Alessandro Elia

  • Pourquoi tant de parents manifestent-ils le besoin d'avoir des enfants « anormaux », des « enfants troubles »? Le nombre de ces « enfants sous microscope » est en constante augmentation parce que les parents (et le corps médical) ne cessent de les étiqueter « trouble du comportement », « trouble de l'attention », « hyperactivité », « Asperger », « précocité », etc. Nos enfants seraient-ils victimes d'une « épidémie psychique » ? Que signifie cette frénésie du diagnostic pour soigner nos enfants ? Deux cliniciens tirent le signal d'alarme et proposent une approche plus écologique : "Changeons les relations, pas les enfants !"

empty