Omnibus

  • Pour cerner au plus près la figure de Jésus en interrogeant l'histoire et les Evangiles, voici une enquête en forme de dictionnaire menée par une historienne spécialiste du christianisme des premiers âges
    L'historienne spécialiste du christianisme des premiers siècles Marie-Françoise Baslez interroge les évangiles pour en extraire ce qui peut s'y trouver de plus historique. Son dictionnaire est divisé en trois parties - la naissance et la famille, la vie publique, la mort et l'après mort. Chaque entrée, d'Annonces angéliques à Zélotes, place les événements et les personnes dans le contexte des réalités et des traditions de l'époque, de l'histoire juive et du monde gréco-romain. Le résultat est un livre multiple, à la fois récit, recherche et guide, conçu pour répondre aux questions que se posent chrétiens et non chrétiens sur les origines d'un fait religieux particulièrement prégnant.

  • L'unique roman de Sacha Guitry, chef-d'oeuvre d'esprit et de verve qu'il portera à l'écran sous le titre de Roman d'un tricheur.Tout commence par un petit garçon puni pour vol : il est privé de champignons... et devient orphelin du même coup, les onze membres de sa famille succombant à une platée vénéneuse. C'est le point de départ d'une vie de tricheur professionnel, dont voici la confession.
    Ce long monologue plein d'ironie et pétillant d'esprit - le seul roman de Guitry, à son sommet - parut chez Gallimard en 1935 avant d'être adapté à l'écran par l'auteur un an plus tard sous le titre
    Roman d'un tricheur, premier d'une longue série de films de fiction.
    Publié avec le soutien du CNL

  • Des témoignages et des documents pour comprendre la malédiction dont l'expédition Lapérouse semble avoir été victime, revivre un naufrage mythique et mesurer ses implications politiques.


    1785 : deux grands voiliers sous le commandement du comte de Lapérouse quittent les côtes de France pour un voyage d´exploration autour du monde. A leurs bords, des hommes de science et des hommes de bien, la fine fleur du XVIIIe siècle finissant. Ils ne reviendront jamais.
    Disparition d'une chaloupe chargée de vingt officiers et marins en Alaska, massacre de onze autres dans les îles Samoa, naufrage des deux navires sur les récifs d'une île corallienne, échec de l'expédition de secours... Pourquoi la malchance s´est-elle à ce point attachée au sort de M. de Lapérouse ?
    La réponse n'est pas anecdotique, car le voyage de laBoussoleet de l'Astrolabeavait une ambition qui dépassait de loin la simple connaissance géographique, comme si les deux frégates avaient été chargées par l'Histoire de transporter à travers les mers les idéaux du Siècle des Lumières - au point qu'en pleine Révolution, et jusqu'au pied de la guillotine, à la fois Louis XVI et les chefs de la Convention s'inquiétaient du sort des navigateurs.
    Un dossier de témoignages et documents pour comprendre le mystère et la malédiction, et mesurer les implications politiques d'un naufrage à nul autre pareil.


    Au sommaire, pour la première fois réunis :
    - les instructions de Louis XVI à M. de Lapérouse, véritable manifeste de l'esprit des Lumières ;
    - le journal de voyage de Lapérouse ;
    - la dernière lettre du navigateur avant sa disparition ;
    - les récits des expéditions de secours dont celui, très mouvementé, de l'aventurier Peter Dillon ;
    - le compte-rendu des fouilles sous-marine (témoignages des chercheurs de l'association Salomon) ;
    - la reconstitution du naufrage, désormais possible grâce à ces fouilles.

  • Cet ouvrage constitue le premier volume des Aventures de Sherlock Holmes, le héros le plus célèbre de la littérature, en édition bilingue illustrée et dans une traduction nouvelle et complète.Quand Arthur Conan Doyle fait paraître en 1887 dans le numéro de Noël d'un magazine la première partie d'un roman mettant en scène un détective aux méthodes originales, il ne se doute évidemment pas qu'il vient de donner naissance au personnage le plus célèbre de la littérature, l'archétype même du détective, et que par la même occasion il vient d'inventer le roman policier moderne. Le succès viendra rapidement, puis ce sera un triomphe mondial, qui ne s'est pas démenti à ce jour. De 1887 à 1927, quatre romans et cinquante-six nouvelles mettront en scène Sherlock Holmes et son fidèle Dr Watson, le narrateur de ses aventures.

  • La Marie du port

    Georges Simenon

    Dans les brumes automnales d'un petit port normand, port-en-bessin, se noue un drame familial et passionnel.

    Au café de la marine, deux sueurs, odile et la marie, "la sournoise", provoquent haines et rivalités. les hommes ne savent qui choisir. la marie, à force de ruse et de charme pervers, séduit le riche amant d'odile.

  • En ce temps-là, chasser la baleine, c´était partir pour trois ou quatre années de mer. C´était affronter un géant à l´aide d´un simple harpon depuis un esquif qu´un seul coup de queue réduisait en pièces. En ce temps-là, chasser la baleine, c´était l´aventure. Une aventure que les massacres actuels sont en passe de faire oublier. C´est pourquoi ce dossier de témoignages vécus a une double valeur : somme de récits authentiques que les plus beaux romans de mer ne peuvent égaler, il est aussi la plus belle façon de perpétuer le souvenir de ces hommes « au coeur de bronze qui naviguaient sur des navires au coeur de chêne ».



    Aux origines de Moby Dick : traduction inédite du témoignage des rescapés de l´Essex.
    Le journal de bord d'un médecin français Les souvenirs de Conan Doyle, baleinier dans les mers arctiques...


    Présenté par Dominique Le Brun

  • Premier volume du théâtre complet de Sacha Guitry, précédé de son seul roman : Le Roman d'un tricheur.
    Ce premier tome des oeuvres de théâtre de Sacha Guitry comporte les pièces suivantes : Nono - Le Veilleur de nuit - La Prise de Berg-op-Zoom - La Pèlerine écossaise - Deux couverts - La Jalousie - Faisons un rêve - Jean de La Fontaine - Un soir quand on est seul - L'Illusionniste - Deburau - Le Mari, la femme et l'amant - Mon père avait raison - Je t'aime - Le Comédien - Désiré - Le Nouveau Testament - Quadrille, précédées du seul roman de Guitry, Mémoires d'un tricheur, avec les illustrations de l'auteur. Le film qu'il en tirera en 1936, Le Roman d'un tricheur, marque une grande date dans l'histoire du septième art par ses innovations scéniques. Préface de Jean-Claude Brialy Publié avec le soutien du CNL.

  • Jack Aubrey, devenu un personnage important dans la hiérarchie de la Royal Navy, est chargé de se rendre à Botany Bay (dans l'actuelle Australie) pour régler le problème délicat posé par le célèbre capitaine Bligh qui, après avoir provoqué une première mutinerie sur la Bounty, est maintenant responsable d'une révolte des colons britanniques. Mais, avant de toucher les antipodes, il lui faut affronter une épidémie de typhus, puis, au large du cap de Bonne-Espérance, combattre un énorme bâtiment hollandais qui l'oblige à descendre très au sud et à faire relâche aux Kerguelen, l'île de la Désolation. Dans le cadre du Blocus imposé par l'Angleterre à la France napoléonienne, et de la guerre l'opposant aux Etats-Unis qui veulent continuer de commercer avec la France, les aventures du capitaine Aubrey et du docteur Stephen Maturin, chirurgien, ornithologue et agent secret de Sa Très Gracieuse Majesté se poursuivent ici du Pacifique à la Baltique, des côtes de Nouvelle-Angleterre aux rivages méditerranéens.
    Un dossier historique de Dominique Le Brun et des cartes complètent ce second volume de la grande suite romanesque de Patrick O'Brian (1914-2000).Préface de Dominique Le BrunCartes de François Le Guern

  • .0500Surpriseest condamnée par la Royal Navy et retirée du service. Elle sera rachetée par l'ami plein de ressources qu´est Stephen Maturin et armée pour la guerre de course ? Jack Aubrey devient corsaire !
    Ce volume réunit quatre nouveaux épisodes de la grande saga de Patrick O'Brian, désormais classique et connue de tous grâce àMaster and Commander, le film de Peter Weir. Portée par l´amitié de ses deux héros, le capitaine Aubrey et le médecin espion et naturaliste Maturin, elle apparaît aujourd´hui comme une des plus étonnantes et des plus attachantes suites romanesques du dernier siècle.0300Au sommaire:Le Port de la trahison, 1983 (Treason's Harbour) Après une mission en mer Ionienne couronnée de succès ? les Turcs ont subi de lourdes pertes et la ville de Marga a enfin été reprise aux Français ?, Jack Aubrey et Stephen Maturin profitent à Malte d'une permission bien méritée.
    Un repos très relatif toutefois : Jack doit superviser les réparations dont sa frégateSurprisea le plus grand besoin, et les qualités d'espion-diplomate de Stephen ne sont pas de trop pour aider le commandant en chef de la place de La Valette, nouvellement nommé, à contrôler l'agitation qui règne dans cette forteresse plantée au coeur de la Méditerranée : les intrigues y vont bon train et les espions de Bonaparte ne restent pas inactifs.
    Sans parler des espionnes.De l'autre côté du monde, 1984 (The Far side of the World) - Malgré des préparatifs accélérés et quelques membres d'équipage au passé douteux, tout irait pour le mieux si les éléments ne se déchaînaient pas contre Aubrey pour l'empêcher d'intercepter son adversaire. Après le calme, c'est la foudre, les vents furieux du cap Horn et, enfin, les tempêtes humaines qui font de ce voyage de l'autre côté du monde une expédition pleine de périls. Jack et Stephen finiront par retrouver le Norfolk mais Aubrey, cette fois, ne sera pas maître des circonstances de l'affrontement.Le Revers de la médaille, 1986 (The Reverse of the Medal) - Après avoir mené avec succès sa dernière mission : protéger les baleiniers anglais des attaques de leurs concurrents américains dans l'Atlantique Sud, Jack Aubrey ? dont le génie des affaires n'est pas la qualité première ? se voit convaincre par un gentleman de rencontre d'investir une partie de son maigre avoir dans une opération financière effectuée dans le cadre de la City. Il va sans dire que les organisateurs de l'opération ont cru repérer en Aubrey le pigeon dont ils font leur ordinaire. Mais ce dernier n'est pas décidé à se laisser plumer sans réagir. Et avec l'aide précieuse de son ami Stephen Maturin il s'enfonce dans les bas-fonds londoniens pour tenter de se faire justice.La Lettre de marque,1986 (The Letter of marque) - La traîtrise dont il a été victime, puis la terrible injustice qui l'a conduit au tribunal, et enfin au pilori, ont transformé cet homme jovial en un monstre de rigueur et de sévérité, en dépit de tous les efforts de Stephen Maturin, son ami de toujours. Même l'armement de la frégateSurprise, que Jack aime tant et que Stephen a pu racheter à la marine, n'est pour lui qu'un palliatif. La perspective d'un voyage au long cours vers le Pacifique, le recrutement et l'entraînement d'un équipage de qualité ne font que l'occuper sans pour autant le consoler.
    La Surpriseest armée en corsaire ?ou, plus précisément, en "lettre de marque", ce qui revient au même mais est moins déshonorant pour un ancien officier de marine ? et va pouvoir montrer ce dont elle est capable dès lors qu'elle est menée par un marin de talent, à l'occasion de sa première sortie. C'est le début d'une série de hauts faits, qui, savamment exploités par les amis de Jack et de Stephen, pourraient déboucher sur une issue espérée mais encore bien lointaine : la réintégration de Jack Aubrey dans la Liste navale. Mais les dédales du monde politique sont bien mystérieux et semés d'embûches...0400 De l'autre côté du monde  Le Revers de la médaille  La Lettre de marque

  •  0300Pour les 10 ans de la disparition de Patrick O'Brian, voici une nouvelle édition de l'ultime volume des Aventures de Jack Aubrey augmenté d'un inédit : le début du vingt et unième volume des Aventures de Jack Aubrey, "Le Voyage inachevé de Jack Aubrey", que Patrick O'Brian n'a pu achever.Jack Aubrey et Stephen Maturin sillonnent ici l´Atlantique et la Méditerranée, à bord de la bonne vieille frégate laSurpriseet d´une fine goélette : leRingle. Dans le cadre historique du blocus continental, de la fin de l´Empire et de la lutte contre l´esclavagisme, nos héros affrontent les courants et la houle qui sévissent à la pointe de la Bretagne, apprécient le charme des escales à Funchal et Gibraltar, subissent tour à tour les touffeurs du golfe de Guinée et les rigueurs de la Patagonie. Quand ils se sont rencontrés, dansMaître à bord,Jack Aubrey était un jeune officier de la Royal Navy et Stephen Maturin un scientifique sans le sou. Le premier aspire maintenant à hisser sa marque d´amiral, et le second est devenu un discret mais puissant personnage du gouvernement britannique. Leur réussite mettait un point presque final à une fantastique saga, dont les intrigues se succèdent de 1800 à 1815, dans le cadre des guerres napoléoniennes. Mais O'Brain avait décidé de porusuivre encore son oeuvre et le dernier volet de cette nouvelle édition du  cinquième et dernier volume,Le Voyage inachevé de Jack Aubrey,est le début du roman qu'il avait commencé d' écrire avant de mourir.Dominique Le Brunet des cartes le complètent.

  • Il vit à Londres, au 221B Baker Street, à la fin du dix-neuvième siècle. Il a des idées un peu bizarres... Il se passionne pour certaines branches de la science. Il est assez calé en anatomie, est un chimiste de premier ordre qui, malgré des études très décousues et excentriques, a ammassé des tas de connaissances peu ordinaires. Il n'est pas aisé de le faire parler, bien qu'il puisse être assez expansif quand l'envie lui en prend. Il joue du violon. Il a un métier : dénouer les énigmes étranges auxquelles il est le seul à pouvoir apporter une solution. Il a un défaut : il affectionne les drogues. Il a un ami : le docteur Watson, témoin et narrateur de ses aventures. Son créateur, Arthur Conan Doyle, a inventé le roman policier moderne. Il s'appelle Sherlock Holmes.

  • Silvain est un soldat de seize ans, engagé volontaire. Jean-Marieest un briscard de trente ans, grognard de la Vieille Garde. Adam est officier d'ordonnance auprès de l'Empereur. La Flize est chirurgien major. Ils viennent de Provence, du Jura, du Nord, de toute la France. Tous, ils l'ont suivi jusqu'à Moscou en passant par Austerlitz, Iéna, Wagram, mais aussi Madrid et Baylen. Ils le suivront encore au-delà de la Bérézina et, pour finir, à Waterloo... Ce sont les hommes de Napoléon.Un jour, ils ont posé les armes. Ils ont vieilli. Et, par chance pour nous, ils se sont finalement décidés à écrire leurs souvenirs, les meilleurs ? ah ! le soleil d'Austerlitz ! ? et les pires : la boue, la glace, le sang.Ces souvenirs tous ensemble sont une mine d'or de la mémoire. Voici les plus émouvants d'entre eux, extraits et agencés de façon à écrire l'histoire de la Grande Armée. Mis bout à bout, ces documents devenus introuvables, dénichés au fond des archives, font l'effet d'un grand film épique. Pour un peu, on entendrait cliqueter les sabres !Présenté par Christophe Bourachot

  • La Croisière du Dazzler (1902) : un jeune garçon en échec scolaire fuit la déception de son père en s'embarquant. Un roman apprentissage.
    Les Pirates de San Francisco (1905) : les souvenirs du jeune Jack London, qui, âgé de quinze ans, pillait les parcs à huîtres dans la baie de San Francisco.
    Le Loup des mers (1904) : l'histoire du sulfureux Loup Larsen, un capitaine qui ne connaît que la violence.
    La Croisière du Snark (1911) : l'histoire d'un voyage autour du monde de sept années - celui de Jack London lui-même, à travers l'Océan Pacifique, d'île en île.
    Les Mutinés de l'Elseneur (1914) : embarqués avec un équipage de repris de justice, le dandy Pathurst découvre le déchaînement des éléments, qui n'est rien à côté de celui des passions humaines... La version publiée dans cette édition est celle, condensée, de Louis Postif et Paul Gruyer. Des passages maritimes "oubliés" par tous les traducteurs ont été rétablis été traduits par Olivier Pérétié.

  • Tout l'art du grand Guitry et tout le bonheur du théâtre dans ces 23 pièces courtes.
    L'essentiel des pièces en un acte, constamment reprises et jouées par des troupes professionnelles et amateurs.
    Le KWTZ - Le cocu qui faillit tout gâter - Deux couverts - Un type dans le genre de Napoléon - Chez la reine Isabeau - Un soir quand on est seul - Chez Jean de La Fontaine - On passe dans huit jours - Un homme d'hier et une femme d'aujourd'hui - Chagrin d'amour - Villa à vendre - Le Voyage de Tchong-Li - Le Renard et la Grenouille - L'Ecole des philosophes - Le Mot de Cambronne - Dieu sauve le Roi - Une lettre bien tapée - Une paire de gifles - Fausse alerte - L'Ecole du mensonge - Courteline au travail - Je sais que tu es dans la salle - Madame Bergeret Publié avec le soutien du CNL

  • Deuxième volume du théâtre complet de Sacha Guitry, précédé de Théâtre je t'adore, textes et réflexions sur le théâtre.
    Ce deuxième volume de l'oeuvre de Sacha Guitry, illustré de dessins de l'auteur et de photos, propose également une bibliographie théâtrale complète et une chronologie biographique établies par Henri Jadoux. Il contient les pièces suivantes : On passe dans huit jours - Pasteur - Béranger - Une petite main qui se place - Un sujet de roman - L'Amour masqué - Le Lion et la Poule - L'Accroche-coeur - On ne joue pas pour s'amuser - Mozart - Etait-ce un rêve ? - Franz Hals ou l'Admiration - Chagrin d'amour - Monsieur Prud'homme a-t-il vécu ? - Les Desseins de la Providence - Françoise - Le Voyage de Tchong-Li - L'Ecole des philosophes - Le Mot de Cambronne - Une paire de gifles - L'Ecole du mensonge - N'écoutez pas, Mesdames ! - Toâ - Une folie - Beaumarchais, précédées de Théâtre je t'adore, textes d'hommages et de réflexions sur l'art théâtral. Préface de Daniel Toscan du Plantier précédée d'un texte de Paul Léautaud. Publié avec le soutien du CNL.

  •  0500« Nul lieu n´est impénétrable pour quiconque est animé d´une foi sincère. »Guidé par ce précepte, le père Evariste Huc (1813-1860) entreprit en 1841 un extraordinaire périple de cinq années à travers la Mongolie et la Chine ? en chariot, en jonque, à dos de mulet, à dos de chameau, sur ses jambes « rarement complaisantes », et même sur son derrière, seul moyen d´atteindre une vallée glissant du haut d´une montagne glacée. Il fut le premier Français à atteindre Lhassa.

    Adoptant le costume, la langue, les usages des contrées traversées, le père Huc affronta ? avec une vigueur et un humour inaltérables ? le sable, la boue, la neige, la glace, les naufrages, les ponts délabrés, les précipices, les brigands, les aubergistes, et les tracas de l´administration... Il brossa à son retour un tableau irremplaçable de la vie quotidienne en Chine.

    Ce prodigieux témoignage, véritable roman d´aventures vécues, n´a cessé d´être réédité depuis sa parution. La présente édition réunit pour la première fois dans leur version intégrale les deux volumes desSouvenirs d´un voyage à travers la Tartarie et le Thibet pendant les années 1844, 1845et 1846etL´Empire chinois, récit du voyage de retour sous escorte armée.0300Les carnets de voyage d'un missionnaire du XIXe siècle, le premier Français à avoir visité Lhassa. Son récit à la fois alerte et instructif, haut en couleurs et plein de drôlerie  est devenu un classique.Le père Evariste Huc (1813-1860) entreprit en 1841 un extraordinaire périple de cinq années à travers la Mongolie et la Chine ? en chariot, en jonque, à dos de mulet, à dos de chameau... Il fut le premier Français à atteindre Lhassa. Adoptant le costume, la langue, les usages des contrées traversées, le père Huc affronta ? avec une vigueur et un humour inaltérables ? le sable, la boue, la neige, la glace, les naufrages, les ponts délabrés, les précipices, les brigands, et les tracas de l´administration. Il brossa à son retour un tableau irremplaçable de la vie quotidienne en Chine.
    Souvenirs d´un voyage à travers la Tartarie et le Thibet pendant les années 1844,1845 et 1846 et L´Empire chinois

  • Les cinq premières aventures du légendaire Tarzan, né sous la plume d'Edgar Rice Burroughs en 1912, voici un siècle.


    John Clayton III, lord Greystoke, a treize mois lorsqu´il est recueilli dans la jungle africaine par une tribu de grands singes, qui l´adoptent et l´élèvent. Ils lui donnent le nom de Tarzan : « peau blanche ». Du monde évolué qui l´a vu naître, il n´a conservé qu´un abécédaire - qui va lui permettre d´apprendre à lire et àécrire tout seul.

    Tarzan est adulte quand il rencontre des humains pour la première fois ; confrontéà la civilisation, il se rend compte que sa place n´est pas là, et il retourne vivre dans la jungle parmi les siens, les singes.

    Il va vivre sous la plume féconde et imaginative d´Edgar Rice Burroughs des aventures extraordinaires dans lesquelles il rencontrera peuplades et animaux inconnus, visitera des cités perdues comme Opar, connaîtra l´amour avec Jane...



    Ce volume regroupe les cinq premières aventures du seigneur de la jungle : aux origines du mythe.





    Préface et Abécédaire Tarzan de Claude Aziza

  • Avec ces trois romans, c'est à un bien beau voyage dans le passé, le patrimoine et la culture des Cévennes que Christian Laborie nous invite. Une région chère à son coeur.
    L'Appel des drailles - Au début du 20e siècle Antoine Chabrol s'installe l'été sur le Causse pour cinq mois avec son troupeau, laissant sa femme et leurs quatre enfants. Mais une année la révolte éclate dans la région et les secrets de famille des Chabrol remontent à la surface.
    Les Drailles oubliés - La Première Guerre mondiale laisse Marie Chabrol seule après la mort de son mari. Elle quitte avec son fils les Cévennes pour Paris. Sa soeur Louise, bravant la tradition, va remplacer les hommes partis au combat, et sa belle-soeur part à la recherche de son mari disparu dans les tranchées...
    L'Arbre d'or - Damien, fils de paysan, est amoureux d'Héloïse, issue d'une famille bourgeoise. Leur mariage étant impossible, ils cachent leur relation. Or Martial, le frère de la jeune femme, découvre leur secret et tente de ruiner la vie du fermier.

  • Les meilleures comédies de Barillet & Gredy qui ont fait sourire, et rire, la France entière durant 40 ans. Leurs actrices fétiches, Sophie Desmarets et Jacqueline Maillan, y furent inoubliables. Potiche, que François Ozon a adapté au cinéma, avec Catherine Deneuve, aura fait à son tour redécouvrir leur formidable talent.
    Tout au long de la seconde moitié du XXe siècle, Pierre Barillet et Jean-Pierre Gredy ont signé ensemble une trentaine de comédies qui ont fait les beaux soirs du théâtre de boulevard pendant des centaines, voire des milliers de représentations.
    Plus qu'une signature, Barillet et Gredy sont un label : le vaudeville dans ce qu'il a de meilleur, des répliques acérées, une énergie et une gaieté communicatives, servies par la classe de Sophie Desmarets ou l'abattage de Jacqueline Maillan, leurs actrices fétiches.
    La présente anthologie regroupe leurs plus grands succès, qui ont franchi les frontières et les époques avec des interprètes prestigieux : Lauren Bacall dans Fleur de cactus sur les planches de Broadway, Ingrid Bergman puis Nicole Kidman dans la même pièce au cinéma, quand François Ozon réunit une distribution spectaculaire pour offrir en 2010 une brillante adaptation de Potiche." Barillet et Gredy perpétuent la haute tradition parisienne du théâtre de boulevard en lui donnant de nouvelles lettres de noblesse, des pièces raffinées, spirituelles, dans laquelle la légitime ambition de provoquer rires et sourires n'exclut ni le regard aimablement critique sur les comportements de l'époque, ni, à l'occasion, une certaine gravité. " Olivier BARROTPréface d'Olivier BarrotNotices de Jacques Pessis

  •  0500 Avec cette règle simple qui préfère l´illusion au trucage, Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871) révolutionna le spectacle de la magie.

    Horloger comme son père et inventeur prolifique, il mit sa passion de la mécanique et sa fantaisie au service d´un art qu´il rénova de fond en comble : la prestidigitation. Il inspira des générations d´illusionnistes jusqu´à nos jours, parmi lesquels le fameux Harry Houdini, qui prit ce nom en hommage à son illustre devancier.
    Voici réunis les textes que Robert-Houdin consacra à la magie. Outre ses mémoires, on trouvera, expliqués et commentés, ses tours révélés, véritable méthode pour le magicien débutant ou confirmé : la référence absolue en matière de prestidigitation.

    Une vie d´artiste, mémoires ?Comment on devient sorcier:les secrets de la prestidigitation et de la magie?L´Art de gagner à tous les jeux?Magie et physique amusante?Le Prieuré, organisations mystérieuses pour le confort et l´agrément d´une demeure Edition présentée par Francis Lacassin0300Horloger comme son père et inventeur prolifique, Jean-Eugène Robert-Houdin mit sa passion de la mécanique et sa fantaisie au service d´un art qu´il rénova de fond en comble : la prestidigitation.Une vie d'artiste, confidences d'un prestidigitateur(1858)Les souvenirs de Robert-Houdin sont passionnants. Son père, horloger, l'initie à la mécanique de précision. Impressionné par le spectacle d'un bonimenteur de rue, et découvrant la magie dans un livre qu'il acquiert par hasard, il se passionne pour "l'escamotage", art qu'il développera en compagnie d'un forain. Mais il se consacre tout d'abord à la conception et la fabrication d'automates, obtenant même une médaille d'argent à l'Exposition de 1844, où il fera la connaissance de Louis-Philippe.Il se lance dans la prestidigitation en 1845 en ouvrant un théâtre sur les Grands Boulevards. Le triomphe est immédiat. Par ses innovations, il révolutionne l´art de la magie, et conquiert l´Europe. Les costumes comme les codes du spectacle que nous connaissons aujourd´hui lui doivent tout. Sa réputation est telle qu´en 1856, alors qu´il s´est retiré, il est envoyé en Algérie par les autorités pour y impressionner les populations, alors sous la coupe de marabouts : sa mission est un succès, il les ridiculise, et ramène le calme en Kabylie.Outre le récit de sa vie parfois aventureuse, qu´il truffe d´anecdotes, Robert-Houdin brosse également un panorama historique de la magie et que des automates (dont le célèbre « joueur d´échecs »). Comment on devient sorcier(1868)« L´art de la prestidigitation tire ses artifices de l´adresse des mains, des subtilités de l´esprit et de tous les faits merveilleux que produisent les sciences exactes. »Il était inconcevable à l´époque pour un magicien de décrire ses tours au grand public. C´est pourtant ce que fit Robert-Houdin dans cet ouvrage. Outre les principes généraux sur la prestidigitation, il explique et décrit trucs et tours : escamotage de pièces de monnaie, tours d´adresse, de cartes, de boules, de foulards, d´anneaux... ; l´usage de la baguette, des poches, des manches est décryptée. Des centainesde coups sont révélés, dessins et graphiques à l´appui. Voici un B.A.-BA de la magie. Les Trucs des Grecs dévoilés, ou l´art de gagner à tous les jeux(1861)Dans l´argot du XIXe, le Grec est un escroc. Anecdotes et souvenirs à l´appui, Robert-Houdin dévoile les astuces des tricheurs, aux cartes, bien entendu, mais également au bonneteau, aux jeux de société ou à la roulette. Magie et physique amusante(posthume, 1877)Robert-Houdin était un artiste qui privilégiait l´adresse et l´illusion à l´utilisation d´artifices ou de doubles fonds. Il a pour cela utilisé les ressources de la mécanique, de l´optique, de l´acoustique ou de l´électricité, qu´il explique ici : par exemple : un coffre est donne l´impression d´être très lourd ou très léger selon qu´un électro-aimant est activé ou non ; des images apparaissent par simples jeux de vitres et de miroirs ; comment, dans son théâtre, il allumait cent bougies d´un seul coup ; etc. Des dessins et graphiques illustrent

  • D'Abeille à Vrillette, un ouvrage encyclopédique sur les croyances et superstitions en France, par la meilleure spécialiste du sujet. De tout temps, croyances et superstitions ont expliqué les mystères du monde. Elles reposent sur la certitude que des forces supérieures et surnaturelles régissent la vie sur terre, qu'il est possible de les comprendre (présages, divination), de s'en protéger, voire de les modifier (rites, médecine magique) et de les provoquer (sorcellerie). Dans une France largement rurale, le peuple s'entoure d'un ensemble de rites et de croyances, parfois très localisés, qui accompagnent les grands passages de l'existence (naissance, mariage, mort...), les phénomènes naturels (météorologie, maladies...), les moments-clés de l'année (saisons, solstices, fêtes religieuses ou d'origine païenne...), tout un corpus magique largement remodelé par l'Eglise au cours du Moyen Age. Fruit d'une vie de recherches, le Dictionnaire de la France mystérieuse rassemble et synthétise la somme des connaissances, à l'origine souvent obscure, que les folkloristes du XIXe siècle ont collectées dans les campagnes françaises. Deux types d'entrées : o Le support de la croyance : objet, plante, animal, phénomène naturel (vent, orage...) o Les thèmes et événements : grands moments de l'existence, de l'année, et les sujets de croyance collective (démons, sorcellerie...) Chaque article traite la croyance ou la superstition selon les caractéristiques régionales et intègre récits et témoignages. Une centaine de gravures anciennes illustrent le propos en apportant des informations complémentaires. A paraître en mai 2017, du même auteur, le Dictionnaire de la France merveilleuse viendra compléter cette somme en traitant, sous la même forme, du surnaturel, des êtres fantastiques, des hantises et des lieux enchantés.

  • Après les croyances et superstitions du Dictionnaire de la France mystérieuse, voici ce qui les incarne : les êtres fantastiques (fées, lutins, dragons...), les hantises (spectres, revenants) et les lieux enchantés.Après le
    Dictionnaire de la France mystérieuse, paru en octobre 2016, qui traite des croyances et superstitions, voici son complément indispensable, qui recense les êtres fantastiques (fées, dragons, lutins...) auxquels nos ancêtres croyaient et qui ont nourri notre folklore de contes et de légendes, mais aussi les hantises (spectres, revenants...) et les lieux enchantés (ponts, fontaines, menhirs...).
    Si ce corpus merveilleux couvre l'ensemble du territoire, les particularités régionales sont importantes : on trouvera donc un article générique
    Fée, mais autant d'articles selon leur dénomination et caractéristiques régionales : Fade, Fayette, Beuffenie, Blanquette, Dame verte, Lamigna, Margot-la-Fée...

  • Lettres retrouvées

    Raymond Radiguet

    La correspondance de Raymond Radiguet, étoile filante de la littérature, avec sa famille et les artistes de son temps : écrivains, éditeurs, peintres, musiciens... 140 lettres, pour la plupart inédites.


    Raymond Radiguet a eu une vie très brève mais tout entière placée sous le signe de la littérature, comme en témoigne cet ouvrage qui rassemble ses lettres - de janvier 1918 (il a quatorze ans) à octobre 1923, deux mois avant d´être emporté par une fièvre typhoïde (il a vingt ans).

    Entre-temps, le jeune homme a échangé des lettres avec de nombreux artistes et intellectuels des années folles : des écrivains (Guillaume Apollinaire, Louis Aragon, André Breton, Jean Cocteau, Max Jacob, Tristan Tzara...), des peintres et sculpteurs (Constantin Brancusi, Juan Gris, Valentine et Jean Hugo...), des musiciens (Georges Auric, Francis Poulenc...), des éditeurs (Pierre Albert-Birot, Gaston Gallimard, Bernard Grasset...), ou le mécène Jacques Doucet, sans oublier sa famille, à laquelle il est profondément attaché.

    Ces 140 lettres, pour la plupart inédites, ont été rassemblées par Chloé Radiguet et Julien Cendres au cours de vingt années de recherches. Elles font découvrir un écrivain dont la jeunesse n´empêche pas la sûreté du jugement, la confiance en son talent, et une grande curiosité pour tous les aspects de l´art.





    Chloé Radiguet et Julien Cendres, spécialistes de Raymond Radiguet, ont aussi établi l´édition de ses OEuvres complètes (Omnibus, 2012) et lui ont consacré un album biographique, Raymond Radiguet, un jeune homme sérieux dans les années folles (Mille et Une Nuits, 2003).

empty