Hermès Science

  • Omniprésente au travail, l'information professionnelle fait partie de ces objets familiers qu'il est difficile d'appréhender scientifiquement. Par ses contributions originales, cet ouvrage aborde le sujet sous l'angle des discours et des pratiques des acteurs concernés par sa production, sa diffusion, son traitement et ses usages. Multi-facettes, il définit tout d'abord les nouveaux périmètres de l'information professionnelle par l'analyse des différentes formes de médiatisation et de discours dans les organisations. Puis, ce livre met en évidence l'évolution des modalités de traitement des documents professionnels. Analysant les représentations liées aux activités informationnelles en contexte professionnel, il s'intéresse tout particulièrement aux experts et aux représentations d'environnements numériques. Enfin, cet ouvrage traite de la diversité des stratégies informationnelles déployées aux niveaux organisationnel et individuel et se focalise plus spécifiquement sur les dimensions sociales et opérationnelles qui structurent les activités informationnelles.

  • L'accès à l'information a toujours nécessité des médiations. Avec le numérique et l'internet, certaines sont devenues invisibles, d'autres se transforment et de nouvelles émergent. Le développement des moteurs commerciaux implique une banalisation des pratiques de recherche en ligne. Cet ouvrage analyse l'évolution des recherches scientifiques sur l'accès à l'information et les dispositifs associés. En se focalisant sur le fonctionnement des moteurs de recherche commerciaux, il attire l'attention sur un aspect souvent oublié : la dimension médiatique de ces dispositifs. L'accès à l'information en ligne appelle à un changement de paradigme pour mettre l'agir informationnel et les socialités associées au coeur des réflexions.

  • Par l'intermédiaire d'illustrations audiovisuelles, les journaux télévisés montrent le passé, le présent, mais aussi, paradoxalement, l'avenir. Ces programmes recourent aux images d'archives qui peuvent constituer près de 20 % de la durée d'une édition. Ces réutilisations quotidiennes d'images anciennes, qui ne sont généralement pas remarquées par le téléspectateur, présentent un défi pour les documentalistes qui les compilent. Quelles sont les méthodes utilisées pour répondre à ces besoins, anticiper les demandes urgentes et gérer les contraintes de production de contenus ? Comment sont sélectionnées, dès leur arrivée dans le service d'archives, les images possédant le plus important potentiel de réutilisation ? Les images aux aspects les plus stéréotypés sont sélectionnées pour proposer des supports pertinents et vraisemblables aux discours journalistiques. Par la redondance de leur utilisation, elles s'inscrivent dans nos répertoires visuels et donnent une image temporelle et un reflet de notre société.

  • La fouille de textes est une activité combinant traitements informatiques et données linguistiques avec comme objectif principal l'extraction et l'organisation automatique des informations présentes dans les textes. Deux familles de méthodes permettent d'atteindre ce but : celles à base de connaissances d'experts et celles reposant sur un apprentissage automatique supervisé. Une campagne d'évaluation consiste à confronter les systèmes développés par plusieurs équipes sur un même jeu de données et en un temps limité. Créé en 2005 à l'image des campagnes anglo-saxonnes, le défi fouille de textes (DEFT) est aujourd'hui la seule campagne d'évaluation francophone en fouille de textes. Cet ouvrage rassemble les méthodes utilisées lors des différentes éditions du défi. Les thématiques relèvent de la classification de documents en genres et thèmes, de la fouille d'opinions et de l'identification de la période de parution d'un document.

empty