Hélène Romano

  • « Hélène Romano participe aujourd'hui à ce mouvement de recherches praticiennes qui nous expliquent qu'un événement aura des effets différents selon l'âge du blessé, selon son histoire et surtout selon son contexte familial et culturel. Grâce à ces 20 années d'expérience de terrain avec les urgentistes, cette chercheuse praticienne nous propose un tableau clair de ce que sont les enfants traumatisés et comment on peut les accompagner pour les aider à reprendre vie. Elle analyse des tableaux complets ouverts, et évolutifs, à l'opposé de l'esprit sectaire de certaines anciennes publications. Et, ce qui ne gâte rien, ce livre est agréable à lire, bien illustré par des vignettes qui permettent de comprendre aisément des idées que l'on croyait abstraites ! » (Boris Cyrulnik)

  • Un élève sur dix est victime de harcèlement scolaire. Malgré de multiples campagnes de prévention, le harcèlement reste peu repéré, ses manifestations méconnues, sa prise en charge pensée principalement sur le registre du répressif, et rarement du point de vue de la clinique et des enjeux psychologiques. Ces données sont pourtant essentielles face à la complexité de cette violence.
    C'est parce que comprendre le harcèlement est difficile et qu'intervenir dans de tels contextes est délicat, que cet ouvrage a été conçu à partir du témoignage de professionnels de terrain. Il donne aux professionnels et aux parents les repères qui permettent concrètement de comprendre la dynamique du harcèlement et de savoir que dire, comment et quand le dire, que faire et comment faire.

  • Pour grandir sereinement, un enfant a besoin d'être respecté et aimé par ses parents, mais il a aussi fondamentalement besoin qu'ils le sécurisent.
    Ce besoin de sécurité est essentiel quand des événements douloureux surgissent, qu'il s'agisse de la brouille avec un petit camarade d'école ou de la disparition d'un proche, d'un déménagement difficile ou d'une agression brutale dans la rue...
    Mais les adultes savent-ils rassurer les enfants ? Le drame des attentats en France a montré combien ils se sentent souvent démunis, ne sachant pas quoi dire ni quoi faire. Quels sont les gestes qui apaisent, et les paroles qui réconfortent ?
    Ce livre, sensible et juste, écrit à hauteur d'enfant, explique qu'il n'existe pas de « petit » traumatisme et donne aux parents les repères nécessaires pour mieux comprendre ce que leur enfant ressent et mieux l'aider dans ces moments difficiles.

    Sur commande
  • Longtemps sacralisé comme espace d'épanouissement personnel, le milieu scolaire n'est désormais plus aussi idéalisé : la volonté de proposer une « école pour tous », s'est heurtée à la réalité de prendre en charge des élèves aux histoires individuelles multiples et ayant un rapport au savoir, aux apprentissages, à l'autorité et à la vie en collectivité, très variables.
    Ouverte sur le monde, perméable aux enjeux sociétaux, l'institution scolaire n'est plus préservée des tourments qui traversent notre époque. Au-delà de ses missions pédagogiques de transmission des savoirs, elle se doit également de veiller à permettre aux élèves, petits et grands, d'évoluer au mieux dans leur parcours scolaire. Sur le terrain des établissements cette évolution n'est pas si simple à mettre en place car si la notion de RPS (risque psycho-social) est désormais bien ancrée dans les logiques du monde professionnel, cela est loin d'être le cas en milieu scolaire.

    Sur commande
  • Aujourd'hui, la mort est devenue "impensable". Les endeuillés doivent taire leur douleur au risque qu'elle soit considérée comme pathologique. Or le deuil particulièrement en contexte traumatique doit être pris en charge par des professionnels. Ceux-ci sont actuellement peu formés, mal informés des processus en jeu et des dispositifs spécifiques à proposer aux personnes confrontées à la mort. Fondé sur les expériences et les connaissances des professionnels de terrain et des cliniciens expérimentés, ce livre est un outil, qui doit leur permettre d'acquérir les repères nécessaires pour pouvoir intervenir en adaptant leurs pratiques aux différents contextes possibles. Organisé en vingt leçons cet ouvrage aborde toute l'étendue des deuils et les spécificités des prises en charge thérapeutiques selon les contextes et l'histoire de chaque endeuillé.



    Avec la participation de : Marie-Frédérique BACQUÉ, Thierry BAUBET, Thierry BONNETY, Charles DI, Liliane DALIGAND, Michel DELAGE, Christian LACHAL, Hélène MARIE-GRIMALDI, Valérie LUTGEN, Dominique MERG-ESSADI, Hervé MIGNOT, Jean-Claude MONFORT, Annick PONSETI-GAILLOCHON, Isabelle ROY, Agnès SUC.

    Sur commande
  • Comment les enfants parlent-ils de la mort ? Comment en parler avec eux et répondre à leurs déroutantes questions ? Comment les accompagner sur le chemin du chagrin lorsqu'ils sont touchés par un deuil ? Autant de questions qui plongent les adultes dans le désarroi, qu'ils soient professionnels de l'enfance, parents, proches... Bébés, petits ou adolescents, les enfants confrontés à la mort se retrouvent bien souvent seuls face à leurs ressentis, à leurs questions, à leur détresse, car les adultes n'osent pas leur en parler et préfèrent se dire qu'ils sont trop petits ", " trop jeunes pour comprendre " et qu'ils vont oublier ". Cet ouvrage est issu de la riche expérience de l'auteur dans la prise en charge d'enfants et de familles brutalement endeuillés par la maladie, par un accident, par une catastrophe, par une agression ou par un suicide. Hélène Romano, docteur en psychopathologie, psychologue clinicienne et psychothérapeute propose de répondre aux questions qui lui sont le plus souvent posées par les enfants et par leurs parents lorsque la mort vient bouleverser leur vie. Thierry Baubet, psychiatre, a participé à la rédaction de certains chapitres. Cet ouvrage n'a pas pour objectif d'apporter des recettes toutes faites : chaque enfant est unique, chaque histoire est singulière et chaque chemin sera à co-construire de façon différente avec l'enfant, ses proches et ceux, professionnels ou non, qui les accompagneront. L'idée est de permettre de mieux comprendre ce que peut représenter la mort pour l'enfant, ce qu'il peut se poser comme questions, les façons dont il peut réagir face à la perte d'un être cher, les attitudes et les propos qui peuvent l'apaiser. Ce livre est dédié aux parents et à tous ceux qui s'occupent d'enfants, pour que le jour où la mort viendra, chacun puisse trouver les ressources nécessaires pour ne pas laisser l'enfant seul, pour pouvoir l'accompagner sur le chemin du chagrin et lui permettre de continuer de vivre.

    Sur commande
  • À un âge où la vie des enfants est faite de bonheur, d'insouciance, de projets et de jeux, la maladie ou le handicap projette l'enfant et ses proches dans un autre monde.
    Cet ouvrage, issu de l'expérience de l'auteur, aborde la question du handicap et de la maladie à hauteur d'enfant (du tout-petit à l'adolescent). Il aborde également le vécu de ses parents, de sa fratrie et la position des professionnels qui interviennent auprès de lui (soignants, thérapeutes, enseignants) avec les difficultés qu'ils peuvent rencontrer. Pouvoir accompagner l'enfant, parvenir à s'ajuster jour après jour à ses possibilités, nous confronte à de multiples questions. Ce livre envisage des réponses possibles et des perspectives de prise en charge tant du côté des parents que des professionnels.
    Prendre soin de l'enfant malade ou handicapé, c'est aussi lui permettre, tout au long de sa maladie, de continuer de rester avant tout un enfant et de ne pas être réduit à un petit corps malade.

  • L'objectif de ce vade-mecum est de fournir à chaque psychologue un outil de réflexion et d'information pragmatique et concis sur les questions éthiques déontologiques, administratives ou juridiques qui l'engagent inéluctablement dans sa pratique quotidienne.
    Qu'ils exercent en secteur privé ou public, qu'ils soient cliniciens, psychologues du travail, psychologues scolaires, psychothérapeutes, chercheurs, experts ou universitaires, qu'ils interviennent au niveau de situations individuelles, familiales, groupales ou institutionnelles, les psychologues se trouvent au quotidien confrontés à des questions éthiques, déontologiques, administratives, juridiques. La complexité des situations rencontrées s'oppose à l'application automatique de règles, mais nécessite une connaissance suffisante des références qui balisent la profession. Cet abécédaire les présente de manière synthétique.
    Hélène Romano est docteur en psychopathologie-HDR, psychothérapeute, référente de la cellule d'urgence médico-psychologique du Val-de-Marne et de la consultation de psychotraumatisme du CHU Henri-Mondor. Expert près les tribunaux, vice-présidente du comité de protection des personnes Ile-de-France IX, elle est aussi chargée de cours auprès de différentes universités, conférencière, et chercheur associée aux laboratoires Inserm U669 et Psy-NCA de Rouen.

    Sur commande
  • Un élève sur dix est victime de harcèlement scolaire. Les formes de harcèlement évoluent, en particulier avec le cyberharcèlement, mais font toujours autant de dégâts dans la vie des jeunes concernés. Ces violences insidieuses blessent psychologiquement, voire détruisent durablement ces enfants et ces adolescents et bouleversent les familles.
    Malgré de multiples campagnes de prévention, le harcèlement reste peu repéré, ses manifestations méconnues, sa prise en charge pensée principalement sur le registre du répressif, et rarement du point de vue de la clinique et des enjeux psychologiques. Ces données sont pourtant essentielles face à la complexité de cette violence.

    C'est parce que comprendre le harcèlement est difficile et qu'intervenir dans de tels contextes est délicat, que cet ouvrage a été conçu à partir du témoignage de professionnels de terrain. Il donne aux professionnels et aux parents les repères qui permettent concrètement de comprendre la dynamique du harcèlement et de savoir que dire, comment et quand le dire, que faire et comment faire.

    Avec les contributions de l'EMS du 94 et du CAAEE de l'académie de Versailles.

  • Dans les cours de récréation comme dans l´espace privé des domiciles, des « jeux » qui n´en sont pas, se pratiquent seuls ou à plusieurs. Certains sont plus médiatisés comme les jeux d'asphyxie, d´autres sont tous aussi importants comme les jeux d´agression ou les jeux de mort. Ces pratiques dangereuses restent peu connues et leur dimension traumatique n´est que rarement prise en compte. Par ailleurs, d´autres « jeux » étranges peuvent être constatés : il s´agit de jeux traumatiques, traces de la blessure psychique subie par des enfants victimes d´événements traumatiques. Face à ces « jeux », les adultes, parents et professionnels sont souvent désemparés pour savoir comment réagir. Cet ouvrage écrit par une professionnelle intervenant régulièrement sur ce sujet, a pour objectif d´informer parents et professionnels, sur la réalité de ces pratiques dangereuses et jeux traumatiques et d´apporter des pistes de réflexions pour une prise en charge adaptée.

    Sur commande
  • La reconnaissance de la maltraitance est relativement récente puisque ce n'est qu'en 1987 que le Conseil de l'Europe en a donné une définition précise.
    En France, un système de protection de l'enfance s'est mis progressivement en place, s'accompagnant de l'établissement d'une législation spécifique, de la création de structures et de nouvelles recommandations de pratiques professionnelles. Au-delà de cette reconnaissance politique, la maltraitance à l'égard des enfants et des adultes vulnérables reste aujourd'hui un phénomène sous-estimé et de nombreuses victimes subissent encore le silence et l'incompréhension d'un entourage et de professionnels censés les protéger.
    La maltraitance renvoie à une réalité complexe : qu'elle soit familiale ou institutionnelle, elle reste souvent difficile à appréhender, tant par son ampleur que par la nature des violences qui la caractérisent et par l'impact traumatique qu'elle induit au niveau des professionnels. Dénoncer les maltraitances et prendre en charge les enfants qui en sont victimes reste aujourd'hui difficile. Si la prise de conscience de ces violences s'impose à tous, les maltraitances envers les enfants continuent, comme par le passé, de cristalliser idéologies, conflits intergénérationnels, interpersonnels et interinstitutionnels, remettant régulièrement en cause les avancées dans le domaine de la protection de l'enfance.

  • Les mauvaises meres - la maternite pour le meilleur ou pour le pire Nouv.

  • Cet ouvrage décrit les possibilités de scolarisation pour les enfants dits « différents » et « à besoins spécifiques » : malades, handicapés, allergiques, hyperactifs, en souffrance psychique, en difficultés d´apprentissage, etc. qui relèvent non seulement de la médecine scolaire mais également de toute la communauté éducative. De fait, les professionnels chargés de prendre en charge ces enfants se retrouvent bien souvent seuls, sans repères, face à des parents submergés d´interrogations et d´incertitudes. Dans un contexte où la perte de confiance en l´école est grandissante, cet aide-mémoire pédagogique et positif est au service de la santé et du bien-être à l´école. Il propose également des perspectives constructives pour l´avenir.

  • L'objectif de ce guide est d'apporter des réponses aux professionnels de l'Éducation nationale confrontés à la prise en charge d'un enfant victime d'abus sexuels.
    Cet outil de travail a pour ambition d'apporter des points de repère susceptibles de permettre aux professionnels de l'institution scolaire de mieux se situer par rapport à un enfant dont les mots ou le comportement laissent suspecter l'existence d'abus sexuel, et de participer, lorsqu'ils sont confrontés à la prise en charge d'une révélation, à la reconstruction de l'identité de l'enfant victime.



    POINTS FORTS
    -  Ce qu'il faut absolument savoir
    -  Des études à partir de cas et témoignages
    -  Des conseils : ce qu'il faut faire et ne pas faire
    -  Des outils et de la documentation pour prévenir
       et agir



    SOMMAIRE
    Données à connaître
    - Qu'est-ce qu'un abus sexuel oe
    - Responsabilité sexuelle
    - Différents types d'abus
    - Les auteurs d'abus sexuels
    - Épidémiologie
    - Éléments de psychologie de l'enfant
    - Ce qu'il faut savoir sur les enfants victimes d'abus
      sexuels
    De la révélation à la prise en charge
    - La difficulté de la révélation
    - Les conséquences de la révélation
    - Le signalement
    - Spécificité de la prise en charge en fonction des niveaux
      de scolarité
    L'institution scolaire et la prévention des abus sexuels
    - Que prévenir oe
    - Principes des actions de prévention
    - Objectifs de la prévention - Mise en oeuvre des
      programmes
    - Effets des actions de prévention
    - Perspectives
    - Éducation sexuelle et prévention des violences sexuelles



    PUBLIC
    Tous les personnels de l'Éducation nationale

  • Lorsqu'un événement traumatique survient, des dispositifs de prise en charge doivent se mettre en action sans délai afin de prodiguer des soins immédiats aux victimes quel que soit le lieu (écoles, entreprises, services hospitaliers et judiciaires...) le type d'événement (accidents, attentat, suicide...). Ces prises en charge nécessitent des connaissances cliniques spécifiques (connaissances des processus psychologiques en jeu dans les événements traumatiques du côté des victimes mais également du côté des intervenants), une éthique et un cadre d'intervention précis. L'objectif de cet ouvrage est de présenter la spécificité des interventions médico-psychologiques d'urgence et de témoigner à partir d'exemples de professionnels de terrain des multiples modalités possibles de prise en charge. Cet ouvrage fondateur pose les bases de l'intervention d'urgence

    Sur commande
  • Dans ce livre, Hélène Romano raconte la situation d'un enfant qui pour s'intégrer, est prêt à jouer à des jeux qui n'en sont pas vraiment. La canette où il donne ou reçoit des coups ou le rêve indigo pour lequel il doit s'étrangler... Des jeux qui vont finalement causé la mort d'un de ses camarades. Par une histoire simple mais tragique, illustrée par les images fines et aériennes d'Adolie Day, Hélène Romano décrit la difficulté pour les enfants de parler aux adultes des situations de maltraitances et de harcèlement. Un livre essentiel pour faire comprendre à l'enfant que son corps est un trésor qui lui appartient et qu'il doit protéger.

  • Seul dans sa chambre d'hôpital, un enfant se demande pourquoi il est dans ce lit depuis si longtemps. C'est dur d'être malade dans cette grande pièce blanche... Les médecins le soignent mais il ne se sent toujours pas bien. Il rêve de son autre chambre, la vraie, avec ses parents, et voudrait quitter cet endroit triste où ses parents ne parlent plus. Ça finit quand ?
    Hélène Romano décrypte l'histoire d'un enfant hospitalisé pour de longs mois afin de permettre au lecteur de mieux comprendre le « travail » de la maladie dans la vie de cet enfant et d'être plus attentif à lui.
    Support transitionnel entre l'enfant, ses proches et les professionnels, ce livre intervient pour libérer la parole au moment où la souffrance et la mort rôdent : celles-ci réduisent en effet bien des adultes au silence face à l'enfant hospitalisé.
    Les illustrations fines, aériennes et sensibles d'Adolie Day nous font glisser en douceur dans ce sujet délicat.

    Sur commande
  • Chaque année, près de 10 500 personnes meurent par suicide en France, ce qui représente près de trois fois plus que les décès par accidents de la circulation. Entre 176 000 et 200 000 tentatives de suicide sont prises en charge chaque année par les urgences hospitalières.

    Nous avons décidé d'associer une nouvelle fois la justesse et la pertinence des mots d'Hélène Romano aux images chaudes et rassurantes d'Adolie Day, pour créer un livre pour les enfants qui aborde la question du suicide d'un parent.

    Le suicide est la deuxième cause de mortalité chez les adultes. Face à ce traumatisme, un enfant est désemparé, démuni, et se confronte à un gouffre de silence. Sans explication, il théorise pour tenter de répondre aux questions qu'il se pose. Il se sent responsable, coupable même, de ne pas avoir été digne d'amour. À la colère née de l'impuissance et de l'incompréhension, se mêle un sentiment de honte.
    Dans la prise en charge de l'enfant, la parole est plus que nécessaire, elle est vitale.
    Elle doit se libérer, et pourtant les outils pour aborder ces questions manquent cruellement. Nous créons ici un livre résilient qui servira de support de communication, de co-construction entre les parents et leur(s) enfant(s) afin de libérer la parole autour de ce que représente le suicide. Nous voulons à la fois apporter un support de compréhension aux parents et aux enfants, mais aussi un éclairage et un appui aux professionnels qui accompagnent les victimes.

    Sur commande
  • Dans le parcours scolaire de chaque enfant, l'école a pour mission de lui réserver épanouissement, bien-être et réussite personnelle. Mais actuellement la culture scolaire, avec ses modalités d'apprentissage et d'évaluation, est trop souvent source de difficultés et de souffrance, autant pour les élèves que pour les enseignants.
    Cet ouvrage, écrit par des professionnels de terrain, explique les possibilités de scolarisation pour les enfants « différents » et « à besoins spécifiques » : malades, handicapés, allergiques, hyperactifs, en souffrance psychique, en difficultés d'apprentissage qui impliquent non seulement les professionnels de santé scolaire mais également toute la communauté éducative. Dans ce contexte, cet aide-mémoire pédagogique et positif a été conçu pour promouvoir la santé et le bien-être à l'école de tous les élèves. Il propose des perspectives constructives pour l'avenir.

  • « Qu'est-ce que c'est cet orage qui a fait un si grand bruit dans le salon ? » Pourquoi Papa, Maman et mon grand frère Sacha pleurent-ils tout le temps ?
    Pourquoi Maman et Papa ne courent-t-ils plus à leur travail comme avant, ne rient-ils plus à mes blagues le soir au dîner, ne me font-ils plus de câlins ?
    Est-ce ma faute tout ce qui est arrivé ?
    Dans une famille heureuse, ce petit enfant n'a pas compris ce qu'étaient les attentats. Ses parents n'ont pas osé le lui expliquer. Mais l'enfant s'interroge et comprend bien plus que ne le croient les adultes.
    Hélène Romano nous donne des clefs pour rétablir la communication entre parents et enfants après ces terribles événements. Elle nous dit, avec une histoire simple, comment parler avec les enfants et les libérer de leur angoisse.
    Adolie Day lui donne de belles images à la ligne claire, qui permettent de s'approprier facilement ce conte.
    Un feuillet à destination des parents, avec des conseils pour communiquer avec leur enfant, est inclus dans le livre.

  • La protection de l'enfance, en ce début de xxie siècle, est marquée par une régression importante. L'évaluation du témoignage des enfants victimes de maltraitance conclue de plus en plus souvent à l'affabulation (« faux souvenirs »). Les parents protecteurs se trouvent d'emblée suspectés d'instrumentaliser leurs enfants, et les professionnels qui soutiennent l'enfant d'être partisan ou partial. Ces dérives, qui ont évolué pendant des années de façon insidieuse, s'imposent désormais au grand jour. Sur le terrain, dénis et instrumentalisations perverses des situations, des procédures et des référentiels professionnels entravent considérablement la protection des enfants. C'est de ce constat et de l'urgence d'en comprendre les mécanismes et les enjeux qui y sont liés, que procède ce livre d'alerte.

    Sur commande
  • Un crash, une bombe, un incendie : les professionnels sont sur place... mais ce ne sont pas les seuls : politiques, media et volontaires bénévoles en tout genre envahissent le lieu. Les dispositifs d'urgence se transforment en une grande mascarade. La logique du soin ? Ensevelie sous une logique comptable, financière, médiatique... Le blessé psychique devient alors Victime. Dans les coulisses du trauma, se joue en filigrane un autre drame, plus durable, difficilement cicatrisable, celui de la victimisation.
    Au nom de la reconnaissance et de l'accompagnement, des thérapies express, abandonnant le blessé sous le feu des projecteurs et des micros, au détriment de ses véritables besoins. Professionnels limités, disposant de peu de moyens et empêchés de travailler, cellules médico-psychologiques se multipliant à tout va, maintien en haleine des téléspectateurs : car oui, le drame est devenu spectacle ; la victime, le nouveau héros contemporain ; le drame, une prescription de deuil national. "La victimisation m'a tué" ou l'impensable exploitation du trauma entre dénonciation, mise au point et appel à la conscience générale, tant pour le blessé que pour notre société.

    Sur commande
  • Drames, catastrophes et violences n'épargnent pas les enfants. Ils les ressentent avec d'autant plus de violence qu'ils n'ont pas les ressources des adultes pour comprendre ce qu'ils subissent. Trop souvent les adultes censés les rassurer et les protéger font défaut. L'expérience du judiciaire pour l'enfant victime est souvent douloureuse et dans certains cas, désastreuse.
    Il apparaît donc essentiel que les acteurs de la protection de l'enfance puissent comprendre les enjeux auxquels l'enfant victime se trouve exposé afin de le soutenir au mieux tout au long des procédures. C'est de ce constat, relayé par les professionnels de terrain, qu'est venu le projet de ce livre afin de permettre à tout professionnel travaillant auprès d'enfants victimes, d'avoir les repères nécessaires pour les accompagner de façon adaptée et respectueuse.

    Sur commande
empty