Brian Cotton

  • Au passage d'un siècle à l'autre, Aristide Maillol simplifiait les lignes sensuelles de ses sculptures monumentales, dans la petite ville de la Côte Vermeille : Banyuls-sur-Mer. En 1905, Matisse et Derain faisaient exploser la couleur pure à travers leurs peintures fauves, juste en suivant le bord de mer, à Collioure. George-Daniel de Monfreid prenait livraison des toiles de Gauguin venant des Mers du Sud à son Château St.-Clément-de-Corneilla dans le Conflent. Il les partageait avec Gustave Fayet de l'Abbaye de Fontfroide près de Narbonne. Et quelques années plus tard, Frank Burty Haviland, Manolo et Déodat de Séverac, à l'occasion d'une visite au sculpteur Maillol, découvrirent Céret. Quand en 1910, ils furent rejoints par Picasso, puis par Braque et Juan Gris, Céret était en voie de devenir la Mecque du Cubisme.

    Pourquoi le Roussillon ? Comment est-ce que la révolution atteignit Paris et ensuite le monde entier à partir de deux petites villes à l'écart sur la côte Méditerranéenne des Pyrénées ? Comment est-ce que les peintres locaux et les collectionneurs contribuèrent à cette révolution ? Quelles furent les liaisons avec les revendeurs parisiens et avec les Salons si importants ? Qui furent les épouses et les maîtresses des artistes ? Et quelles traces ont-elles laissées ici ?

    Dans la Révolution de l'art en Roussillon, leurs histoires deviennent vivantes. Les récits d'artistes nés et élevés dans cette région lointaine et de ce temps-là peu connue, sont entremêlés avec les histoires des artistes en visite de Paris qui donnèrent des forces et changèrent la face de l'Art Moderne. Le recueil de ces récits et l'exploration de la récente histoire de l'Art du Roussillon se sont avérés une tâche fascinante.

    Sur commande
  • As the century turned Aristide Maillol was simplifying the sensuous lines of his monumental sculptures in the small seaside town of Banyuls-sur-Mer. By 1905 Matisse and Derain were exploding pure colour all over their Fauvist paintings just along the coast in Collioure. George Daniel de Monfreid was taking delivery of Gauguin's canvases from the South Seas at his Château St Clément in Corneilla-de-Conflent and sharing them with Gustave Fayet of the Abbaye de Fontfroide near Narbonne. And, a few years later, Frank Burty Haviland, Manolo and Déodat de Séverac, whilst on a visit to the sculptor Maillol, discovered Céret. When in 1910 they were joined by Picasso, then by Braque and Juan Gris, Céret was well on the way to becoming known as the Mecca of Cubism.

    Why the Roussillon? How did the revolution reach Paris and then the world from two obscure towns on the Mediterranean edge of the Pyrenees? How did the local painters and collectors contribute to the revolution? What were the links with the Paris dealers and the all important Salons? Who were the artists' wives and mistresses? And what mark have they left here?...

    In Art Revolution in the Roussillon their stories come alive. Tales of artists born and bred in this remote and at the time little known corner of France are intertwined with the stories of the visiting artists from Paris who were challenging and changing the face of modern art. The gathering of these tales and the exploration of the Roussillon's recent art history has proved has proved a fascinating task.

    Sur commande
empty