Langue française

  • Trinidad de Cuba se réveille après une longue période de sommeil.
    Car le déclin de l'empire espagnol, la crise du monde colonial et de ce qui lui était attaché, auront été fatal à ce qui fut l'une des cités les plus riches des Caraïbes. Sur la côte sud de l'île, Trinidad s'était endormie dans la torpeur tropicale, à l'ombre de ses églises, de ses palais et ses théatres. Le temps y faisait son travail inexorable, minant peu à peu ce qui avait fait la grandeur de la cité.
    Aujourd'hui pourtant les témoins de ce passé revivent, se révélant après des décennies d'isolement. Classée patrimoine culturel de l'Humanité par l'Unesco, la ville a entrepris de refaire peau neuve, de restaurer ces palais ; pour redonner vie aux riches décors des siècles passés. Les fastes sont encore perceptibles à travers les grilles de fer forgé et les moucharabiehs, teintés de cette lumière des tropiques, des accents et des odeurs qui baignent tout Cuba.
    Les détails du décor architectural, les objets reprennent vie sous l'objectif d'Olivier Beytout, tandis que le texte de François Missen nous replonge dans la mémoire d'une cité qui se souvient de sa grande histoire.

empty