Dominique Bloyet

  • Regroupant plus de 350 cartes postales du début du siècle, cet ouvrage s'articule autour de 5 chapitres géographiques : Nantes médiévale, Nantes porte de l'Océan, la Venise de l'Ouest, la ville commerçante et les quartiers périphériques. Un dernier chapitre est consacré à la vie quotidienne des Nantais et à l'art de vivre au début du siècle.
    Au-delà de l'iconographie exceptionnelle, provenant de collectioneurs privés et des archives municipales de Nantes, les textes - destinés à un très large public - racontent l'histoire et la vie de Nantes en 1900.

    Sur commande
  • Une collection innovante et rafraîchissante qui s'approprie les codes du vintage pour raconter l'histoire autrement.
    Avec 3 niveaux de lecture : des images du début du XXe siècle, un texte courant historique et des légendes anecdotiques, chaque livre peut se picorer à l'envi. Des petits livres objets à offrir ou à « s'offrir », tant pour le design que pour le contenu.

    Sur commande
  • Plus de 400 cartes postales du début du XXème siècle témoignent de la richesse du passé de Saint-Nazaire. Découvrez, au fil des pages de "Saint-Nazaire d'antan", des cartes uniques qui n'ont encore jamais été publiées. Un véritable voyage à travers Saint-Nazaire et les villages des environs. Une aventure inoubliable au coeur de la Belle Epoque.
    Une ville sur l'océan, le port, les quartiers périphériques, les alentours, le centre commerçant...

  • Juin 1944. Dans les semaines qui suivent le débarquement allié en Normandie, trois cents jeunes maquisards du Nord de la Loire-Atlantique sont regroupés dans la forêt de Saffré. Dans ce bois, à une trentaine de kilomètres au Nord de Nantes, ils ont pour mission de préparer un terrain de parachutage, en vue de réceptionner des armes pour mener la guérilla contre les troupes d?occupation et les empêcher de remonter en Normandie.
    Les armes sont finalement parachutées le 29 juin 1944, dans la soirée. Trop tard. La veille, le maquis a été démantelé par 1 500 soldats allemands épaulés par la Gestapo et des groupes collaborateurs. Treize maquisards sont tués lors des combats et beaucoup d?autres sont faits prisonniers et emmenés à la prison de Nantes.
    Le lendemain, le 29 juin, en fin d?après-midi, trente-cinq prisonniers sont conduits au château de la Bouvardière, à Saint- Herblain. Ils sont traduits devant le tribunal militaire allemand qui les condamne à mort.

    Sur commande
  • Nantes et la Loire-Inférieure sont intégrées à la zone d'occupation allemande dès le mois de juin 1940. La ville et le département vont dès lors vivre quatre années noires marquées par la collaboration officielle des représentants de Vichy et celle, plus radicale, de groupes pronazis, l'émergence et le développement d'une résistance très active, la terrible répression allemande marquée par les fusillades de dizaines d'otages suite à l'exécution du Feldkommandant Hotz, la déportation et la mort de centaines de prisonniers, les bombardements meurtriers qui détruisent Saint-Nazaire et une partie de Nantes, l'écrasement du maquis de Saffré ou les persécutions antisémites mais également par les souffrances, interdictions et privations infligées aux populations civiles.

    Des années noires qui ne s'achèvent pas, pour des dizaines de milliers de personnes, avec la Libération du mois d'août 1944 mais bien près d'un an plus tard, après la capitulation de la poche de Saint-Nazaire.

    Cette période tout à la fois sombre et héroïque est présentée dans cet ouvrage illustré par plus de 350 documents exceptionnels pour la plupart inédits

    Sur commande
  • « De cette ville pionnie`re bourgeoise et ouvrie`re, berce´e par les flots atlantiques, il ne reste plus grand chose. Les fiers locaux de la Compagnie ge´ne´rale transatlantique ont laisse´ place en 1941 a` la base sous-marine. Balaye´e par la Seconde Guerre mondiale, la ville, pourtant a` peine vieille de cent ans, a du^ se reconstruire une nouvelle fois et re´apprendre a` vivre entre son glorieux passe´ et un avenir toujours intimement lie´ a` la Navale et aux Chantiers de l'Atlantique. » Plus de 350 cartes postales anciennes du de´but du xxe sie`cle te´moignent de la richesse du passe´ de Saint-Nazaire. Dominique Bloyet nous invite a` un ve´ritable voyage a` travers cette cite´ en 1900 : une promenade autour du port et dans les chantiers florissants de la Compagnie ge´ne´rale transatlantique, dans le centre-ville commerc¸ant et anime´, mais aussi a` travers les nouvelles communes alentour - ouvrie`res comme Donges et Trignac ou balne´aires comme Pornichet. Ces cliche´s centenaires ressuscitent le quotidien et l'art de vivre des Nazairiens a` la Belle E´poque.

    Sur commande
  • Justine Guilbaut et Dominique Bloyet explorent les grands événements qui ont marqué Nantes, des années 50 à nos jours. Les grands chantiers (démolition du pont transbordeur, réaménagement de la place Royale, érection de la tour de Bretagne, aménagement de l'île Beaulieu.), les heureuses innovations (le musée Jules-Verne, l'arrivée du TGV, la création du Lieu Unique.) et les figures locales incontournables (Henri Orrion, Jean Graton, Jacques Demy, Julien Gracq.).
    Quelques épisodes malheureux sont évoqués, telle la collision entre deux avions (1973), la prise d'otages du palais de Justice (1986), les manifestations ouvrières (1955 et 1968), le départ de Lu (1986) ou la fermeture du dernier chantier naval (1987). Et puis il y a aussi ces initiatives culturelles extravagantes (les Allumés, le Grand Éléphant, les parades de Royal de Luxe.) et de bien jolies découvertes (partition inédite de Mozart en 2008).
    Un ouvrage passionnant retraçant une rétrospective de l'histoire nantaise, avec de nombreuses illustrations d'époque.

empty