Bayard Jeunesse

  • Les parents de Gaspard ont décidé d'adopter une petite fille. Le bébé va arriver de l'autre bout du monde, en avion. Gaspard ne comprend pas : il a déjà une soeur, Jeanne. Et sa famille est très bien comme ça ! Lorsque sa nouvelle petite soeur arrive, le garçon ne sait comment réagir...

    Sur commande
  • Ils sont écrivains, comédiens, écologistes, soignants, gardiens d'immeuble, boulangers, ou simples passants. De toutes les nationalités, de toutes les religions, tous ont eu la même volonté de changer le monde autour d'eux et de croire en la solidarité et la tolérance. Ce beau livre magnifiquement illustré rassemble leurs histoires inspirantes !

  • Trois histoires, trois univers, et trois jeunes pirates intrépides !

    - Le trésor de Tête-de-Rat.
    Lucie bougonne ! Son père le Capitaine Tête-de-Rat ne pense qu'à piller des navires et chercher des trésors. Lucie, elle, préfère faire un puzzle ou jouer à la poupée. Elle parvient finalement à arracher une promesse à son père : s'il trouve un grand trésor, il prendra un an de vacances avec elle ! Le soir-même, lors d'un pillage, Lucie trouve un dessin déchiré au sol. Elle s'empresse de le reconstituer comme un puzzle, et une drôle de carte commence à se dessiner...
    Écrit par Bertrand Fichou et illustré par Anne Wilsdorf.

    - L'anniversaire du pirate.
    C'est la panique sur le bateau des pirates ! Aujourd'hui c'est l'anniversaire du Capitaine, et aucun matelot n'a de cadeau ! Seule la petite Lison est toute enjouée, car dans sa cabine, elle a créé un petit ours à câliner. Les pirates se moquent d'elle : « le Capitaine n'en voudra jamais ! » Soudain - Boum Boum ! - Le Capitaine arrive sur le pont. Quelle sera sa réaction ?
    Écrit par Christophe de Barbarin et illustré par Irène Bonacina.

    - Les pirates à la plage.
    Nina, c'est le petit poulpe d'amour de Barbe Rousse. Elle rêve d'aller en vacances à la plage, mais pour son père c'est impensable, car on n'a jamais vu un pirate bronzer sur du sable chaud ! Nina a une idée : elle écrit une fausse carte au trésor conduisant à une île paradisiaque. On pourrait y voler le trésor d'un autre grand pirate... Barbe Rousse tombera-t-il dans le panneau ?
    Écrit par Christophe de Barbarin et illustré par Irène Bonacina.

  • Dans une vieille baraque abandonnée, Gilles découvre une marelle d'un étrange vert phosphorescent. Après y avoir joué, une chose stupéfiante arrive : ce n'est plus un enfant, il a maintenant au moins vingt ans ! Ravi, il rejoint la ville ; il va passer une journée merveilleuse, c'est certain ! Mais Gilles va vite s'apercevoir qu'être adulte n'a pas que des bons côtés...

    Sur commande
  • Grégoire déteste l'école. Il la déteste si bien qu'en sixième, il a déjà redoublé deux fois. Ce qu'aime Grégoire, c'est le bricolage. Tous les bricolages. A treize ans, il sait percer, scier, décoller du papier peint à la vapeur, démonter le moteur d'une tondeuse en panne... Il a déjà inventé, entre autres choses, une machine à éplucher les bananes et des chaussures à talon déplaçable pour marcher en montagne...
    Car Grégoire n'est pas idiot, loin s'en faut. Il est seulement nul à l'école, allez savoir pourquoi. Ses parents aimeraient bien l'aider, mais ils passent plus de temps à se chamailler qu'à s'occuper réellement de leur fils. Le seul qui l'écoute vraiment, c'est son grand père Léon. Un bricoleur de génie lui aussi. Dès qu'il le peut, Grégoire court le rejoindre dans son cabanon, au fond du jardin. Là, il peut enfin oublier le cauchemar de l'école et sa solitude. Le vieil homme ne lui demande rien et Grégoire peut s'adonner sans retenue à sa passion.
    Quand Grégoire est renvoyé du collège, pourtant, Léon se fâche. Il refuse de bricoler avec son petit-fils et lui explique que s'il ne sait pas lire, écrire, compter correctement, il n'arrivera à rien. D'abord, Grégoire ne comprend pas. Il a l'impression que son grand-père l'abandonne, à son tour. Mais petit à petit, grâce à l'amour parfois maladroit du vieil homme, il comprendra qu'il lui faut sortir de l'enfance, et que grandir impose des sacrifices, des batailles parfois difficiles, comme celle qu'il devra livrer en pension, pour devenir quelqu'un, alors que Léon, loin de lui et de plus en plus malade, tombera dans le coma...
    Un roman dense et bouleversant. Anna Gavalda n'a pas son pareil pour dire sans artifice les émotions et les sentiments les plus forts.

    Quatrième de couverture Grégoire déteste l'école, si fort qu'en sixième il a déjà redoublé deux fois. Le seul endroit qu'il aime, son refuge, c'est le cabanon de son grand-père Léon, avec qui il passe des heures à bricoler.
    Quand Grégoire est renvoyé du collège, pourtant, Léon est furieux. II renonce à consoler son petit-fils et lui refuse sa protection. II est temps, peut-être, que Grégoire accepte de grandir...

    Sur commande
  • Les parents de Gaspard ont décidé d'adopter une petite fille. Le bébé va arriver de l'autre bout du monde, en avion. Gaspard ne comprend pas : il a déjà une soeur, Jeanne. Et sa famille est très bien comme ça ! Un roman sur l'adoption tout en finesse, par un grand auteur de littérature jeunesse, Jo Hoestlandt.

  • Pas facile de grandir, même pour pour un prince !
    Le prince Côme se trouve nul. « Tu seras un grand roi comme papa ! » lui assure pourtant la reine, sa maman. Côme doit apprendre à lire, à écrire et à calculer. Mais, pour devenir un grand roi, ça ne suffit pas. Il faut aussi avoir confiance en soi !

  • Léo rencontre un SDF. Au départ, cet homme lui fait peur mais ils apprennent à se connaître peu à peu.

  • Paul, Lola et Christophe sont trois copains inséparables. Cet après-midi, malgré le froid, ils ont décidé de faire des glissades sur la mare derrière l'école. Christophe semble préoccupé. Et quand il déchire son nouveau blouson sur un fil barbelé, il est désespéré. Heureusement, Lola trouve une solution. En allant che elle, Christophe va raconter à ses amis le secret qui lui pèse tant.

  • Si le cours de judo n'avait pas été annulé ce jour-là, il ne se serait sûrement rien passé.
    Paul et Brice n'auraient pas fait cette énorme bêtise : casser à coups de pierres la serre du gardien. Paul a bien du mal à assumer cet acte insensé. À qui se confier ? Brice, lui, semble emporté par la spirale de la violence gratuite. Leur amitié résistera-t-elle à cette épreuve ?

empty