Ruben Pellejero

  • Tasmanie, automne 1912. Corto et Raspoutine libèrent un jeune homme, Calaboose, emprisonné sur une île abandonnée. Ils l'emmènent avec eux à travers l'océan indien jusqu'à Bornéo, où ils rencontrent le sultan de Sarawak, potentat anglais, qui règne sur l'exploitation de l'hévéa par les indigènes. Cette ressource naturelle est indispensable à l'Empire britannique et la révolte qui gronde chez les Dayaks menace les intérêts de la couronne.
    Corto se retrouve à jouer les médiateurs et à prendre sous son aile une jeune paralytique, Ratu « la sirène », dont Calaboose tombe amoureux. Corto et ses amis prennent ensuite la direction du Pacifique Sud et de l'île d'Escondida, pour y retrouver le commanditaire de leur mission, le mystérieux Moine, qui a une idée bien précise quant à l'avenir du couple de tourtereaux...
    Une nouvelle aventure qui fleure bon les embruns du Pacifique, dans la droite ligne du premier épisode mythique de la série, La Ballade de la mer salée.

  • 1911, entre Venise et les jungles d'Afrique équatoriale, Corto recherche le "miroir du prêtre Jean", un mystérieux objet rapporté des croisades. Sur sa route, il croise trois jeunes femmes aux destins étrangement complémentaires : Aïda, journaliste entreprenante, Ferida, exploratrice en quête de son père disparu, et Afra, ancienne esclave.

  • 1915. Tout juste arrivé à Panama aux côtés de Raspoutine, après ses aventures dans le Pacifique et en Amérique du Sud, Corto Maltese est déjà sur le départ ! Cap sur San Francisco et son Exposition internationale, où il espère retrouver un ami de longue date, l'écrivain Jack London. Las ! L'auteur mélancolique de L'Appel de la forêt a déjà mis les voiles pour Mexico, afin de couvrir la révolution de Pancho Villa. Il a néanmoins laissé derrière lui un dernier message, priant Corto de remettre une lettre à une certaine Waka Yamada, ancienne star de saloon à Dawson City, durant la ruée vers l'or, reconvertie en militante contre la traite des blanches en Alaska. Voilà l'aventurier en route pour un long périple dans les étendues glacées et sauvages du Grand Nord, un voyage semé de périls et de menaces sans nom. Car sous le soleil de minuit rôdent bien d'autres prédateurs que les loups et les ours... Une reprise fidèle et moderne d'un grand mythe contemporain. Rubén Pellejero s'empare des codes graphiques d'Hugo Pratt tout en réussissant à les investir de sa propre sensibilité, à travers le soin apporté aux décors, les personnages secondaires et la mise en couleurs. Les dialogues percutants de ce grand récit d'aventures réjouiront les aficionados autant qu'ils séduiront les nouveaux lecteurs.

  • C'est l'été 1923 à Mexico. Edward Weston, photographe américain, abandonne sa famille pour rejoindre Tina Modotti, ancienne actrice aux origines italiennes reconvertie dans l'art pictural. Ensemble, ils s'engageront aux côtés des militants de l'art et vivront la révolution mexicaine de l'intérieur : c'est le temps où les opinions s'exposent sur les murs des bâtiments publics, où les peintres tels que Diego Rivera ou Xavier Guerrero prennent parti pour le peuple et la liberté, dont ils tracent les contours sur la toile gigantesque de la capitale. Entre leurs aspirations à des idéaux solidaires, le tourbillon d'un mouvement culturel unique et leurs luttes contre le pouvoir en place autant que contre eux-mêmes et leur entourage, les deux artistes éprouvent d'intenses déchirements. Mais que restera-t-il de ces fulgurances une fois venue la fin de l'été ?

    Dans "L'impertinence d'un été", ici dans sa première édition chez "Aire Libre", Denis Lapière évoque avec verve et chaleur le point de bascule que représentent les années 1920 dans l'histoire du Mexique. Servie par le trait élégant de Pellejero, l'actuel dessinateur de "Corto Maltese", qui seul parvient à faire danser l'âme bariolée de ce pays, cette double biographie est un brasier multicolore.

  • Deuxième tome et fin de la première partie de Loup de Pluie. Dufaux et Pellejero poursuivent ce western atypique qui fait la part belle aux personnages. Blanche Mc Dell est retenue prisonnière par les Cody qui réclament vengeance. Ils acceptent de libérer la jeune fille en échange de Loup de Pluie, l'Indien qui a osé se défendre et tuer un Blanc. Les Mc Dell ont une semaine pour négocier s'ils veulent éviter l'explosion de violence car Loup de Pluie, lui, suit la piste du légendaire Bison Blanc...

  • Cinq histoires brèves jouant avec virtuosité entre le réalisme et le fantastique. Déclinées en gammes chromatiques, cinq tranches de vie basculent selon les lois du hasard ou de ce que l'on pourrait appeler le Destin...

  • Mexico, août 1923. Le photographe américain Edward Weston vient d'abandonner femme et enfants pour rejoindre sa maîtresse Tina Modotti. Fille d'émigrés italiens, Tina a démarré une carrière d'actrice à Hollywood avant de se révéler photographe, dans le sillage d'Edward.
    Au Mexique, les deux amants découvrent que révolution rime avec expression. Sur les murs des bâtiments publics explosent les peintures de Diego Rivera, de Xavier Guerrero et de tous ceux qui resteront dans l'histoire de l'art sous le nom de "muralistes".
    En ces années 1920, charnières entre l'ancien monde, balayé par la première guerre mondiale, et le nouveau monde qu'il reste à construire, Tina et Edward s'engagent aux côtés des guérilleros de l'art. Dès lors, pour Tina, le sexe, la liberté, l'art et la politique s'avèrent indissociables de son mode de vie ; une quadrature du cercle difficile à résoudre pour Edward. Mais si la passion brûle les sens, la souffrance attise les feux de la création..."Une histoire élégante et parfaitement contée, sublimée par le fameux cerne noir de Pellejero" - Marion Festraëts (L'Express) Découvrez l'interview exclusive de Pellejero réalisée par l'équipe de France Télévisions.

empty