Littérature générale

  • Tous les hommes

    Jacques Lindecker

    Mon père la fouettait, chaque jour, jusqu'au sang, pas jusqu'au sang chaque jour puisqu'il fallait tout de même : qu'elle lui lave son linge, qu'elle lui fasse à manger, qu'elle lui cire ses pompes, qu'elle lui borde ses draps, qu'elle lui reprise ses chaussettes, qu'elle lui soit offerte, et qu'enfin elle accouche un jour ou l'autre de la prochaine main de mon père, moi.

    Sur commande
  • Lilian, étudiant en philosophie, s'installe à Berlin. Bientôt, il devient escort-boy. Plusieurs voix racontent ce glissement : des clients, son souteneur, ses proches restés en France... Ces voix disent à quel point Lilian est un poison, séducteur, fascinant. Des incidents se produisent. Lilian est-il un criminel ? Ou une victime ?
    Gravement malade, il va devoir apprendre, durant sa convalescence, l'attente, la patience, la solitude, la douleur. Il noue un dialogue surréaliste avec les murs de sa chambre. Il ne supporte qu'une seule présence à ses côtés, celle de Pierre, un autre étudiant français croisé à son arrivée à Berlin. Et cette jeune malade, qui chemine avec lui dans le couloir. Pour tenir la mort à distance, il faut se tenir droit. Grandir. Devenir un homme.

    Sur commande
empty