André Birmelé

  • L'horizon de la grace

    André Birmelé

    • Cerf
    • 22 Août 2013
    Sur commande
  • Passer d'un dialogue de théologiens à un consensus d'Eglises est un défi majeur lancé à la recherche oecuménique contemporaine.
    Le présent ouvrage analyse l'évolution originale et inédite de ces dix dernières années. Les premiers chapitres sont consacrés à la déclaration luthérienne-catholique sur la justification qui règle une cause majeure de la division de l'Eglise occidentale. Au-delà de l'événement, des contenus théologiques particuliers et des conséquences ecclésiologiques, cette partie aborde les choix méthodologiques mis en oeuvre : compréhension du consensus, signification positive de la différence, " hiérarchie des vérités ", " levée " des condamnations historiques.
    La seconde section se concentre sur les déclarations de communion ecclésiale entre les Eglises issues de la Réforme. Une réflexion sur le modèle d'unité, la réception et la compatibilité des acquis complète l'étude de ces accords. L'analyse théologique des déclarations approuvées par les Eglises n'obtient tout son sens qu'à la lumière des choix méthodologiques qui sont en arrière-plan. Inversement, les seuls énoncés de méthodologie oecuménique ne seraient que considérations abstraites sans leur incarnation en des déclarations concrètes qui transforment le paysage ecclésial habituel.
    La cohérence de cette double démarche est assurée par l'objectif unique l'unité pour des Eglises qui se reconnaissent mutuellement comme expressions légitimes de l'unique Eglise du Christ. Cette unité est celle d'Eglises jadis séparées qui vivent aujourd'hui en " communion ecclésiale ".

  • Qu'est-ce que l'Eglise en perspective protestante ? Comment la comprendre par rapport à ce qui la fonde et à quoi elle renvoie ? Comment penser sa double réalité, spirituelle et institutionnelle ? Quelles sont ses marques distinctives ? Comment se structure-t-elle et selon quels types de fonctions et de ministères ? Comment organiser sa diversité, confessionnelle et autre, et sa visée d'une vérité qui puisse être reconnue communément ? Quel est enfin son type d'insertion dans la société (multitudiniste, sectaire, etc.) ? C'est à cet ensemble de questions qu'est consacré ce dossier de l'Encyclopédie qu'accompagnent quelques rubriques spécifiques, présentant notamment les différentes Eglises protestantes dans leur diversité historique et institutionnelle.
    Ce dossier sera utile à une époque où l'oecuménisme paraît souvent dans l'impasse, malgré les progrès enregistrés, et où le rapport des Eglises chrétiennes à la société globale (l'Etat ou la sphère publique) est l'objet de nouveaux débats.

  • Pour les Eglises luthériennes, le seul fondement doctrinal de l'identité chrétienne est l'Evangile attesté dans l'Ecriture sainte. Les confessions de foi ou écrits symboliques rendent compte de l'interprétation du témoignage biblique qui a autorité dans cette tradition chrétienne. En tant que tels, ils représentent la référence doctrinale qui lie entre elles tant les communautés locales que les Eglises régionales chrétiennes.
    C'est sur la base de ces textes que les pasteurs luthériens s'engagent lors de leur ordination. La présente réédition propose, pour la première fois en langue française, l'ensemble de ces textes de référence. Elle reprend l'ordre proposé par la version allemande et latine de 1580 : les trois confessions de foi de l'Eglise ancienne (symbole apostolique, de Nicée Constantinople et d'Athanase), la Confession d'Augsbourg et son Apologie (1530-1531), les articles de Smalkade (1537), le traité sur le pouvoir et la primauté du pape (1537), les petit et grand catéchismes de Luther (1529), la formule de Concorde (1577).
    Une introduction historique replace chaque document dans son contexte et un répertoire détaillé facilite l'usage de ces textes. Si ces confessions de foi concernent environ 80 millions de fidèles luthériens dans le monde, cette édition s'adresse à toutes les traditions chrétiennes, partenaires du dialogue oecuménique.

    Sur commande
  • Cet ouvrage propose une initiation aux démarches de base, aux thèmes majeurs, aux enjeux et débats actuels dans le domaine de la théologie systématique. Relation vivante et confiante à Dieu, vécue personnellement et en communauté, la foi chrétienne n'est pas, dans son mouvement fondamental, un ensemble d'affirmations systématiques et de convictions doctrinales. La foi se veut cependant intelligible dans ce qu'elle estime avoir à dire, en fonction d'un éclairage spécifique, sur des questions communes à tous. Il importe donc d'élaborer des instruments qui permettent de prendre position en tant qu'interlocuteurs consistants dans le temps présent et de tester la pertinence des affirmations théologiques pour aujourd'hui, en dialogue avec d'autres systèmes de référence qui ont cours dans la société. Le présent ouvrage veut relever ce défi et propose en quatorze chapitres les dossiers majeurs du champ théologique couramment appelé "dogmatique". Dans une première partie, intitulée "Prolégomènes", il en va de poser les bases du travail dogmatique et d'en définir les conditions. La deuxième partie, intitulée " Dossiers thématiques ", propose un parcours à travers les principaux thèmes de la dogmatique. La troisième partie, enfin, offre une " reprise pédagogique ", en proposant au lecteur diverses pistes pour travailler avec l'ouvrage et s'approprier ses contenus.

    Sur commande
empty