Jean-Luc Vézinet

  • Si nous possédons tous un appareil photo, ne serait-ce que sur notre téléphone, nous connaissons rarement l'histoire passionnante de la technologie qu'il met en oeuvre, qui a débuté il y a près de cinq siècles.
    Au XVIe siècle, le Napolitain Gian Battista Della Porta a suscité la terreur et été accusé de sorcellerie, après avoir montré en public le fonctionnement de sa camera obscura... qui connaîtra un franc succès dans les siècles qui suivront.
    Au XIXe siècle, Hippolyte Bayard, puis Fox Talbot, mettent au point un procédé identique au futur daguerréotype, mais Louis Daguerre les devance pour faire reconnaître son invention et ils n'arriveront pas à inverser le cours de l'histoire...
    Les premiers pas du cinéma, nous les devons à la rencontre d'Antoine Lumière avec l'Américain Thomas Edison et son kinétoscope, à Paris.
    Lumière mesure le succès du procédé d'Edison auprès du public parisien et envisage de l'améliorer, en compagnie de ses fils. C'est à la suite de projections au sous-sol du Grand Café, boulevard des Capucines, que le cinéma voit le jour et occasionne son triomphe...
    Dans ce livre, Jean-Luc Vézinet retrace l'histoire de ces technologies de façon exhaustive, mêlant faits historiques et anecdotes amusantes.
    Schémas explicatifs et images de qualité illustrent le récit, le rendant très attractif et accessible à un large public.

    Sur commande
  • Commune de 1871 le printemps parisien Nouv.

  • Le 27 décembre 1831, le HMS Beagle, un petit trois-mâts de la marine britannique quitte les côtes anglaises pour un voyage d'exploration autour du monde. À son bord, un jeune homme de 22 ans, Charles Darwin. Ce fils de bonne famille vient d'achever sans enthousiasme des études de théologie imposées par son père. Mais rêvant de contrées lointaines et passionné de sciences naturelles, il a, plutôt que de devenir pasteur, saisi l'opportunité d'embarquer comme naturaliste sur ce voilier. Il ne sait pas encore que les cinq années d'aventures qui l'attendent vont bouleverser sa vie et révolutionner les sciences de la Nature.

    Sur commande
  • L'empereur Lizong souhaite faire orner la grande salle de son palais de magnifiques peintures de dragon. Il confie cette tâche délicate à Chen Suoweng, considéré comme le plus grand peintre de l'empire du milieu.
    Après plus de deux années de travail et alors que l'empereur s'impatiente dangereusement, le peintre présente son travail : deux lignes brisées, l'une jaune et l'autre bleue.
    Inspiré d'une légende d'Extrême-Orient, ce texte d'une sensibilité et d'une poésie indéniables est magnifiquement illustré par le pinceau délicat de Virginie Grosos.

  • Du Tibet au Maghreb, en passant par l'Italie et la Turquie, partout il galope, le cheval, fidèle compagnon de l'homme depuis la nuit des temps. Ce recueil réunit neuf contes traditionnels du monde qui lui rendent hommage, et où il apparaît tour à tour comme l'ami fidèle, le trésor convoité, le destrier valeureux, la jument malicieuse... Issus de traditions orales variées, ces récits, empreints d'humour, de merveilleux, de drame et de ruse enchanteront petits et grands.

    Sur commande
  • Dans ce bel album vous sera contée l'histoire du troisième plus grand cours d'eau d'Afrique : le fleuve Okavango. Ce dernier prend sa source en Angola et a la particularité de ne jamais rejoindre l'océan. Son cours s'achève dans le terrible désert de Kalahari.
    L'indéniable poésie du texte des Vézinet et la délicatesse du crayon de Suzy Vergez nous font voyager à travers l'Afrique, où l'on assiste avec émotion à la naissance et à la mort de ce beau fleuve.

    Sur commande
  • Voyagez à travers les continents en découvrant dix contes traditionnels du monde entier.
    De l'Inde à la Bolivie, de Chypre à l'île Maurice, ces récits célèbrent la magie des mots et racontent la vie avec poésie et humour.
    Vous rencontrerez Kakou Ananzé, l'araignée paresseuse mais curieuse ; vous découvrirez l'origine des griffes de l'ours, et celle de la carapace du tatou...
    Ces contes, adaptés aux plus jeunes, offriront des moments de partage entre petits et grands.
    Cet ouvrage s'accompagne d'un CD dans lequel tous les récits sont racontés par les auteurs.

  • Le bois des esprits évoque le destin d'un jeune orphelin dont la vie est profondément liée à la nature.
    Rejeté par les siens, Fékué choisie la compagnie rassurante du bois des esprits.
    Il y rencontre Osain, le maître de la forêt. Ce dernier lui offre un généreux cadeau qui va attirer la convoitise de trois brigands prêts à tout pour s'en emparer...
    Cette histoire inspirée d'une légende afro-cubaine célèbre l'amour de la nature face à la convoitise.

    Le jour où les chemins disparurent raconte l'histoire de la mystérieuse malédiction qui s'abattit sur une île prospère des Caraïbes, la plongeant dans le chaos.
    Un matin, ses habitants découvrent avec effroi que routes et chemins se sont volatilisés dans la nuit transformant leurs villages en prison.
    Tout ceux qui tenteront de s'en échapper disparaîtront à leur tour.
    Pour sauver leur île, Kaendé et Taewo, deux frères jumeaux vont devoir défier Okurri Borroku, un monstre assoiffé de sang.

    Sur commande
  • Aventurier, baroudeur, explorateur passionné, Jack London mena une existence aventureuse. Né en 1876 à San Francisco, il connut dès l'enfance la pauvreté. Autodidacte, il décida très jeune de découvrir le monde à sa manière. Tour à tour, ouvrier, pilleur d'huîtres, chasseur de phoques, vagabond, blanchisseur, chercheur d'or, militant révolutionnaire, il connut la rudesse de la vie avant de devenir l'écrivain le plus célèbre de son temps. Ses oeuvres, nourries de sa vie tumultueuse, sont souvent des récits d'aventure ou de voyage où la nature représente un idéal de pureté face à l'injustice de la société. En moins de vingt ans, il publie une cinquantaine de livres parmi lesquels : L'appel de la forêt, Croc-Blanc, Martin Eden, Le loup des mers, Le peuple d'en bas, Le talon de fer... Mais le plus exaltant de ses romans est peut-être sa vie elle- même qu'il brûlât par « les deux bouts » puisqu'il mourut en 1916 à l'âge de quarante ans.

    Sur commande
  • Depuis la nuit des temps, les contes détiennent des pouvoirs extraordinaires. Dans ces neuf contes, l'héroïne est notre Terre, notre belle planète, si belle, si bleue, si fragile, si menacée.Ces récits nous transmettent une sagesse ancestrale. Ils nous invitent à respecter la nature, le ciel, la terre et la mer, les animaux et les plantes.Ce disant, ils rejoignent les grandes questions contemporaines et nous donnent neuf leçons d'écologie.

  • Ce magnifie ouvrage présente 12 contes traditionnels du monde entier sur le thème des oiseaux. Ils sont les héros, bons ou méchants, de ces récits où se mêlent le fantastique, la poésie et l'humour. Les humains y sont souvent mis à l'épreuve et les oiseaux euxmêmes révèlent des identités d'une richesse incroyable : facétieux, ingénieux et parfois cruels. Le grand format de cet album permet aux peintures de Laurent Corvaisier de prendre tout l'ampleur qu'elles méritent.

  • Le 31 juillet 1914, un homme s'approche de la fenêtre du restaurant Le Croissant, où Jean Jaurès finit de dîner avec ses collaborateurs du journal qu'il a fondé, L'Humanité. L'homme lève son pistolet et tire. La balle transperce la nuque de Jaurès, qui s'écroule, mort sur le coup. Un cri retentit dans la salle : " Ils ont tué Jaurès ! Ils ont tué Jaurès ! " Le plus grand des opposants français à la guerre venait de disparaître. Le conflit allait bientôt commencer Les premières pages de l'ouvrage de Nane et Jean-Luc Vézinet sont consacrées à l'attentat contre Jaurès. Ensuite les auteurs nous font revivre les moments essentiels de la vie de cet homme, intellectuel brillant, qui consacra sa vie à la défense des opprimés : soutien aux ouvriers grévistes (épisode célèbre de la grève des mineurs de Carmaux), défense de Dreyfus, lutte contre le colonialisme, et enfin tentative de stopper la marche vers la guerre, en association avec ses camarades allemands et russes de l'internationale socialiste.

    Sur commande
  • Cet ouvrage propose un choix de douze contes en provenance des îles : de Cuba à Tahiti, en passant par les Antilles, l'Islande et les îles grecques.
    Au cours de ce voyage à travers les océans et les continents, entre terre et mer, nous découvrons des histoires méconnues du temps passé : celle de ce garçon à la recherche d'un arbre à couper pour en faire une belle pirogue, ou de cette petite fille gourmande qui fut presque noyée par la mer pour avoir grignoté tout le repas !
    Magnifiquement illustrés par Zaü, ces contes constituent une bonne introduction à la connaissance des traditions insulaires, peu familières, et pourtant si proches.

  • Moi, l'arbre Nouv.

    Planté durant le règne de Louis XIV, un Arbre nous raconte sa vie faite d'heureux hasards : une limace qui l'épargne alors qu'il n'est qu'un plantule, les bûcherons qui le délaissent malgré sa splendeur...
    Il finit par devenir un arbre majestueux, un véritable berceau de vie, accueillant une très grande diversité de faune et de flore. Mais le poids du temps et de l'âge fait son oeuvre et l'Arbre nous narre sa mort prochaine, celle qui permettra également à une quantité incroyable de vies de subsister, de pousser, et de naître.

empty