Gilles Vieille Marchiset

  • Les quartiers populaires sont souvent associés aux violences et aux ghettos. Cependant les habitants y construisent des vies de loisirs riches et singulières. Cet ouvrage propose, à partir de plusieurs enquêtes, de faire état des modalités récréatives, culturelles et sportives, d'occupation des temps libres. Il analyse les degrés de structuration et de relégation, d'intégration et d'exclusion dans les activités de loisir.

    Sur commande
  • "Faire du sport pour être en bonne santé, se mettre en mouvement pour mieux vivre, bouger pour être sain : tel est un nouveau credo diffusé à différentes échelles, internationales, mais aussi locales. Cet ouvrage propose une analyse de la fabrique et de la diffusion de ce récit santéiste dans le cadre d""une socio-anthropologie critique et morale? Dans cette perspective, cette injonction normative à la pratique physique régulière et raisonnée est analysée comme une conversion des corps, menée par des entrepreneurs de bien-être corporel."

    Sur commande
  • Ces recherches analysent le processus de transmission comme une économie du don. Transmettre articule toujours les générations les unes aux autres, créant ainsi du don et de la dette. Des relations intergénérationnelles génèrent, par le biais de cet échange, des solidarités et des conflits qu'il importe d'étudier.

    Sur commande
  • En important le plus souvent des grilles de lecture de champs parallèles (culture, éducation, loisir, association...), la sociologie du sport a accumulé un corpus de travaux plus ou moins conséquents et reconnus dans les pays francophones. La sociologie du sport de langue française produit-elle des savoirs et modèles spécifiques ? Quelles sont les modalités de diffusion des analyses dans les différents pays francophones (France, Canada, Suisse, Maroc, Tunisie) ?

    Sur commande
  • Le sport ne sert pas qu'à faire des champions ! Politique territoriale - Education - club et associations - rôle de l'Etat. ( Plus de 15 millions de licenciés en France ( Des milliers de fédérations et associations sportives ( Plus de 1500 collectivités locales dotées de services sportifs Résumé : Le sport éducatif est aujourd'hui délaissé au profit d'une vision médiatique et économique du monde sportif. S'adressant à tous les acteurs privés et publics, les services sportifs des collectivités locales, les clubs, les associations, les élus, etc., l'ouvrage propose de défendre une autre idée du sport, basée prioritairement sur l'éducation, sur l'engagement associatif et sur la qualité de l'encadrement à tous les niveaux. Il s'agit de décrire les conditions de renouvellement du sport pour en faire un acteur social majeur, indépendant et émancipateur. La pratique sportive est en quête de sens : quel sport pour quelle société ? Comment mesurer l'impact sur la population et les territoires ? Quel est le rôle des collectivités ? de l'État ?

  • Le sport peut-il pacifier et redynamiser une banlieue ? Quels sont les sports pratiqués dans les quartiers ? Selon quelles modalités ? Pourquoi privilégier le sport dans les politiques urbaines à destination des quartiers de relégation ?
    En réponse à la " crise du lien social ", le sport est souvent présenté comme un puissant ciment ou du moins comme un modèle d'intégration pour les " jeunes des cités ". Dans ce contexte, le sport devient " social " et la jeunesse des quartiers populaires apparaît comme le groupe cible des nouveaux dispositifs "socio-sportifs" mis en oeuvre par les pouvoirs publics.
    Les auteurs se proposent précisément de questionner les catégories utilisées pour approcher cette réalité tout en l'illustrant à partir d'enquêtes sociologiques récentes. Ce travail de synthèse constitue à la fois un outil de réflexion pour chercheurs et étudiants en sciences sociales (STAPS, sociologie, science politique) et un outil d'aide à la décision pour tous les acteurs des politiques publiques du sport (fonctionnaires territoriaux, élus politiques, décideurs en matière de politique de la ville et d'action sociale).

    Sur commande
empty