Policier & Thriller

  • Comme un film d'Olivier Marchal, ce roman noir est un retour sur les années de plomb, les années 1960-1970 en Italie où les anarchistes souhaitaient « faire la peau » aux puissants puis les années 1990 en France. Une enquête qui puise ses racines dans la violence, l'amitié et les amours de naguère.

    Varlaud, un flic désabusé, se remémore sa jeunesse : les camarades anarchistes pendant les années de plomb en Italie puis la violence des années 1992 - 1993 en France ressurgie soudainement. Cette lutte armée qui avait bercé l'utopie de toute une génération dans le sillage des Brigades rouges. Il y a Mélo, la «passionaria» rangée des voitures. Stan qui a quitté la police après un coup de sang. Marco l'italien et tous les autres qui ont passé la main. Aujourd'hui, Varlaud a envie de tout plaquer mais ne veut rien lâcher face à la violence qui refait surface parmi ces anciens camarades de route...

    Sur commande
  • Chômage, solitude, fermeture d'usines. Lorsqu'ils se rencontrent, les deux héros de ce nouveau roman noir de Joël Nivard essayent de survivrent dans une France en crise. Fred vient de fermer sa boîte, le chômage de ses employés pèse sur ses épaules, il s'inquiète face à l'avenir qui s'annonce incertain.
    Zina, 46 ans, ancrée dans une profonde solitude, comble ses journées à ressasser un passé trouble...
    Un rencontre improbable, une relation où l'indignation va laisser place à la violence.

    Sur commande
  • Quelque part en Espagne, deux amis de trente ans se retrouvent, dans la nostalgie des années passées. Par fidélité, Max acceptera de rendre un service à son ami Martin, récupérer un colis qui arrivera par bateau et le remonter jusqu'à Limoges. Mais le voyage sera rude. Venues du Congo, Fatimatou et ses congénères, après avoir traversé l'enfer du désert, s'apprêtent à connaître celui du froid et de l'hiver. La déshumanisation et la prostitution. Et tout autour, il y a les autres : « le parrain » désabusé, amateur de poésie et que l'on pousse vers la sortie, les nervis, les petits trafiquants, les obscurs qui en «croquent», Suzanne, reconvertie en tueuse à gages. Et tous ceux de l'ombre qui avancent, visage masqué. Qui manipule qui dans ce jeu de massacre ? Qui veut prendre la main sur le business ? Roman choral, ce «bal des pourris» est une ode aux malfaisants.

    Sur commande
  • Une série de meurtres dans la ville de Limoges, sans mobile apparent, si ce n'est que les protagonistes sont tous liés au milieu du banditisme local.
    Un vieux ?ic attend sa retraite et promène un oeil caustique sur sa hiérarchie, leurs procédures de «managers» et leur culture du résultat, sans illusion sur la déliquescence de ce milieu.
    Il pimente alors sa vie de ?ic par l'amitié des hommes, l'amour des femmes, les nuits sans sommeil, l'amour du vin et de la bonne chère.
    Au son du rock'n'roll et de la nostalgie, il achève sa carrière par cette enquête qui en sera le point d'orgue.

    Sur commande
  • D'après les apparences, le commissaire Larcin est un grand flic : il est reconnu par ses pairs grâce à une carrière professionnelle exemplaire, sa femme est belle et ses enfants épanouis. Pourtant, il se suicide sur son lieu de travail avec son arme de service. Alors, tous les équilibres basculent. Une série d'attentats émaille la ville.
    Les tracts d'une organisation extrémiste sont retrouvés sur les lieux. Un journaliste succombe dans un incendie criminel. Qui a la main dans ce jeu de massacre ? Le commissaire Varlaud va tenter de réunir les pièces du puzzle...
    Après Solo pour une nocturne, Joël Nivard signe, d'après Jacques Devaux du journal L'Écho, « un polar plus noir qu'un tableau de Pierre Soulages ». L'auteur va « au-delà d'un parcours meurtrier qui nous laisse de page en page, haletant et pantois », il « brosse des portraits d'hommes et de femmes que la vie a écorchés, meurtris, dézingués... »

    Sur commande
  • Plongez dans une histoire sombre et mystérieuse en plein coeur de Limoges. Une nuit, un homme est abattu dans une rue de Limoges, sans mobile ni motif apparent. Ce meurtre déchaîne alors des passions aussi violentes et soudaines qu'inattendues... Il y a tout d'abord les réactions des proches de la victime. Face à l'horreur de la situation, ces derniers sont naturellement en proie à l'incompréhension la plus totale. Mais s'immisce peu à peu en eux le doute. Connaissaient-ils réellement cet homme avec qui ils ont partagé tant de bons moments ? N'y avait-il pas en lui une part sombre, méconnue de tous ? Il y a ensuite les réactions des habitants de la ville. Attristés par la nouvelle, chacun semble apporter son soutien et faire preuve d'empathie. Mais quand le masque tombe, les faux-semblants se dévoilent et la vérité s'impose, impitoyable... Un ouvrage qui mêle suspense et rebondissement jusque dans ses dernières pages.

    Sur commande
  • C'est juste ces mots-là qu'elle lui a dits. Ou à peu près :

    «?Tu as le blues de la soixantaine et la déprime des seniors qui vont devoir assumer de n'être plus rien. Tu as vécu pour ton job mais il ne te le rend pas. Il ne te doit rien quand toi tu lui dois tout. Tu es bon pour les antidépresseurs, les anxiolytiques et les hypnotiques pour border tes nuits. Ça fait pas de cadeau les désillusions. C'est comme les femmes quand elles se sentent un peu larguées...?» Elle n'avait pas tort, bien sûr. Il le savait bien.

    Sur fond de montages financiers douteux, de profits immédiats, de retours sur investissements instantanés, les élites se gobergent à l'envi. Rien de bien nouveau. C'est toujours la même histoire.

    Et quand la bourgeoisie s'encanaille, qu'une partie fine tourne mal, que les meurtres s'accumulent, que la violence reste la règle et que lui, au crépuscule de sa carrière, doit «?finir en beauté?» comme dirait le Boss, elle avait beau jeu de conclure?: «?À bientôt, ici ou ailleurs?! Mais où tu voudras, je crains que ce ne soit nulle part. Surtout, n'oublie pas de nous dire adieu?!?» Des mots qui claquent comme les riffs de guitare d'un bon vieux rock'n'roll. Comme une blessure qui aura du mal à cicatriser.

    Commissaire Varlaud, à suivre...

    Sur commande
  • Loser

    Joël Nivard

    • Denoel
    • 25 Mai 1983
  • Sur le plateau de Millevaches, on a découvert en l'espace de huit ans, les cadavres de quatre jeunes femmes de nationalité turque en bordure de la D940, cette route jalonnée de chênes et de Douglas qui relie Treignac à Bourganeuf. Mais l'enquête restait au point mort... Jusqu'au jour de ce début de printemps 2019, où le corps mutilé d'une cinquième victime est retrouvé sur un tas de grumes... toujours au bord de la D940. S'agit-il d'un féminicide ethnique, d'un règlement de comptes dans la communauté turque ou de l'oeuvre d'un déséquilibré ? L'enquête est confiée aux commissaires Dumontel et Varlaud, deux flics d'expérience qui se rencontrent pour la première fois. Intrigue haletante et suspense garanti ! Ce roman à quatre mains est l'occasion, pour les deux auteurs, de révéler le vrai visage du fameux plateau, et aussi d'aborder sans tabou les thèmes de l'amitié, du crépuscule de la vieillesse, des amours perdues et de la trahison. Un roman inédit qui brosse un portrait riche et bouleversant des deux personnages emblématiques de Franck Linol et Joël Nivard.

    Sur commande
empty