Maria-Cristina Pitassi

  • Figure éminente de la République des lettres, le théologien genevois Jean-Alphonse Turrettini a joué un rôle de premier plan dans l'histoire intellectuelle de l'Europe moderne. Engagé avec détermination en faveur de la réunification intra-protestante, ardent défenseur d'un christianisme « raisonnable » - à forte dominante morale et dès lors éloigné des subtilités scolastiques -, Turrettini a transformé en profondeur la théologie réformée de son temps ainsi que l'Église de Genève.

    Les études ici réunies analysent avec finesse le rapport que Turrettini a entretenu avec la philosophie, son engagement académique et pastoral et ses relations épistolaires, tout en renouvelant largement notre connaissance du contexte culturel dans lequel il a évolué.

    Écrites entre 1988 et 2009 par une spécialiste renommée de l'histoire intellectuelle et des idées théologiques, ces études d'une grande rigueur méthodologique ont été revues et regroupées en trois sections consacrées respectivement à la philosophie, au contexte genevois et au réseau européen de Turrettini. Trois introductions inédites mettent en valeur la cohérence et l'originalité du propos. Ce volume constitue ainsi une référence incontournable pour comprendre la transition qui s'opère, sous la pression d'une culture philosophique et religieuse porteuse de nouveaux défis, des formes orthodoxes de la théologie d'orientation calvinienne vers une théologie naturelle qui revendique désormais pour unique fondement les lumières de la raison.

    Sur commande
  • Citoyen attitré de la République des lettres, le théologien genevois Jean-Alphonse Turrettini (1671-1737) a marqué de manière significative la culture religieuse de son temps non seulement en conférant au calvinisme une empreinte résolument post orthodoxe mais aussi en oeuvrant pour la réunification des Églises protestantes et en se faisant l'apologète d'un christianisme raisonnable, éloigné des subtilités scolastiques et fortement axé sur la morale. Installé durablement dans sa ville natale après un séjour prolongé en Hollande, en Angleterre et en France, Turrettini a entretenu toute sa vie d'intenses liens épistolaires avec des centaines de correspondants proches et lointains avec qui il a échangé, pendant une bonne cinquantaine d'années, environ 5'000 lettres. Cette correspondance largement inédite et conservée en partie dans des archives privées est une source d'une extraordinaire richesse pour retracer l'histoire religieuse, intellectuelle, culturelle et sociale d'une époque charnière.
    L'inventaire critique qui est ici proposé se compose de six volumes : les quatre premiers répertorient cette imposante masse documentaire par ordre chronologique, avec une description bibliographique et un résumé détaillé de chaque lettre ; le cinquième offre un inventaire par correspondants, qui constitue, grâce à la bio-bibliographie qui est fournie pour chacun d'entre eux, un véritable répertoire de l'Europe religieuse et savante des Lumières naissantes ; le sixième enfin présente les index des noms, des ouvrages et des matières.
    Volume premier : Inventaire chronologique 1681-1698. Volume deuxième : Inventaire chronologique 1699-1713. Volume troisième : Inventaire chronologique 1714-1726. Volume quatrième : Inventaire chronologique 1727-1737. Volume cinquième : Inventaire par correspondants. Volume sixième : Index.

    Sur commande
empty