Harry Clarke

  • Faust pactise avec le diable pour assouvir sa soif de savoir. Découvrant les jouissances terrestres, Faust tombe amoureux de Marguerite : belle, pure et innocente. Délaissée par Faust, devenue infanticide, elle sera néanmoins sauvée par Dieu. Un second Faust raconte l'amour impossible d'Hélène de Troie et de Faust. Puis comment Marguerite rachète l'âme de son aimé. Tous ces personnages sont les reflets de la condition humaine.
    De ce conte populaire, Goethe a fait un pilier de la littérature mondiale.
    La traduction de Gérard de Nerval lui confère une modernité incroyable.
    Les images de Harry Clarke sont bouleversantes, sombres et inquiétantes. Cette édition est inédite en France. Les Éditions courtes et longues ont déjà publié trois ouvrages illustrés par Harry Clarke.
    />

    Sur commande
  • En 1916, Harry Clarke obtient sa première commande en tant qu'illustrateur, auprès de George Harrap à Londres, pour une édition des Contes d'Andersen. Le livre est publié en 1916. Il est suivi de nombreux travaux d'illustration. Pour la première fois en France, les Éditions courtes et longues ont publié des oeuvres de Harry Clarke : Histoires extraordinaires d'Edgar Allan Poe en 2011 et Les Contes de ma Mère l'Oie de Charles Perrault en 2012. Les deux volumes ont rencontré un franc succès auprès du public, mais aussi de la presse (Le Monde, La Revue des livres pour les enfants, l'École aujourd'hui) et sont devenus des références.

    Dans Les Contes d'Andersen, huit magnifiques planches en couleurs, lumineuses et oniriques, accompagnent vingt-cinq dessins en noir et blanc profonds et enivrants. Leurs dimensions varient du colophon à l'illustration pleine page. Toutes ces images, entre enluminure médiévale et dessin Art Nouveau, s'accordent avec splendeur et donnent aux contes un relief vertigineux.

  • Tous les Contes de ma Mère l'Oie (Le Petit Chaperon rouge, La Belle au Bois dormant, Cendrillon, etc.) réunis en un seul volume et superbement illustrés par Harry Clarke.

empty