Organisation

  • Parmi les propositions ci-dessous, cochez celles qui vous correspondent.

    * Vous êtes plutôt du genre à prendre les compliments avec méfiance...
    * Il vous en faut beaucoup pour être fier de vous.
    * Vous "imposer" devant des inconnus vous demande un réel effort.
    * Votre monde s'écroule à la moindre critique.
    * En général, vous préférez qu'on choisisse pour vous.
    * Vous vous sentez coupable pour un oui ou pour un non.
    * Plutôt mourir que de demander de l'aide !
    * Les discussions superficielles vous barbent.
    /> * Un jour sur deux, * vous vous trouvez tout simplement moche.
    * Les gens qui se font remarquer vous intimident terriblement.

    Moins de 2 réponses : ce livre ne vous concerne pas.

    2 à 5 réponses : la lecture de ce livre vous sera probablement bénéfique. Elle vous permettra d'améliorer sensiblement votre rapport à vous-même et aux autres.

    6 à 10 réponses : ce livre est fait pour vous ! Vous ne vous appréciez pas à votre juste valeur et cela vous joue des tours au quotidien. Ne perdez plus temps et faites consciencieusement les 50 exercices proposés ici...

  • Certaines personnes sont parmi leurs semblables comme des poissons dans l'eau. Elles évoluent dans les groupes avec aisance et, en cas de difficulté, considèrent l'autre comme la ressource la plus évidente : pour se confier, chercher conseil, demander son chemin, etc. D'autres au contraire ressentent, dans les mêmes situations, une forte anxiété sociale qui les pousse à éviter le contact avec autrui. On les décrit comme timides, hypersensibles, introvertis ou inhibés. L'anxiété sociale revêt en effet des visages divers et si tout le monde n'est pas égal face à la peur des autres, nul n'en est totalement exempt...Au fil de multiples exemples, l'auteur décrit les multiples manifestations de l'anxiété sociale et nous en explique la logique, entre tempérament personnel et expériences de vie. En identifiant les origines de ses craintes (peur d'être jugé, de blesser autrui, peur de l'intimité ...) et les mécanismes de ses propres inhibitions, chacun peut alors progresser dans ses relations interpersonnelles et refuser la tyrannie de la peur.

    Sur commande
empty