Julien Guerville

  • "L'air empestait le plastique. Avec le temps, j'avais cru que j'oublierais. Que je m'y habituerais. Mais ça ne passait pas. L'odeur acide et piquante des polymères s'insinuait partout. Toujours." Calvin travaille de nuit à l'usine pétrochimique de Poghorn. Le jour, il traîne au bordel, parcourt les montagnes avec son chien et fabrique des pilules hallucinogènes à base d'amanites tue-mouches. La vie. La routine. Jusqu'à ce que la femme de son frère, Kimiyo frappe à sa porte, le nez fendu et l'arcade cassée ; jusqu'à ce que les télés annoncent la fermeture de l'usine.

    Un roman noir, social, terriblement actuel, porté par une plume aussi incisive que poétique.

empty