JePublie

  • Après le succès du Manuel d´improvisation théâtrale, plus de 300 exercices d´improvisation et d´exploration théâtrale sont ici répertoriés. Partie intégrante de l´histoire du théâtre, ils s´adressent aux débutants, aux spécialistes, aux directeurs de troupe, aux curieux et pratiquants de théâtre et d´improvisation théâtrale. Ils sont mis en perspective par thème et par origine afin d´en tirer le meilleur parti. Les troupes de théâtre y puiseront des possibilités inédites pour leurs répétitions. Les improvisateurs aguerris découvriront de nouvelles pistes à explorer.

    L´improvisateur est capable de réciter d´un seul trait un bréviaire de quatre cents pages... blanches !


    Christophe Tournier pratique l´improvisation théâtrale depuis 1991 avec la Fédération d´Improvisation Théâtrale Genevoise(FIG) et le Théâtre Tout-Terrain. Il anime stages et formations basés sur l´improvisation théâtrale. Il est l´auteur du Manuel d´improvisation théâtrale paru en 2003.

  • Douloureusement, j’ai pris conscience que je n’aurai plus jamais quinze ans. Plus jamais vingt ans. Plus jamais ces âges que l’on voit filer. Ces chiffres qui ne nous appartiennent plus mais qu’on voudrait forcer à rester. Je ne connaîtrai plus ces petites peurs de l’enfance. La peur du noir. La peur des médicaments. Celle du grand méchant loup que personne n’a vu mais que tout le monde craint.
    Fini.

  • Aussi haut que l'on puisse monter, il faut toujours garder les pieds sur terre.

    Je suis né dans une famille modeste de l'Anjou en 1949. Ce livre retrace une partie des souvenirs de mon enfance, ainsi que les différentes étapes de la carrière que j'ai effectuée au sein des sapeurs-pompiers de Paris de 1968 à 2001. Il s'attache à mettre en valeur les espoirs, les responsabilités et les conditions dans lesquelles j'ai pu évoluer durant 34 années. Il fait ressortir également les bons, les mauvais côtés ainsi que parfois l'ingratitude des chefs lorsqu'un problème survient. Je raconte également le déroulement de quelques interventions marquantes de ma modeste carrière.




  • TABLE DES MATIÈRES
    Avant-propos
    Introduction
    1. Kinés et ostéopathes : deux boîtes à outils différentes mais complémentaires
    La boîte à outils du kiné
    Les massages
    La physiothérapie
    La kinésithérapie passive et les étirements
    La kinésithérapie active et le renforcement musculaire
    La fin de rééducation dite proprioceptive
    La boîte à outils de l'ostéopathe
    La dysfonction ostéopathique
    Le thrust
    Les techniques fonctionnelles
    Les techniques fasciales et le recoïl
    Exemple d'application de leurs outils respectifs : le traitement de la cervicalgie par le kiné et par l'ostéopathe
    Mal aux cervicales : les soins du kiné
    Mal aux cervicales : les soins de l'ostéopathe
    2. Rôles des kinés et ostéos dans le traitement du mal au dos
    Quel traitement pour quel mal au dos ?
    L'arthrose vertébrale : elle a bon dos !
    Action du kinésithérapeute sur l'arthrose
    Ce que va proposer l'ostéo en présence d'arthrose du rachis
    La hernie discale : on la découvre souvent trop tard !
    Et la kinésithérapie ?
    La scoliose et sa cousine l'attitude scoliotique
    Les séquelles de fracture : quelques soulagements seulement
    La dorsalgie essentielle : souvent, c'est l'émotion qui s'exprime via les fascias
    Qu'est-ce que le fascia ?
    Intérêts du travail sur le fascia en ostéopathie
    Action de l'ostéopathe sur la dorsalgie essentielle
    Action du kinésithérapeute sur la dorsalgie essentielle
    3. La kinésithérapie
    Naissance de la kinésithérapie en France
    Définitions de la kinésithérapie
    Qu'est-ce qui marche et ne marche pas en kinésithérapie ?
    La hanche
    L'arthrose de hanche
    La fracture du col du fémur
    Les tendinites de la région hanche-iliaque-pubis
    Le genou
    L'arthrose du genou ou gonarthrose
    Les fractures intéressant la région du genou
    Les entorses du genou
    Les tendinites
    La lésion méniscale
    La cheville
    L'entorse de cheville
    La fracture de la cheville
    L'algodystrophie (AND)
    Le pied
    L'épine calcanéenne
    L'entorse du pied ou des orteils
    L'hallux valgus
    L'épaule
    La luxation de l'épaule
    Les fractures
    Les tendinites
    La capsulite
    Le coude
    Tendinites et épicondylite du coude
    Fractures du coude
    Le poignet et la main
    Fractures du poignet et des doigts
    Entorse du poignet ou du doigt
    Le rachis
    Rachis cervical
    Rachis dorsal
    Rachis lombaire
    Neurologie
    Hémiplégie
    Paraplégie et tétraplégie
    Pneumologie
    La perte d'autonomie
    Conclusion
    4. L'ostéopathie
    Naissance de l'ostéopathie, aux États-Unis puis en France
    Définitions de l'ostéopathie
    Qu'est-ce qui marche et ne marche pas en ostéopathie ?
    La hanche
    Le genou
    La cheville
    Le pied
    L'épaule
    Le coude
    Le poignet et la main
    Le rachis
    Le crâne
    Les maux de tête et les migraines
    Les acouphènes
    Les vertiges
    Les sinusites
    Le système digestif
    Troubles hépatiques et vésiculaires
    Troubles gastriques
    Troubles intestinaux
    La sphère gynécologique et urologique
    L'ostéopathie chez le bébé
    Conclusion
    Espoirs et perspectives pour la thérapie manuelle de demain
    Bibliographie

  • Ce à quoi nous aspirons est d´inscrire notre réflexion en marge, dans ce que la pensée postmoderne confine dans un « underground » intellectuel. Notre discours, nous le voulons radical. Car que reste-t-il de l´Homme ? Rien ! Ou plutôt plus grand-chose ! Tout « en-dehors », tout en superficialité, rien n´émane plus « du-dedans ». La « haute » technologie a ravi les regards.
    La pensée aveugle, ce « savoir ignorant » qu´est la pensée postmoderne, appelle à la « transcendance de l´ego », à la « temporalisation de la temporalité » diraient certains phénoménologues existentialistes, ne laissant qu´un vide nécessaire à l´accueil du dehors. Tuer l´ego transcendantal afin de préparer l´avènement. Celui de l´homme désincarné et déterminé par le regard d´autrui ou pire encore : par l´objet. Une vie par procuration, une vie qui ne pense plus et une pensée qui ne vit plus.
    Né en 1976, année de la mort d´Heidegger, Hakim Fédaoui se veut appartenir, à l´instar de Mehdi Belhadj Kacem bien qu´aux antipodes de sa « pop philosophie », à ces « philosophes édifiés » qui tentent de vivre leur philosophie d´abord, plutôt que de la dire. Sa préoccupation majeure est de « re-mettre » la vie au centre de l´humain, de « ré-apprendre » la nécessité du « sens » et de combattre le « non-sens » qui gagne les consciences.
    Son premier essai, Islam, Prélude à un commencement perdu, est paru aux éditions Amalthée en 2007.

  • Géraldine se rend chez sa cousine Louise surnommée « Zize » qui habite Cassis, pour y passer ses vacances d´été.
    Au cours d´une promenade, elle découvre au milieu d´une pinède un Castel caché derrière un grand mur fait de pierres sèches.
    Est-il habité ? Qui vit dans ce Castel typiquement provençal ?
    Curieuse, elle s´en approche.
    Que va t-elle découvrir dans cet endroit isolé du monde ?

    En rencontrant le maître du Castel, Géraldine ne sait pas que sa vie va basculer dans un monde où l´amour n´est jamais loin de la haine. Mêlée au parfum de la lavande et au chant des cigales, la passion va faire vibrer le lecteur au rythme des aventures de cette belle héroïne.

    Bonne promenade au fil des pages de ce roman aux senteurs de thym et de romarin.

  • DIE STADT BERLIN IN 1690

    STRIDBECK

    Le chant, la musique et les images forment un puzzle ou un prisme de couleurs au travers duquel on peut regarder le monde avec ses manifestations profondes, étranges et symboliques. Ce qui nous laisse peut-être percevoir dans la poésie cette vision de Goethe ; quelques reflets « des forces sacrées et vivifiantes avec quoi nous créons des mondes ».

  • Pòyò é kakadò

    Roger Valy-Plaisant

    Pòyò é kakadò Le cadre, c´est la cour ! Non pas celle des rois ni des princes, mais celle constituée par un ensemble de cases, où vivaient des gens ordinaires, à qui cependant pouvaient arriver des choses extraordinaires. Des gens qui travaillaient dur et pour qui la solidarité n´était pas un vain mot. Ce qui n´excluait, pour autant, ni rivalité, ni jalousie.
    Pòyò é kakadò C´était une période. Fin des années 1950, début des années 1960, en Guadeloupe, sud. À cheval sur un passé colonial encore vivace et l´introduction de la modernité dans la société post-coloniale. Pour se nourrir, il y avait des bananes vertes (pòyò) et des écrevisses (kakadò). Ceux qui habitaient près des rivières et des bananeraies ne risquaient pas de mourir de faim, malgré leur extrême dénuement.
    Pòyò é kakadò C´est le regard d´un jeune enfant (l´auteur) porté sur des hommes et des femmes qui ont bercé son enfance et ont contribué à sa construction.

    Texte en créole guadeloupéen.

  • Le chemin d´un enfant né dans l´art des antiquités et qui se retrouve confronté à « l´art de la table ». Une vie sous une bonne étoile, dans le ciel des hôtels où il y en a quatre, avec en ligne d´horizon les étoiles du Guide Michelin dont il n´obtiendra aucune. Récit d´un parcours aux multiples rencontres souvent cocasses et insolites, trajet d´une vie professionnelle intimement liée à la vie personnelle. Esprit « d´aubergiste » à la fois entouré de stars et insulaire isolé, peinture de situations où l´essentiel est d´accueillir au milieu d´une vie toujours imprévue, roman où donner et recevoir s´entremêlent souvent.
    Quatre étoiles et des stars, c´est l´alliance d´une vie et d´un métier avec pour toile de fond un grand hôtel et la magie d´une île bretonne, une « belle île en mer ». Une histoire simple.

  • Ce recueil de pensées et de citations a pour objectif de faire la démonstration que les sciences, les religions et les philosophies s´accordent à reconnaître, pour majeure partie et depuis le nuit des temps, la nature énergétique de toute chose.

    Tout serait pure énergie, tout serait interdépendant, et l´Homme aurait, par sa seule pensée, la réelle capacité de créer sa vie et donc, de façonner le monde.

    Alors que pour certain la vie est un long fleuve tranquille, cet ouvrage nous montre qu´elle est aussi, une rivière étincelante d´énergie qui se déverse à tout instant dans un océan d´abondance sans rivage.

    De quoi repenser les limites de notre instant présent !


    Philippe Louis Kermoal, citoyen de l´Univers

  • Le développemet social et durable de l'entreprise Nouveau concept de management social durable par la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences et par la responsabilité sociétale des entreprises La recherche de performance dans l´entreprise est une préoccupation permanente qui mobilise toute l´organisation et qui constitue toute l´essence de celle-ci. Pas d´entreprise sans résultats ! Mais quels résultats retenir pour juger de la bonne performance ?

    Les résultats financiers et économiques semblent être incontestablement les indicateurs pertinents. Il ne s´agit pourtant que d´un système d´alerte donnant une indication de la santé de l´entreprise.

    Or, la bonne gestion d´entreprise doit procéder d´actions en profondeur et non agir sur les signaux d´alerte de l´état de santé de l´organisation. Le pilotage efficace consiste à prendre en compte les contraintes, les impératifs et les moyens de production.

    Cette gestion doit d´ailleurs prendre la forme d´un management prévisionnel et préventif afin de garantir une longévité de l´organisation.

    La fonction managériale doit coordonner les facteurs individuel, socio-organisationnel et économique indissociablement, de façon systémique pour animer l´ensemble des ressources et ainsi créer une valeur ajoutée pour l´entreprise.

    La prise en compte de ces trois piliers que sont les facteurs individuel, socio-organisationnel et économique, permet de garantir durablement une structure sociale performante par la création ou la pérennisation de richesses qui sont le climat social vivable, les conditions de travail viables et ce, dans le respect d´impératifs économiques indéniables.

    Cette vision systémique de l´organisation adossée à des actions de politiques sociales issues de la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, ainsi que des principes de management social basés sur la responsabilité sociétale des entreprises, constituent un fondement à la performance durable.

    Cet ouvrage propose de décrire le champ dans lequel s´inscrit cette pratique de management de la performance par un développement social durable dans l´entreprise.

    L´idée étant aussi de retenir des actions de développement social, facteurs de performances durables.

    Les meilleures performances ne sont-elles pas justement celles qui durent ?

  • Mais c´était surtout dans la compagnie de Christine son amie qu´elle trouvait la joie et la chaleur du partage. Entre ses tâches ménagères et l´amour de son mari, Catherine s´épanouissait lentement, comme une fleur de pavot en pleine déhiscence. Les jours ainsi passaient à Cires-lès-Mello, soudés les uns aux autres, dans ce train... immuable jusqu´à ce matin, 2 avril 1976.


    « Générosité et amour, douleur et incertitude. J´ai beaucoup voyagé avec ce livre. » E. L.

    « Le charme rafraîchi et bouleversant d´un vieux film en noir et blanc servi par une plume convaincante. » C. G.

    « Quelle histoire ! Mon Dieu ! Mais quelle histoire !!!... » M. M.


    Benjamin BISSAI est né au Cameroun en 1966. Diplômé de Polytechnique de Yaoundé et de Télécom Bretagne, il exerce comme ingénieur depuis une vingtaine d´années.

  • Des Gilletta aux Gilletta de Saint Joseph Chronique d'une famille du comté de Nice de 1475 à nos jours Aussi loin que nous pouvons remonter, les GILLETTA sont levensans. Ils pouvaient s´installer en Savoie ou au Piémont mais ils revenaient toujours se marier ou mourir dans leur cité. L´histoire des GILLETTA est donc intimement liée à celle du comté de Nice.

    Depuis 1475, leur arbre généalogique révèle des personnages remarquables : un prêtre défroqué et excommunié qui revient à la religion, est nommé par saint François de Sales vice-préfet de la plus puissante institution catholique de l´époque, puis devient le « ministre des Finances » du duc de Savoie ; un préfet de la ville et du comté de Nice ; des hommes d´Église dont deux deviendront préfets de la Sainte-Maison ; un jeune de vingt ans qui prend les armes contre les « hordes révolutionnaires françaises » et dont les biens seront confisqués et vendus aux enchères ; un intendant général du comté de Nice ; de nombreux militaires dont un général qui reste fidèle à la maison de Savoie, est arrêté en France pour espionnage et condamné à cinq ans de prison...

    La richesse des archives familiales et les recherches dans les archives publiques et les ouvrages historiques ont permis de retracer la vie de plusieurs de ces ancêtres. Ainsi, page après page, se dessine l´histoire de cette famille et avec elle, la vie à cette époque dans le comté de Nice.

    Né en 1960, Philippe GILLETTA de SAINT JOSEPH est le dernier des arrière-arrière-arrière-petits-enfants du colonel Carlo Giuseppe GILLETTA. Notaire depuis 1993, il est également engagé dans l´action sociale.

    L´ auteur fait vivre la mémoire de ses aïeux pour permettre aux générations futures de connaître et de s´approprier son histoire.

  • Palavirés

    Roger Valy-Plaisant

    Des récits d´aujourd´hui et d´hier pour constater, et ne pas l´accepter, la douleur des femmes face à la brutalité de certains hommes. Des récits de soumission, de peur, de désespoir, mais aussi de révolte, de vengeance, de solidarité ou encore d´espoir.

    L´auteur nous incite à la réflexion sur un problème récurrent, les violences faites aux femmes, aggravé dans le cas de la Guadeloupe par des conditions de vie difficiles et les pesanteurs de l´Histoire. Le chômage y touche principalement les femmes.
    Les jeunes filles forment le gros du contingent des demandeurs d´emploi. On leur propose invariablement des postes de secrétaire et d´employée. Quant aux cadres, il leur faut souvent subir les pires vexations pour exister et finir par s´imposer.
    />
    Dans une société où historiquement les femmes jouent un rôle majeur dans l´éducation des enfants et l´organisation de la cité, la vie leur réclame encore leur concours pour transformer le réel.
    Mais le pourront-elles si les violences à leur encontre perdurent ?
    Tous les hommes ne sont pas des « mauvais sujets ni des bourreaux » qui n´ont que la gifle comme attention.

    Roger Valy-Plaisant est retraité de l´Éducation nationale. Il poursuit son travail littéraire tant en français qu´en créole guadeloupéen pour valoriser la culture de sa Guadeloupe natale, mais aussi pour affirmer ses convictions humanistes et dénoncer les méfaits de la société post-coloniale en Guadeloupe.

  • Le dernier chapitre

    Valérie Mostade

    Elle s'appelle Sarah et est infirmière; il s'appelle Jacques et travaille dans la finance. Leurs chemins vont se croiser au détour d'un café, dans un club de lecture... On leur offre la chance d'écrire un livre. Quel défi !

    Un livre qui verra naître une relation interdite, qui provoquera un départ, un désespoir fou, un grave accident, des remords... Après dix longues années, leurs chemins vont à nouveau se croiser. Mais dans quelles circonstances?



    Je suis la cadette d'une famille de trois enfants. Après avoir suivi des études de secrétariat de direction, je travaille depuis dix ans dans une banque au Grand-Duché de Luxembourg. Mariée, je suis aussi la maman de deux merveilleux enfants âgés de huit et cinq ans, et ma famille et moi vivons à Buret, dans la commune d'Houffalize. Je n'ai porté aucun intérêt à la lecture tout au long de ma scolarité, mais depuis que je suis arrivée dans le monde du travail, c'est ma bibliothèque qui me boude tant la place pour les nombreux livres que je dévore s´y fait rare. À l'aube de mes trente-quatre ans, je me lance dans l'écriture d'un premier roman.

  • 1943 en Alsace. Hàri et son ami Mechel, 17 ans chacun, sont convoqués pour le RAD allemand. Ils tentent de fuir en Suisse mais sont arrêtés à la frontière et internés au camp de Schirmeck. Durant sa captivité, Hàri se lie d´amitié avec le Papy, un petit malfrat de Colmar, lequel lui sauve la vie à deux reprises.
    Lorsqu´ils sont libérés, à la fin de la guerre, ils commettent ensemble plusieurs vols. Hàri se retrouve en prison. Dès sa sortie, il récidive. À nouveau incarcéré, il fait la connaissance d´Arsène, un jeune cambrioleur. À leur sortie, ils écument les villas de la région de Besançon. Ils sont appréhendés et Hàri écope de deux ans de détention.
    En juillet 1951, pour sortir de prison, il s´engage pour cinq ans dans la Légion étrangère. Il fait la guerre d´Indochine. À son retour, il se marie. Mais un grand malheur le frappe. Il s´enfuit alors et entre dans la grande délinquance...
    Dans ce nouveau livre, l´auteur nous fait vivre chaque étape de la vie tumultueuse de son oncle Hàri.

  • Des interprétations de la mythologie des Sumériens, des Babyloniens et des écrits hébraïques, dont la Bible, laissent supposer qu´avant Ève, Dieu aurait créé une femme nommée Lilith. Cette dernière, formée d´argile comme son homologue masculin, et par ce fait même croyant bénéficier d´un statut égal à ce dernier, aurait exigé de se positionner sur le dessus lors du coït afin d´augmenter son plaisir. Offusqué, Adam s´en serait plaint à Dieu qui aurait exigé de Lilith qu´elle se soumettre à son époux. Trop fière et indépendante, Lilith n´y aurait pas consenti et aurait quitté le Paradis pour l´Enfer en emportant avec elle la potentialité de faire diverger le dessein de l´humanité.

    Car que serait le monde d´aujourd´hui si notre vision de la nature primaire de la femelle humaine était celle d´une femme maîtresse de sa destinée et de sa sexualité, possédant de surcroît un statut égal à celui de l´homme ? C´est sur ce postulat et cette hypothèse que repose ce livre, qui raconte la traversée fictive de ce personnage mythique à travers l´Enfer, cherchant à retrouver sa place au Paradis après une rencontre avec un serpent nommé Igor.


    Pour écrire La première femme d´Adam, j´ai laissé mes croquis m´inspirer des allégories imprégnées de mes préoccupations concernant la femme et la religion.

  • L´officier de marine Benoît Hascouët est démobilisé à la signature de l´armistice en juin 1940. Avec sa femme et son fils, il quitte Paris envahi par les troupes allemandes et s´installe dans un village du pays de Caux. Mais celui-ci est à son tour bientôt occupé par un détachement ennemi, aux ordres du capitaine Himelster, chaud francophile et ancien professeur de littérature française. Benoît, Flore et Lucien partagent alors avec les villageois la vie nouvelle qu´on leur impose dans ce chef-lieu de canton normand. Le village va-t-il accepter le joug d´un jeune lieutenant SS zélé, venu chercher la gloire ? Militaire de carrière, Benoît se contentera-t-il de cultiver son jardin ou, au contraire, prendra-t-il part à la reconquête du territoire national ? Que viennent faire dans cette histoire le chien Brigand et la jument Mafilia ?...




    Jean-Michel Montaillé, épris de littérature et d´histoire, s´est adonné là à ses deux passions.

  • Après avoir aiguisé nos regards par le truchement de précédents ouvrages, Balade au coeur d´Arras et Quartier de la Cité, Robert Dumont nous offre, à côté de ses deux « oeuvres de poche » pour pérégrinations buissonnières, une vision de la vie à Arras à travers les siècles.
    Si Arras, histoires et légendes invite à découvrir, à redécouvrir des textes proposés avec un souci du respect de leurs différents auteurs, sa rédaction offre aussi à Robert Dumont l´occasion d´une réécriture, d´une synthèse d´éléments épars.

    Agrémenté d´illustrations, de dessins, ce patchwork réussi est l´inventaire, l´itinéraire, le cheminement d´un curieux désireux de partager sa passion de l´Artois.


    RENÉE ROUZÉ-DOUDAIN

  • Voilà une approche plurielle et documentée du bouddhisme du Grand Véhicule, et plus spécifiiquement dans sa filiation Chan/Zen. Retour aux sources historiques, côtoiement des grands maîtres, énoncé des principes fondamentaux, poésie de l'ici et maintenant, pèlerinage imaginaire... Les chercheurs de vérité pourront trouver, dans cette tradition singulière, une des figures majeures de l'universel. Au-delà d'une incitation à la quête de Soi pour affronter le temps présent, l'accent est mis sur la pratique essentielle de la méditation : « entrer dans la montagne », selon Dôgen, « dépouillé du corps et de l'esprit ». Jacques Alicata (So Ryu Seï É), ordonné moine zen en 1992, dans la lignée de Maître Taisen Deshimaru, pratique zazen et l'art du haïku. /br> Pour contacter l'auteur : zensoryu@free.fr

  • Avant-propos
    Aucun homme n’a besoin d’être un adepte d’une religion fanatique ou d’une obédience mystique pour exprimer sa foi. Mon enseignement dans ce livre déliera sans doute l’esprit de ceux qui tournent autour de la réalité.
    Dans mon voyage à travers l’existence, j’ai confronté cette réalité et je suis aujourd’hui un obsédé de la connaissance spirituelle. Mon savoir suscite en moi l’envie d’extérioriser une lumière qui ne m’embarrasse point. J’espère qu’elle attirera l’attention de chaque être humain en quête d’une réponse concernant la spiritualité qui est la base de toutes les sciences.
    Cette force divine nous interpelle quand certains phénomènes nous sont incompris. Le corps est le véhicule du savoir et la raison de toutes nos curiosités. Les hommes sont de plus en plus à la recherche des choses qui perturbent leur quotidien. Leur croyance en une puissance supérieure donne raison à l’existence de celui que nous appelons Dieu. Les entités qui sont nées de Lui s’expriment en nous selon Sa volonté. Chaque âme fait partie de l’âme universelle. Leurs essences sont les couleurs, la lumière et les vibrations sonores.
    La prière est une gamme de mots vibratoires qui nous permet de communiquer avec ces entités. Ces mots servent à ouvrir toutes les portes divines. Mais la première porte qui mène à Dieu se trouve en nous parce que nous existons. C’est cette petite porte que nous devons déverrouiller pour poser nos pas sur la voie de la réussite. Il est grand temps que l’homme comprenne qu’il a en lui un trésor qu’il doit utiliser. La clef de ce trésor est la connaissance qui lui permettra de vivre son vrai bonheur. L’amour, la sagesse et le respect de l’autre sont les principales lois qui nous donnent droit à ce bonheur. La flamme divine qui nous anime s’illumine dans notre cœur et pas ailleurs.

  • A l'ombre du hors-piste

    B. André-Lar

    Mariés depuis une dizaine d´années, Nina et Claude sont au bord de la rupture.

    Un jour, Claude lui présente Soizic, une ancienne amie d´école avec qui il a décidé de refaire sa vie. Humiliée et déçue, Nina décide de partir, peu importe la destination, pourvu que ce soit loin de ses soucis. Elle entre dans une agence de voyages et se laisse attendrir par un gros lion publicitaire, qui l´invite à un safari en Tanzanie.

    Là-bas, elle tombe immédiatement sous le charme de ce pays empreint de mystères et de légendes, où les animaux sont rois. Elle y fait la connaissance d´Édouard, un personnage énigmatique, dont elle tombe éperdument amoureuse. Mais quel est donc ce terrible secret qui semble le hanter ?

    Nina apprendra à connaître le peuple massaï, au sens de l´honneur et à l´arrogance très prononcés. Mais elle découvrira aussi à ses dépens qu´il y a des règles à respecter, à savoir ne pas s´aventurer à l´ombre du hors-piste.

    Nina trouvera-t-elle enfin le bonheur ?

  • Chants de l amerique

    Piazza Francois

    Il peut nous arriver parfois de sombrer dans la déprime ; lentement, on glisse dans le puits, ce qui est particulièrement désagréable.



    L'auteur, par le biais d'un petit ebook remotivant, nous montre qu'il peut y avoir une autre façon de voir les choses et qu'un puits de déprime peut éventuellement se transformer en un puits de lumière...

empty