Marie Campion

  • « Ce que cherche ton corps/la nuit/en enlaçant le mien/ je ne l'ai pas encore écrit » Il y a eu les « guirlandes amoureuses » ces recueils de poésies érotiques, et « la carte du Tendre » ce pays imaginaire de la vie amoureuse... il y a à présent, la « tresse amoureuse »... Dans ce recueil, Eva Kavian ne cesse d'entrelacer son souffle à celui de celui qu'elle appelle « son mari », comme un nom qui le différencie de tous les autres hommes. Peu importe son nom, il est « mon mari ». La possession amoureuse, elle le possède, il la possède. Et la Tresse progresse : lui/elle, dehors/dedans, nuit/jour, avant lui/avec lui. Un entrelacs que l'on suit dans l'éblouissement des gestes du quotidien. ?Elle s'émerveille/elle s'inquiète. Le bonheur n'est pas une guirlande éternelle, par le fait même de la vie qui coule.?« Parfois le nuit/mon mari/devant son écran/cherche le voyage/que nous ferons/dans quelques mois/pendant que je dors/sans lui. » ?La vie heureuse aura une fin, la vie a une fin.?Le dernier entrelacs de ce recueil est celui-là : la vie avec l'autre/la disparition de l'autre, qui est l'âme du recueil, le tuteur sur lequel la Tresse se forme, solide et fragile à la fois. © Francesco Pittau.

    Sur commande
  • La maîtrise des comptes sociaux, et notamment ceux de l'assurance maladie, l'évolution des modes de prises en charge médicales et sociales, le poids des affections de longue durée dans les dépenses d'assurance maladie sont autant d'enjeux stratégiques auxquels la société française est aujourd'hui confrontée.
    Le Régime Social des Indépendants, en partenariat avec l'Institut d'Étude des Politiques de Santé, a organisé ce colloque sur la personnalisation de la prise en charge et la responsabilité individuelle en l'articulant autour de deux axes principaux.
    Le premier est une illustration concrète de la personnalisation et de la standardisation de la prise en charge des soins, ainsi que de la prévention. Le débat est soutenu par des exemples, notamment le modèle social du régime local d'Alsace-Lorraine.
    Le deuxième axe concerne les enjeux sociaux et médicaux soulevés par cette problématique de personnalisation de la prise en charge. L'angle social est abordé, entre autres, à travers la CMU, son histoire et sa gestion actuelle, ou l'exemple du système anglais. L'angle médical est illustré par les pratiques de vaccinations, et l'expérience de la Haute Autorité de Santé en matière de référentiels de standardisation.
    Une Table ronde consacrée à l'avenir de la personnalisation de la prise en charge et à sa responsabilisation, collective et individuelle, vient clore le débat.

    Sur commande
  • Au fil de ces pages teintées d'une poésie douce-amère, Pascal Blondiau sème des images d'une puissance rare, pose des mots sur des instants fragiles, comme on saupoudrerait de sel la queue d'un oiseau magnifique, dans l'espoir qu'il s'attarde sur la branche.
    Des textes profondément humains qui, comme autant de galets déposés au hasard, déplacés au gré du courant, entrent en résonance et poussent irrésistiblement le lecteur à s'interroger sur le sens de la vie et la course folle du temps, à savourer ces " détails " du quotidien et de l'intime qu'il ignore trop souvent.
    Mais ce livre est aussi un manifeste, celui d'un auteur qui brouille avec aisance les frontières entre réalité et fiction, un auteur qui sait que ce sont aussi les petites choses qui font les grandes histoires et qu'il faut " revenir de quelque part " pour y entraîner le lecteur.

    Sur commande
  • L'élaboration de protocoles puis leur application dans la pratique quotidienne de la médecine sont des préoccupations majeures et d'actualité du corps médical. Des intervenants de divers horizons (médecins, président d'association d'usagers, juge d'instruction, philosophe, assureur, etc.) se sont réunis et ont confronté leurs opinions et leurs expériences concernant ces protocoles, exposant leurs avantages et inconvénients et leur faisabilité dans la pratique quotidienne. Ainsi ont été abordées les questions suivantes : En quoi ces protocoles améliorent-ils les soins ? Faut-il un encadrement des pratiques ou une autonomie de la décision médicale ? Sont-ils une fausse sécurité ou un frein ? (cette question est illustrée par des études de cas) Quelles sont les évolutions souhaitables de la politique de protocolisation ?

    Sur commande
  • Fait le point sur les différents aspects scientifiques, juridiques, sociologiques et économiques de l'innovation dans le domaine de la santé. Aborde notamment l'évaluation de la portée d'une technologie innovante, l'innovation concernant le médicament et le dispositif médical, ainsi que la place des pouvoirs publics.

    Sur commande
empty