Daniel Legrand

  • Cinq lettres écrites d'une chaumière dans les gorges des Vosges à S.M. Louis-Philippe Ier : 14 août 1830-27 janvier 1831 / par un protestant ami de la liberté et de l'ordre public Date de l'édition originale : 1831 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
  • Même nom, même prénom, même famille. et même destin : daniel legrand père et daniel legrand fils sont arrêtés le 14 novembre 2001. soupçonnés de pédophilie dans l'affaire d'outreau, ils passent trois ans en prison. en attendant leur procès, ils vivent les mêmes tourments : angoisse, désespoir, humiliations, stupeur face à ce qui leur arrive. et inquiétude permanente de l'un pour l'autre.
    Histoire commune est leur récit. un récit à deux voix, sans haine ni pathos, où le père, ouvrier du nord au caractère entier et pudique, raconte comment les épreuves traversées n'ont pas suffi à le faire plier face aux pressions d'un juge convaincu de sa culpabilité. où le fils, vingt ans à l'époque, nous fait partager avec sensibilité les raisons qui l'ont poussé, lui, à courber l'échine : à bout de nerfs, séparé de sa famille, totalement perdu, le jeune homme décide de faire de faux aveux. avant de se rétracter, il va jusqu'à inventer le meurtre d'une petite fille, mensonge qui fera définitivement basculer le dossier dans une hystérie médiatique et judiciaire.
    Aujourd'hui l'histoire n'est pas terminée. après l'acquittement, la reconstruction ne se fait pas sans mal. médicaments, angoisse, et même drogue pendant quelque temps : le fils ne va pas toujours bien. alors le père s'inquiète.
    Histoire commune en devenir donc. avec, en filigrane de ces témoignages, les sentiments profonds qui unissent les deux daniel legrand et qui, sans mots ni grandes déclarations, les ont maintenus à flots pendant le voyage. sans oublier le soutien sans faille de leur famille qui, elle aussi, a permis de garder la lumière au fond des cachots. l'affaire d'outreau est aussi une histoire d'amour.

    Sur commande
empty