Catherine Samet

  • Si en 1850 Victor Hugo affirmait qu'il suffisait d'ouvrir une école pour fermer une prison, en avril 1999, des élèves d'un établissement scolaire du Colorado, aux Etats-Unis, ont retourné cette proposition en assassinant une quinzaine de leurs camarades et professeurs.
    Pour autant, l'augmentation de la violence chez les jeunes fait-elle naître la menace d'un véritable péril pour la société ? La violence est-elle aujourd'hui nouvelle ? Ces questions peuvent paraître étonnantes et paradoxales. La violence humaine existe et les jeunes ont toujours montré plus de fougue que leurs aînés. Pourtant, la société française du début du XXIe siècle découvre une nouvelle barbarie, celle d'une violence extraordinairement précoce qu'aucun mécanisme régulateur ne semble, jusqu'à présent, réussir à maîtriser.
    La France urbaine devient-elle une zone de non-droit et une jungle sociale ? Assiste-t-on à la disparition des valeurs de la citoyenneté au profit de nouvelles pratiques communautaires ? Quelles sont les perspectives et des solutions efficaces sont-elles envisageables ? L'histoire de cette violence des jeunes et son analyse philosophique permettent d'aborder les problèmes judiciaires actuels ainsi que le traitement social et le dispositif législatif, ce qui conduit à dégager des pistes pour leur amélioration.
    Faisant notamment appel à de nombreuses personnalités de la vie civile, cet ouvrage se veut un regard civique mais non partisan, conceptuel mais aussi pragmatique.

  • Peut-on poursuivre une enquête contre un député sans subir de pressions multiples ? Le secret d'instruction et la présomption d'innocence sont-ils réellement préservés ? Et qui peut juger, dans un monde où la fracture sociale n'a jamais été aussi lourde de conséquences ?
    Parce que la justice est au coeur des débats, que le juge d'instruction est un personnage médiatique dont le rôle est souvent méconnu, Catherine Samet a décidé de raconter le quotidien de sa vie professionnelle.
    Du jeune délinquant à l'homme d'affaires, du père incestueux à la femme battue, c'est notre société entière qui défile dans son bureau.
    Un témoignage humble, qui soulève des questions essentielles sur les problèmes de la justice, la répression, la réalité de la délinquance, la détention des mineurs... Un livre instructif d'une actualité très forte.

  • L'infraction de l'escroquerie révèle un paradoxe juridique puisqu'elle serait à la fois une sorte de vol qualifié et une infraction si distincte qu'elle nécessiterait une autonomie conceptuelle. En dépouillant de nombreuses affaires nous avons découvert que, par-delà le manque de loyauté dans les engagements, est sanctionnée la tromperie issue des manoeuvres dolosives. L'imagination et les scandales sont au rendez-vous, comme dans l'affaire Beaumarchais et celle du collier de la Reine. La répression est sévère, des bannissements aux galères, jusqu'à ce que la loi de l'Assemblée Nationale Constituante des 19 et 22 juillet 1791 incrimine, pour la première fois, l'escroquerie d'une manière spéciale.

    Sur commande
  • Et pourquoi ne pas passer le Nouvel An dans le désert ? Ici la grisaille, le stress d'un monde moderne et artificiel, là-bas, l'imagination créait déjà des espaces de pureté, des soleils radieux.C'est ainsi que nous sommes partis dans le grand Sud tunisien, nous laissant envoûter, durant des veillées, par mille et un contes et récits de Tozeur, sous les étoiles et au feu de bois.

    Sur commande
  • la justice en france connaît de nombreuses réformes depuis l'été 2007 (carte judiciaire, traitement de la récidive, justice des mineurs...).
    cet ouvrage dresse le portrait de la justice judiciaire mais aussi de la justice administrative à la lumière de ces évolutions. il est organisé autour de quatre thèmes : la définition de la notion de justice et de ses principes, le fonctionnement de la justice judiciaire et administrative, les gens de justice, les relations entre la justice française et internationale. pour chacun des thèmes : des questions-réponses permettent d'acquérir de manière rapide et claire les connaissances fondamentales et présentent les définitions et notions essentielles (autorité judiciaire, collégialité, " plaider-coupable " ...) ; des encadrés portant sur des sujets plus spécifiques (l'abolition de la peine de mort, procédures accusatoire et inquisitoire, a question du juge unique ...) permettent d'approfondir ses connaissances ; enfin, des éclairages historiques (la construction d'une justice d'etat en france du moyen age à la révolution et depuis lors) et internationaux (impact d'une décision de la cour européenne des droits de l'homme sur la justice française), mais également des tableaux comparatifs (juridictions judiciaires et administratives) offrent une utile mise en perspective.

empty