Littérature générale

  • Le bon Docteur Cogan

    Hervé Jaouen

    Finistère, 1935. A treize ans, Yvonne Trédudon est placée comme bonne à tout faire auprès du docteur Cogan qui a quitté Paris avec femme et enfants pour vivre à Plouvern. La petite campagnarde découvre, émerveillée, une maison de maître, un couple cultivé qui l'initie à la lecture, et des fillettes charmantes. Le docteur, lui, gagne peu à peu le respect des villageois grâce à son expérience et à son dévouement. Mais qui sont vraiment les Cogan ? Quelle est la raison de cette haine que certains leur manifestent au début de l'Occupation ?

  • On l'appelait Paolig dans son enfance, Paulo pendant ses années noires, puis un beau jour il fut sacré le Grand Paulo, l'un des plus gros mareyeurs du pays bigouden. Un homme charismatique, pour qui la fière Marie-Morgane décida le jour de ses noces de tout plaquer :
    Son futur mari et sa famille, et qu'importe le scandale. Ils ont su, au premier regard, qu'amour et réussite feraient bon ménage.
    Depuis toujours, ce sont les femmes qui ont soutenu et aimé Paul Draoulec. À commencer par sa mère, l'inénarrable Zélie, qu'il accompagnait, enfant, dans ses doubles tournées, de poissonnière ambulante et de buveuse invétérée. C'était au début des années 1930, sur les chemins de la palud de Penmarc'h...

    Sur commande
  • aujourd'hui encore, au sommet des monts d'arrée, un vieux calvaire de granit domine un paysage de malédiction.
    pour quelques anciens. il invite au recueillement et au souvenir. trop de destins se sont croisés là, pour le pire, dans le chaos du printemps 1944.
    en avril de cette année-là, des compagnies de ss traînent toujours dans la région. et les cinq frères kermanac'h n'ont pas attendu l'envahisseur pour se déchirer autour de la ferme familiale. les uns ont choisi le maquis, les autres les brigades nationalistes bretonnes qui ne cachent pas leurs sympathies nazies.
    quant à leur soeur, elle a le malheur d'aimer un allemand. la tragédie de la libération se profile déjà...

    Sur commande
  • Dur à la tâche, entreprenant et autoritaire, Fanch Goasdoué s'afuruie dès sa jeunesse comme une figure de fermier exemplaire. Avec sa mère, maîtresse femme sortie de la misère à force de courage et de travail, il s'acharne à transformer la petite métairie de Roz-Kelenn en un domaine prospère, à Briec-de-l'Odet, près de Quimper. Cette réussite cache une vie familiale moins glorieuse. Père de trois filles qu'il ne sait pas aimer, il feint de ne pas voir l'état de santé de plus en plus inquiétant de sa femme qui s'épuise aux corvées. Jusqu'à ce que l'une des filles, Soizig, révoltée par son indifférence et aussi forte tête que sa grand-mère, décide de ne plus baisser les yeux devant le patriarche. Entre eux, désormais, c'est la guerre...

    Sur commande
  • Sur commande
  • Dans cette Bretagne de l'après-guerre, les sept enfants de Gwaz-Ru et Tréphine vont avoir des destinées très différentes, où l'ordinaire se mêle à l'imprévu, le pitoyable au tragique. Ils vont assister à la disparition d'un monde rural, quand la ville dévore les terres et finit par effacer des paysages jusque-là immuables.
    Les Scouarnec, « Rougon-Macquart bretons », agriculteurs et maraîchers des environs de Quimper, auront traversé le XXe siècle, incarnant la fierté, la noblesse et la violence d'un monde paysan qui n'est plus.

    « L'auteur apporte de beaux moments d'humanité grâce à ses personnages truculents. » Ouest France « L'un des tomes les plus réussis de la série. » Le Télégramme

    Sur commande
  • Ancienne orpheline de la DDASS, Anna a choisi de planter ses racines à Menez Glaz, dans une ferme au nord de la Cornouaille. Précocement veuve, c'est avec son beau-père, le patriarche Tad Kermorvan, qu'elle apprend à écouter la terre, sa beauté, son rythme ancestral. Tout un art auquel « ceux d'en face », tenants d'un élevage porcin intensif, préfèrent le rendement à tout prix. Entre guerre des clans et secrets de famille, la fière Anna creusera obstinément son sillon, pour que sa terre demeure...

  • Les soeurs Gwenan

    Hervé Jaouen

    Après Les filles de Roz-Kelen et Ceux de Ker-Askol, Les soeurs Gwenan est le troisième volet de la saga familiale des Gwenan.
    Dans le Cap-Sizun, entre Douarnenez et la pointe du Raz, les destins croisés de quatre filles de marin, tout au long du XXe siècle.
    Des petites filles éblouies par la figure du père, col-bleu de la Royale, héros des Dardanelles et rescapé de torpillages en mer Egée, quoi de plus légitime ? Devenues grandes, elles rêvent fatalement d'épouser un marin... Telles sont les quatre soeurs Gwenan : Joséphine, l'aventurière au coeur d'artichaut, sorte d'Iseut à la poursuite de son Tristan ; Germaine et Yvonne, inséparables et casanières ; la belle Marie-Morgane, l'imprévisible.
    Leurs amours tissent l'histoire d'une famille bretonne vouée à l'Océan, avec en contrepoint les arrivées en fanfare de l'oncle Donatien, un « terrien » du vignoble nantais, formidable m'as-tu-vu que tout oppose à son frère Joseph le marin.

    Sur commande
  • Gwaz-ru

    Hervé Jaouen

    Nicolas Scouarnec, alias Gwaz-Ru, « l'homme rouge », a quitté sa campagne de Briec pour s'embaucher comme manoeuvre dans le bâtiment. À Quimper, il se syndique, fraye avec le parti communiste, côtoie des nationalistes bretons, rencontre la femme de sa vie et fonde une famille. Il traverse les périodes troubles de l'entre-deux-guerres, de l'Occupation et de la Libération sans se départir de son esprit frondeur, restant ce qu'il est : rebelle à tous les pouvoirs, excepté celui qu'exerce sur lui le travail de la terre. Au bout de sa quête d'un monde meilleur, trouvera-t-il son jardin à cultiver, une terre qui lui appartienne ?

    Sur commande
  • L'amour dans les sixties

    Hervé Jaouen

    • Diabase
    • 16 Octobre 2018
    Sur commande
  • Un jeune employé de banque qui s'abrite derrière un éternel sourire et décourage tous ceux qui cherchent à percer ses secrets ; un vieux négociant en vins qui dort sur un trésor familial et semble planer hors du temps ; deux jeunes filles dans un café, qui fêtent un événement énigmatique, une promesse fatale dont elles ne pourront plus jamais se défaire ; maï-yann qui contemple la prairie qui descend vers l'odet.

    Tous ces personnages semblent coupés d'un monde qui les ignore. ils dérivent dans leurs univers intérieurs.
    Six personnages, six destins, six nouvelles à la fois désabusées et optimistes.

    Indisponible
  • Ceux de Menglazeg

    Hervé Jaouen

    1982, au hameau de Menglazeg, au coeur des montagnes Noires de Cornouaille.
    En rentrant du travail, Sylviane, dix-huit ans, croit apercevoir sous les remous de l'Aulne en crue le toit d'une voiture où pourraient se trouver, noyés, sa mère, son petit frère et sa petite soeur. Réalité atroce ou illusion suscitée par des remords confus que la jeune fille ne peut ni ne veut formuler ?
    Au cours de la nuit, la réponse va peu à peu émerger du passé, jusqu'à la révélation d'un secret de famille stupéfiant.

    Dans ce quatrième volume de sa fresque bretonne commencée avec Les Filles de Roz-Kelenn, Hervé Jaouen réussit le tour de force d'associer un suspense digne des meilleurs ouvrages du genre à l'histoire des descendants de Ceux de Ker-Askol, dont Ceux de Menglazeg est la suite surprenante et magistrale.

  • Réunis, journal d'irlande, chroniques irlandaises et la cocaïne des tourbières forment une trilogie unique en son genre.
    On y trouve le meilleur de multiples séjours d'hervé jaouen en irlande au cours de ces vingt-cinq dernières années. il nous emmène au milieu des paysages, dans les pubs, au bord des rivières, dans les farmhouses, sur les lacs, à la rencontre d'une irlande rêvée par ceux qui n'y sont jamais allés et retrouvée par ceux qui ne pensent qu'à y retourner. la cocaïne des tourbières clôt cette trilogie, et " le seul risque que prend le lecteur, c'est de ressentir soi-même l'ivresse de partager le plaisir subtil de la conversation d'apparence banale, l'émotion ressentie devant un paysage, l'anecdote qui révèle le tempérament rêveur de l'irlandais et ses touchantes contradictions ".
    (daniel morvan, ar men. ).

  • L'allumeuse d'etoiles

    Hervé Jaouen

    Evelyne, fille du Nord et blonde aux yeux bleus, devient Eva Stella, brune aux yeux noirs et chanteuse du Modern Dancing, salle de bal rétro perdue dans les monts d'Arrée du Finistère.
    Là son destin croise celui de Ropaz, ange déchu, jeune poète qui porte sur ses épaules le lourd passé d'un père abruti et d'une mère nymphomane. Il lui écrit des chansons ajustées à sa voix de blues, elle en chantera une : L'allumeuse d'étoiles, remarquée par un producteur vampire prêt à tout. Sortie de l'ombre après avoir subi l'épreuve violente du sang, Eva va échouer au soleil où l'attend un exécuteur des basses oeuvres des dieux, Tello, créateur raté qui achèvera de construire son destin.
    Variation sur le mythe de Pygmalion, L'allumeuse d'étoiles est une élégie à trois voix où se croisent et s'accomplissent les destins de personnages en délicatesse avec notre fin de siècle. Prix Populiste 1996

    Indisponible
  • En son manoir hypothéqué, Hortense de Penarbily, comtesse bigoudène, est une jolie veuve désargentée fort pourvue de fantaisie. Son fils, le vicomte Gonzague, est un flambeur et un coureur de jupons. En délicatesse avec la justice, il doit s'enfuir aux États-Unis. Miraculeux hasard : à bord du paquebot, il assiste à une projection des premiers films Lumière. L'invention promet des recettes mirifiques, le fils persuade sa mère de venir chercher fortune en Amérique. Ils tournent la manivelle au Canada, projettent des Lumière, des Méliès. S'enchaînent alors les aventures extraordinaires, drolatiques et trépidantes d'inattendus pionniers du septième art en quête de dollars... et d'amour ! Le vicomte restera fidèle à lui-même, le gaillard, d'un bout à l'autre de cette comédie jubilatoire.
    />

    Sur commande
  • Diplômé d'une école de commerce, Jean-Luc Gouézec se voyait déjà à la tête d'une multinationale... Le jour où il perd son boulot, il part en vrille. Craignant pour sa vie et celle de leurs enfants, sa femme se résout à le faire interner. Trop tard. La dérive meurtrière est amorcée qui s'achèvera par un ultime combat entre le tueur halluciné et ses démons, des animaux terrifiants dont il s'imagine être la proie.

  • Aux armes zécolos

    Hervé Jaouen

    • Diabase
    • 2 Juin 2010

    Lorsqu'un pêcheur à la ligne ne peut plus s'adonner à son plaisir en toute sérénité car les saumons ont déserté l'Aulne, une belle et ondulante rivière bretonne devenue triste et stérile à force de barrages et de pollution, cela donne un savoureux roman qui se déguste, le sourire aux lèvres.
    Hervé Jaouen donne les commandes de l'histoire à une jeune fille débrouillarde et sentimentale, et fait entendre au-delà de sa parole tonique et emplie d'humour, celle d'un romancier passionné par les mots, la nature et. la pêche à la ligne ! L'auteur (se) dit : Prenons conscience, rions et. agissons ! Bref, Allons y !

    Sur commande
  • Deux assureurs irlandais, pêcheurs à la ligne, amis dans la compétition et la jalousie, un jeune écrivain confronté au faux pardon d'un ancien professeur envieux, un auteur célèbre face à la vacuité des « dîners en ville », unmilitaire en retraite manipulateur, deux soeurs en famille et en religion qui règlent leurs comptes au moment des derniers sacrements... autant de portraits et de situations que Hervé Jaouen met en scène avec grand talent : des histoires noires, cruelles et drôles de la comédie humaine.

    Sur commande
  • Fleur d'achélème

    Hervé Jaouen

    • Diabase
    • 13 Février 2007

    POURQUOI LES FLEURS NE POUSSENT-ELLES PAS TOUTES DU BON CÔTÉ DE LA LUMIÈRE oe

    Bernard, Marie-Claude et Lucienne, enfants de parents ouvriers, se sont connus au lycée. Bernard choisit et se marie avec Marie-Claude. Lucienne part en Normandie. Ils ont vingt ans. Nous sommes en 1966. Lucienne écrit à Bernard pour son anniversaire et le fera ainsi jusqu'en 1993. Bernard ne répond pas... mais Hervé Jaouen nous fait partager l'évolution contrastée de leurs destins, ambitieux pour l'un, chaotique pour l'autre. Il évoque ainsi l'histoire jubilatoire et cruelle de cette période, à travers des personnages attachants et provocants, véritables icônes de leur génération.

    Hervé JAOUEN, auteur publié notamment chez Denoël et aux Presses de la Cité, connu pour ses romans policiers, ses romans populaires et ses ouvrages sur l'Irlande, ouvre avec Fleur d'achélème, un territoire romanesque plus intime et découvre ainsi un aspect incisif de son regard sur ses contemporains.

    Sur commande
  • "Aucun texte ne peut compter, par avance, sur la bonne volonté de son public. Mais dans le cas d'un texte moraliste, c'est le contraire qui se trouve dès l'abord assuré : le public sera nécessairement réfractaire, car le lecteur visé est celui qui, même s'il souscrit à la critique, choisira par amour-propre de s'en exclure.
    Comment persuader le lecteur d'une vérité qui, par définition, lui déplaît ? Tel est le problème éminemment rhétorique devant lequel se trouvent placés d'emblée Pascal, La Rochefoucauld et La Bruyère. La question se pose comme une véritable aporie, mais c'est une aporie féconde, car elle conduit à remodeler le champ littéraire de l'époque classique.
    Les textes envisagés ici ont en effet la particularité d'être composés de fragments. À ce titre, ils mettent en place une pratique nouvelle de la lecture et, du même geste, une poétique incontestablement « moderne », où la figure de l'auteur se brouille dans l'appel fait au lecteur."

    Sur commande
  • Ceux de Ker-Askol raconte le destin tragique d'une jeune Bretonne, Maï-Yann, au début du XXe siècle. Encore enfant, elle a été séparée de sa soeur Jabel et conduite dans un couvent de Haute-Savoie. A l'âge du noviciat, un homme abuse de sa naïveté. Pour étouffer le scandale, les religieuses la renvoient en Bretagne, dans un hameau perdu, et scellent sa vie à celle d'un vieux garçon, mi-paysan mi-bedeau, autre âme en peine qui n'est pas le mari que Maï-Yann espérait. Dans les terres isolées de Ker-Askol, marquées par les saisons et le travail de la terre, le petit Martial va grandir " comme une bête sauvage, dans l'innocence de ses origines et dans l'ignorance de la folie de sa mère... ". Hervé Jaouen dépeint un monde en vase clos, où la religion exerce son emprise sur les esprits simples. Il ressuscite le passé, pas si lointain, d'un couple frappé de malédiction, dans une Bretagne impressionnante de réalisme. Un grand roman, sombre et digne, servi par une admirable écriture.

empty