peau neuve. À découvrir ou redécouvrir !

    Sur commande
  • Alors que le terrible effaceur sévit et gomme la joie sur cette contrée, son pouvoir est contesté par un enfant qui ne se résigne pas et lance l'appel à la résistance pour que les rires reviennent.

    Sur commande
  • Recommandé par l'Education Nationale pour le cycle 3. Un texte poignant et tendre qui emmène un petit garçon malade et son voisin le pirate loin du lac Linique, vers le pays de Loindicie.
    A la vie, à la... Le mot jamais prononcé n'est pas esquivé. La mort annoncée est celle d'un enfant, le narrateur, probablement atteint d'un cancer. La mère aimante est digne et le voisin, monsieur Lescale, va escorter l'enfant jusqu'aux portes de ce dernier voyage... C'est un roman rare, dont l'écriture sert jusqu'au bout le projet d'évoquer notre insoutenable et précieuse condition.

  • Zoucaribou

    Marie-Sabine Roger

    Sur commande

  • a la maison, les filles font tout, les garçons rien.
    céline, la grande soeur, se rebelle : elle veut sortir le soir, porter une minijupe, laisser son frère yoan faire la vaisselle. le père s'y oppose, la mère n'ose rien dire. et la petite dernière regarde ces scènes, se pose des questions auxquelles sa soeur et son père n'apportent pas les mêmes réponses.

  • La Grande Festoirie des gnomes approche. Lors de ce banquet et après force bombances, le peuple gnomique devra choisir son nouveau roi ! Hélas, la guerre gronde entre les quatre clans, depuis l'année passée. Taquin Bedaine, chef des Murmoussus, caresse l'espoir de réconcilier les tribus... afin d'être sacré Gnomarque. Mais, foutraille ! pourquoi ne pas confier une mission aussi délicate à cette tranche de courge de Dakil oe

  • Deux histoires empreintes de poésie sur des enfants qui se révèlent au monde à travers leur différence.
    Pierre est un bâtisseur de châteaux. de sable. La plage, c'est son territoire. Quand une fille envahit son royaume, Pierre est fou de rage. Ils passent un certain temps à s'observer jusqu'à ce que Pierre se rend compte qu'Anne ne peut pas se déplacer pour l'aider, car elle ne peut plus marcher. Petit à petit, les deux enfants partagent le bonheur d'être ensemble. Pierre veut bâtir le plus beau des châteaux pour son amie : mais comment faire pour que la marée ne l'emporte pas ? À quatre ans, Lila a cessé de parler. Certains la trouvent bête, mais sa famille l'aime pour ce qu'elle est. Un jour, la cuillère de Lila tombe dans un « tlpp ». Quel curieux bruit ! Lila veut cette cuillère ! Puis elle trouve un peigne qui fait « toung toung tang toung ». Sa collection a commencé : avec ses objets hétéroclites, Lila compose une mélodie, sa musique à elle comme une chanson cabossée faite de sons un peu fêlés.

  • Il est vraiment bizarre Esteban, le nouveau de la classe. Non seulement il a des vêtements démodés, des cheveux en bataille et un air de se moquer de tout, mais en plus il ne parle presque pas... Aurait-il un secret si lourd à porter qu'il ne peut le partager avec personne ?

  • Ce volume rassemble trois romans :
    Le quatrième soupirail C'est parce que son père est emprisonné pour avoir publié de la poésie subversive que Pablo s'introduit dans la prison pour lui murmurer, jour après jour, les vers de la survie.
    Et tu te soumettras à la loi de ton père Dans une famille en apparence normale, un père terrorise femme et enfants, et les oblige à vivre dans la crainte du Seigneur. Pour ce père, Dieu n'est pas amour, mais devoir. Alors que sa mère sombre dans la dépression muette, la narratrice choisit la vie.
    Une poignée d'argile De son enfance, elle ne se souvient de rien, ou presque. Son père n'est même pas mort, bien pire, il a disparu, les a abandonnées, sa mère et elle. Le dessin, la sculpture vont la sauver.

    Sur commande
  • «Des problèmes, moi, j'en ai plus. Périf'a disparu. La Caddy est en prison. Mon copain Mourad est un assassin. Alors je m'en fous, si je meurs. J'ai même pas mal.» Le jour où Ludo a rencontré la Caddy, la vieille SDF, il ne se doutait pas de ce qui allait suivre.
    Maintenant il sait ce qu'elle cache, au fond de son chariot...
    Un tout petit secret qu'il faut protéger à tout prix. Même si pour cela Mourad et lui doivent dévaliser le Petiprix...
    Et voilà comment, pour rendre service, on devient un voleur, et même un assassin !

  • Laurence, jeune fille sans logis, vit avec son fils, le petit Nono, au bord d'une voie ferrée, dans un gros carton d'emballage transformé en " maison ". Elle tente de masquer le tragique de la situation à cet enfant qui, avec ses yeux d'enfant, attend chaque jour le retour de sa mère qu'il croit partie au travail. Laurence fait la manche, rapporte difficilement de quoi manger. Un jour, Nono croise Nel, un jeune aveugle, marginal lui aussi à sa manière, affichant parfois sa différence de manière provocatrice. Chacun continue sa vie de son côté, Nel pour le meilleur, Nono pour le pire. Jusqu'au jour où tous les deux se croiseront une dernière fois, et où Nel comprendra...

  • Il lui a donné la moitié gauche de la lune, parce que c'est le côté du coeur.
    Elle lui a offert l'océan pacifique, pour le bleu qui ressemble à ses yeux. lui, il s'appelle loïc. elle, c'est fanny. pour le retrouver, elle est partie, sans rien dire à personne. parce que loïc et elle, c'est vraiment de l'amour. même si elle a quinze ans et demi. même s'il n'en a que dix-sept.

  • De son enfance, elle ne se souvient de rien, ou presque.
    Juste d'avoir été " la fille du pauvre jean-paul ". mais son père n'est même pas mort, bien pire, il a disparu, tout lâché. il les a abandonnées, du jour au lendemain, sa mère et elle. alors, son enfance après l'attente : grisaille et rancoeur jamais résolue. sa mère qui s'enferre dans la rancune, le chagrin qui les sépare au lieu de les rapprocher. le dessin, la sculpture va la sauver. dans son nouveau lycée, un ancien monastère, un jardin dont l'accès est condamné, va lui servir de refuge, d'atelier secret.

  • Une petite exploratrice vive et curieuse, qui n'a pas les yeux dans sa poche
    ni l'imagination dans un tiroir, part à la découverte du monde merveilleux
    des « petits papis en gris ». Tout remplis d'anniversaires, ces petits papis mutins, entre colibris et papillons de nuit, vaquent à leurs occupations bucoliques. Munis de leurs sacs à découvrailles, ils sirotent le fond de l'air, butinent de fleur en fleur, puis disparaissent au matin, sans un bruit.

  • Suite à un pari stupide lors du banquet des choux-gras, Dakil est tenu pour responsable de l'effroyable indigestion de son chef Taquin la Bedaine. Attein de fièvre pégeuse, ce dernier est entre la vie et la mort... Foutraille de merle ! Ni une, ni deux, Dakil et son lutin Mutin ont pour mission d'aller quérir l'unique remède à ce mal, aux confins du pays, auprès du sinistre mage Fifrelin...

  • Dakil Nez-Fin, le gnome du clan des Murmoussus, prépare des pièges pour les malheureux voyageurs qui traversent l'épaisse forêt d'Abandor. Mais lorsque le voyageur est un chevalier monté sur une licorne blanche, l'affaire se complique. Et voilà Dakil embarqué dans une aventure extravagante. Escorté par un lutin impertinent et bavard, Dakil va trembler de froid, de rage, de peur...

  • Le petit Tom s'occupe du jardin que lui a confié son père avec de curieux outils : le ratepioche, la biclette, l'épeluchoir à fourmis. Il entretient ainsi le grand Caillé Aspiral, avec ses feuille sà petits carreaux, le verger des Tartinomiels, le bel Arbrizou et l'arbre à Kadabras.

  • " Quand j'arrive à l'école maternelle Jean-Jaurès, j'ai même pas le temps de jouer dans la cour, c'est juste l'heure de rentrer.
    Les autres sont déjà rangés en petittrain pour aller faire pipi. Moi je suis le dernier. C'est nul, je peux doubler personne. " Entre la maison et l'école, Nicolas n'a pas toujours la vie facile. Heureusement, il y a petit Toiseau et Fourmisseau auxquels il peut tout raconter...

  • Le roi sans Terre

    Marie-Sabine Roger

    Le roi sans terre s'arrêtait sur une place de village, dans le murmure des fontaines et les cris d'oiseaux des enfants.
    Il contemplait, de ses grands yeux couleur de ciel, la vie bruissante et incessante qui palpitait autour de lui. Il regardait longtemps, se demandant si, dans ce lieu, pourrait se bâtir sa maison. Et toujours il répondait non.

empty