Hermès Science

  • Cet ouvrage présente une méthodologie qui permet de dresser un état des lieux précis de l'entreprise et d'avoir une vision globale des fonctionnalités et des applications du système d'information (SI). Cette étude préalable permet la réalisation des avant-projets, c'est-à-dire l'analyse des transformations possibles et leurs évaluations. Basé sur la méthode MGA (Méthodologie Guidée par l'Architecture), La conception des avant-projets est illustré de nombreux exemples concrets. Fondé sur des techniques reconnues et des adaptations issues de l'expérience, il s'adresse aux directions métiers, en particulier aux maîtrises d'ouvrages, aux "pilotes de processus" ainsi qu'aux urbanistes et architectes fonctionnels.

  • En identifiant et en évaluant les projets métiers et leurs caractérisations, l'entreprise met en place des processus performants qui évitent les pertes financières ou la réduction des parts de marché. La réalisation des avant-projets se positionne une fois l'étude préalable de l'existant réalisée. Elle a pour but de permettre le cadrage de projets. Pour dégager les opportunités de transformation des processus métiers ou d'évolutions fonctionnelles, il est nécessaire de connaître les diagrammes et informations de l'architecture d'entreprise existante et d'avoir une vision de la stratégie métier. Il faut ensuite réaliser les grands choix de faisabilité tant organisationnels qu'applicatifs, en s'appuyant sur un cahier des charges solide. Cet ouvrage propose l'utilisation de la "méthodologie guidée par l'architecture" (MGA). Les activités qui composent cette méthode sont centrées sur les actions des différents acteurs métiers et sont dites MOAT (maîtrises d'ouvrage et tests). Son application délimite l'expression préliminaire des besoins et définit les responsabilités attendues des métiers pour une réalisation des avant-projets réussie.

  • En quelques dizaines d'années, Internet et les technologies numériques ont profondément changé la société. Ils ont aussi révolutionné la façon d'envisager la criminalité et le travail de ceux qui luttent contre elle, qu'il s'agisse de rechercher les preuves des infractions sur de nouveaux supports ou encore d'appréhender de nouvelles activités délictueuses voire criminelles. La cybercriminalité et l'abus des technologies numériques suivent et, parfois, précèdent le rythme des évolutions techniques. Pour accompagner ce progrès et protéger la collectivité, il est important de bien comprendre cette criminalité et de l'anticiper. Cet ouvrage en expose les phénomènes, les technologies et les pratiques. Il dresse le profil des criminels, présente la législation et les modes de coopération et propose des pistes d'amélioration de la lutte contre la cybercriminalité.

  • Le développement spectaculaire d'internet, des réseaux sociaux, de la technologie mobile et la multiplication des capteurs provoquent une croissance exponentielle des données à laquelle les entreprises doivent faire face : c'est le phénomène du Big Data. Ses enjeux sont considérables. Au-delà de la simple question technique du stockage, il offre la possibilité de tirer profit du contenu de ces nouvelles sources d'information. Les solutions décisionnelles classiques laissent progressivement place au Business Analytics et aux méthodes prédictives, transformant l'avalanche de données en valeur ajoutée. La technologie est aujourd'hui disponible, les bases de données traditionnelles ont évolué et les solutions dédiées à l'exploitation des données massives, telles que Hadoop, sont désormais opérationnelles. S'appuyant sur différents cas pratiques, Enjeux et usages du Big Data met l'accent sur les méthodes, les techniques et les ressources nécessaires pour permettre aux entreprises d'entrer avec succès dans l'ère de l'information à grande échelle.

  • Cet ouvrage met en lumière les spécificités et l'originalité de l'ingénierie des systèmes d'information, c'est-à-dire l'ensemble des processus, méthodes, outils et techniques mis en oeuvre pour construire, mettre en service et entretenir les systèmes d'information. Après avoir présenté et illustré les notions de logiciel et de SI, il souligne l'importance de la conception et de l'expertise, de la richesse et de la complexité des parcs applicatifs des entreprises. Le néologisme "infotechnocratie" est ensuite introduit pour désigner l'ensemble des pratiques qui consiste à croire ou faire croire que la complexité des logiciels serait soluble dans des panacées méthodologiques et technologiques, ainsi que dans des modalités d'organisation, d'achat de prestations ou de pilotage de projets. Or, chaque développement informatique construit une solution unique, ce qui nécessite des connaissances et des savoir-faire rares et donc désavoue le modèle industriel de la fabrication en série. Enfin, il propose quelques pistes de réflexion pour l'évolution de l'ingénierie des SI.

  • Après avoir envahi le web, les réseaux sociaux partent désormais à la conquête de l'entreprise. Ces nouveaux outils se révèlent être de véritables leviers stratégiques au service des organisations. Cet ouvrage analyse les enjeux de cette nouvelle mutation pour les entreprises. Il pose les questions-clés avant d'envisager un projet de réseau social d'entreprise (RSE) et la méthodologie de mise en place qui l'accompagne. Les changements imposés par son implémentation sont étudiés dans leur dimension technique (système d'information) et dans leur dimension humaine (accompagnement, conduite du changement auprès des utilisateurs et questions juridiques). Le réseau social d'entreprise présente également différents retours d'expérience et dresse un panorama des principaux éditeurs et de leur solution, apportant ainsi des exemples concrets et des pistes de réflexion nécessaires à l'appréhension de ces nouveaux usages d'entreprise.

  • L'entreprise se construit sur sa capacité d'innovation et avec des systèmes opérationnels capables de délivrer la valeur ajoutée attendue. Les modèles de systèmes d'information doivent s'adapter rapidement aux technologies émergentes et aux besoins des clients et des utilisateurs. Cet ouvrage dresse un panorama des approches classiques et des méthodes empiriques pour les SI et propose une vision élargie qui correspond aux besoins des métiers. Il présente les différents aspects permettant de faire face aux évolutions et aux ruptures technologiques à l'aide d'une organisation optimale qui va de la gouvernance à la gestion informatique. Il expose les procédés pour introduire les nouvelles technologies de veille et d'intelligence économique tout en décrivant les macroétapes (analyse, conception, production et mise en exploitation) et l'incorporation des pratiques métiers en matière de cycle de vie. L'auteur Alphonse Carlier est ingénieur industriel et consultant en gestion et développement de projets innovants. Il intervient comme formateur sur les technologies objets, MERISE, UML2, ITILV3, ISO 20000, ISO 9001, l'administration des bases de données Oracle, PostgreSQL, MySQL, les outils collaboratifs, les CMS et les méthodes de gestion.

  • Pour atteindre l'excellence opérationnelle, toute entreprise cherche à améliorer les différentes tâches qui composent son activité. Que ce soit pour servir au mieux un client, un partenaire ou un membre du personnel, la finalité peut aussi bien être d'augmenter la productivité d'un poste de montage, de mutualiser les activités de recherche-développement, de fidéliser ses clients, de personnaliser ses offres. Cet ouvrage propose une démarche d'organisation et d'informatisation qui s'adapte à l'environnement spécifique de chaque entreprise. Il permet aux managers des grandes fonctions et des processus d'identifier les voies d'amélioration de leur efficacité opérationnelle. Il aide les responsables informatiques à repositionner leur rôle au sein de l'entreprise en établissant un réel dialogue centré sur la finalité des métiers. Enfin, il propose aux enseignants et étudiants des filières de management et de gestion, une nouvelle vision de l'entreprise et des voies d'amélioration de son fonctionnement et de son pilotage.

  • Cet ouvrage met en perspective la gestion de portefeuille de projets avec le pilotage des investissements IT et la compétitivité de l'entreprise. Il offre une présentation détaillée et opérationnelle des différentes facettes d'une gestion de portefeuille de projets. Quels processus et quelle organisation mettre en oeuvre ? Comment faire les bons choix en termes d'arbitrage ? Quels critères d'analyse utiliser ? Comment prendre en compte la gestion du patrimoine ? Comment piloter le portefeuille pour garantir le respect de la qualité, des coûts et des délais ? Les réponses et les approches sont enrichies de retours d'expérience d'une douzaine de directions des systèmes d'information majeures, afin de mieux appréhender les enjeux et l'intérêt d'une gestion de portefeuille de projets dans un contexte de performance économique de la DSI et de l'entreprise.

  • Au cours des dernières années, les équipements mobiles permettant de se connecter à distance au réseau d'entreprise (smartphones, ordinateurs ultraportables...) ont connu une croissance fulgurante. Les perspectives futures de développement et les nouvelles pratiques comme le BYOD (bring your own device) exposent plus que jamais le système d'information d'entreprise à des menaces d'origines diverses. La maîtrise de la sécurité des accès mobiles devient un enjeu stratégique pour l'entreprise. Cet ouvrage didactique présente un panorama des risques pesant sur les accès à distance. L'exemple concret d'un utilisateur lambda et des différentes attaques subies lors d'une « journée ordinaire » sensibilise le lecteur aux défenses standard et spécifiques qui existent pour le protéger. Le domaine de la sécurité n'étant pas uniquement lié aux seuls aspects techniques, le lien entre ces différentes recommandations et l'une des principales approches méthodologiques en la matière (ISO/IEC 27002) est également exposé.

  • Les entreprises utilisent trop souvent des recettes clés en main pour améliorer leurs systèmes d'information. Or, ces solutions sont peu efficaces et même contre-productives au regard des vrais enjeux. Cet ouvrage présente les nouvelles stratégies, les business models émergents et les méthodes de management imposés par le défi du numérique. Il crée une dynamique collaborative avec les clients et les fournisseurs et permet d'établir un dialogue constructif entre la direction générale, les acteurs des systèmes d'information et les métiers. Une Carte d'orientation est proposée afin de diagnostiquer la situation entre les processus et les technologies relationnelles de l'organisation. Elle permet l'élaboration d'une Feuille de route indispensable à l'innovation et à la transition vers le numérique. Pour dégager des plans d'action arbitrés et pilotés en commun, il faut pouvoir assurer une véritable « cogouvernance », c'est-à-dire une gouvernance conjointe de l'information, multi-acteurs, multicompétences et multi-domaines qui transforme avec lucidité l'organisation et s'engage avec succès dans l'entreprise numérique. L'auteur Ancien professeur à Supélec, Gérard Balantzian a dirigé l'Institut du Management de l'Information (IMI) de l'UTC pendant plus de 20 ans. Il est aussi un pionnier dans le domaine des schémas directeurs. Expert, formateur et consultant, il intervient auprès des organisations dans le domaine du numérique et de la nouvelle gouvernance de l'information.

  • Les processus métier constituent une part essentielle du patrimoine et de la compétitivité des entreprises. La maîtrise des processus métier est donc critique tout au long de leur cycle de vie: modélisation et formalisation, exécution opérationnelle, supe

  • Cet ouvrage sensibilise les lecteurs aux méfaits des pirates internet, les informe des dangers potentiels et des remèdes contre d'éventuelles attaques informatiques. Ce livre présente les outils et les techniques utilisés par les hackers pour lancer des i

  • Issu du développement intégré des centres informatiques, des télécommunications et des terminaux fixes et mobiles, le cloud computing connaît aujourd'hui un déploiement rapide. Cette mutation s'accélère sous la pression des utilisateurs d'appareils mobiles et d'une politique de réduction des coûts des entreprises. Sur le plan technique, il résulte d'un mouvement constant d'automatisation des processus de fonctionnement de l'informatique associé à la virtualisation et à un nombre croissant de services offerts (en particulier le traitement des « déluges de données »). Ces nouveaux services vont entraîner une profonde révolution des usages des technologies de l'information dans les entreprises et, par la suite, une modification du fonctionnement opérationnel des organisations. Traitant à la fois des aspects techniques et managériaux fortement corrélés, Cloud computing permet aux décideurs de bien appréhender les enjeux auxquels ils vont être confrontés en termes de compétences, de profils de poste et de pratiques de travail lors du déploiement du cloud computing dans leurs organismes.

  • Les sociétés accumulent un volume considérable de connaissances techniques, environnementales, sociales, économiques et fiscales. Elles doivent rester pertinentes dans l'organisation et l'exploitation de cette masse d'information, et également apprendre à collaborer avec les outils de Knowledge Management. Cet ouvrage présente une démarche originale de mise en oeuvre d'un système de management des connaissances qui comprend : - l'intégration d'infrastructures et l'utilisation des ressources externes ou internes, - les architectures fonctionnelles et techniques, - les technologies du Web 2.0, - les modes de gestion des connaissances et des métadonnées, - le modèle de traitement adapté, - la circulation des flux de connaissance. Cette évolution des usages nécessite la mise en place de nouveaux modes de management dans l'entreprise afin de préparer, conduire, expliquer les actions et définir les axes stratégiques. Le but étant ici de mettre en place un système efficace de gestion des connaissances évoluant vers des offres de services applicables à toute forme d'organisation : le Knowledge Management.

empty