Katz Arthur

  • ISBN : 9782882720412 Titre de l'ouvrage : Holocauste, où était Dieu?
    Auteur : Arthur Katz Editeur : RDF-Editions Date de publication : 15.12.1999 Reliure : Broché Prix public/catalogue hors taxes: EUR 11,84 TVA : 5.5 % Prix public taxes comprises : EUR 12,50 Nombre de pages : 145 Description : Partant d'une hypothèse audacieuse, l'auteur a cherché dans les anciennes Ecritures hébraïques la clé d'une interprétation de l'Holocauste, cet événement tout proche de nous dans le temps. Il interpelle le lecteur qui a une foi religieuse tout autant que l'agnostique incroyant; il les convie à réexaminer et à réévaluer leurs convictions les plus profondes.
    Au cours de sa réflexion sur cette tragédie sans pareille, il met courageusement en lumière, comme peu l'ont fait avant lui, la question de Dieu en tant que Dieu, face à la pensée de ce siècle. Nous sommes mis en demeure ou bien de renoncer à une foi inutile et de nous abandonner au cynisme du monde, ou bien d'entrer dans une connaissance nouvelle de Dieu, dans des profondeurs pas encore sondées. Cette démarche aura des incidences sur notre vie entière, et plus rien ne sera comme avant.

  • " Je n'ai pas de plus grande joie que d'entendre dire de mes enfants qu'ils marchent dans la vérité. "
    3 Jean 4

    " La vérité est plus qu'une somme de réponses justes. Elle n'est aucunement une chose que l'on pourrait posséder. Elle est essentiellement et avant tout, ce que nous devons être ".
    Paul Volk

    " Les mots étaient clairs, justes, précis. Mais d'où venait donc cet étrange malaise qui montait en moi et s'intensifiait à chaque mot, jusqu'à ce que finalement j'aie les entrailles nouées par un inexplicable tourment oe

    Je finis par comprendre pourquoi je me sentais tiraillé : mon intelligence adhérait à la forme biblique, à la rectitude doctrinale de la parole prêchée, mais mon âme avait en horreur l'esprit qui se manifestait au travers de ces paroles et qui les contredisait à chaque syllabe. D'une part, on nous exhortait à l'engagement total, au sacrifice. Par ailleurs, on affirmait : " Pas de panique ! Ne prenez pas ces paroles au sérieux ! Ce n'est qu'un sermon. "

    Une pensée très nette vit alors le jour en moi : la vérité, c'est toute la vérité, et rien que la vérité, ou bien il ne s'agit pas de la vérité. "
    Arthur Katz

empty