Jean-Marie Kowalski

  • Les descriptions des espaces maritimes et des itinéraires dans la littérature grecque et romaine, notamment Homère, offrent le témoignage unique de la relation directe de l'homme avec son environnement et les éléments qui le constituent. Si des études approfondies ont été menées sur les techniques de navigation antiques, les itinéraires maritimes, les flux économiques ou les représentations mythologiques de la mer, les représentations spatiales que révèlent les descriptions textuelles des espaces maritimes restent peu explorées.
    Cette étude, menée par un professeur de l'École navale à travers les sources antiques, vise à dépasser le simple objectif consistant à convertir les données fournies par les textes grecs en représentations cartographiques et à vérifier la validité des informations qu'ils offrent.
    L'homme et ses activités occupent une place centrale dans les représentations grecques des espaces maritimes. Adapter les concepts de représentation spatiale aux sources littéraires grecques conduit à proposer une relecture des textes et des lieux pour définir de nouvelles méthodes aux applications multiples.

    Sur commande
  • 15 juin 1940, avant même que le général de Gaulle ne lance son appel demeuré célèbre, deux cousins, Claude Moulin et Jacques Verry, lycéens à Rennes, prennent la décision de prendre la route d'un exil de combat et de continuer à se battre. Tous deux parviennent à rejoindre l'Angleterre où ils s'engagent dans la France Libre en dépit de leur absence d'expérience militaire. S'enchaînent ensuite des opérations souvent fort éloignées du territoire national, jusqu'au retour en France métropolitaine lors du débarquement de Provence d'août 1944. Comment deux jeunes gens que rien ne destinait à une carrière militaire ont-ils pu prendre une telle décision ? Quels sont les facteurs familiaux, scolaires, associatifs, ou encore les éléments de formation politique qui ont pu les conduire à quitter leurs foyers ? Telles sont quelques unes des questions auxquelles tente de répondre ce livre, fondé sur les lettres et photographies laissées à ses descendants par Claude Moulin.

    Sur commande
  • Entre Grecs et Égyptiens, c'est une longue histoire qui n'a cessé de s'écrire à travers le temps. Ce volume réunit les oeuvres de quatre figures majeures de ce dialogue fondamental : Hérodote, Diodore de Sicile, Strabon, dans des traductions nouvelles, qui ont visité l'Égypte à des époques différentes, entre le Ve siècle av. J.-C. et le Ier siècle de notre ère, et Chérémon d'Alexandrie, philosophe stoïcien, historien et sociologue avant l'heure, qui rend cet échange possible en usant vis à vis des trois premiers d'une sorte de droit de réponse. Son témoignage inédit apporte un éclairage essentiel sur les sources premières de la double histoire dont les continents européen et africain sont issus.
    L'ensemble des textes ici rassemblés ne donne pas seulement une connaissance ethnologique précieuse sur l'Égypte. Il permet de mieux percevoir l'histoire de cette rencontre décisive entre une Grèce éblouie et sceptique qui crut voir dans la terre du Delta son premier grand modèle, et une Égypte à la fois plurielle et égocentrique qui abrita le foyer le plus éclatant et inattendu du multiculturalisme d'Alexandrie.
    La richesse d'une telle confrontation entre deux univers distincts, dotés de peu de dénominateurs culturels communs mais non dénués de convergences religieuses, offre l'une des plus curieuses et fascinantes introductions à la vie égyptienne dans l'Antiquité, de ses croyances et de ses savoirs et de la place irremplaçable qu'ils occupent dans le patrimoine de l'humanité.

empty