Philippe Martin

  • De la peste médiévale au présent coronavirus, comment les religions ont-elles vécu les épidémies ? Cette enquête sur 3 000 ans et sur l'ensemble de la planète renseigne et interroge, épate et intrigue, amuse et épouvante, mais donne toujours à penser et à méditer. Un voyage sans précédent au coeur du divin face aux catastrophes létales pour l'humanité.
    Pourquoi, en passant du corps humain au corps social, l'événement épidémique provoque-t-il immanquablement un séisme religieux ? Comment engage-t-il simultanément toutes les figures de la Providence divine, punisseuse, guérisseuse, horlogère, éthique ou miséricordieuse ? Comment divise-t-il profondément toutes les confessions, les forçant à penser et à agir autrement ?
    De la peste antique et médiévale au coronavirus contemporain, en passant par les varioles, les choléras et les grippes modernes, sans oublier le persistant sida, de Paris, Rome, Boston à Istanbul, Moscou, Islamabad, des cathédrales gothiques aux pagodes bouddhiques en passant par les synagogues sépharades et les mosquées chiites, voici le panorama époustouflant du face-à-face historique et mondial des religions face à l'irruption d'un mal invisible, incompréhensible et implacable.
    Cette étude sans précédent montre que nous n'avons rien inventé. Les hiérarques religieux ont pavé la voie des gouvernants politiques. Mobilisations sanitaires, mesures préventives, ritualisations collectives, discordances scientifiques, recherches de boucs émissaires, réflexes complotistes, contestations populaires : le clerc d'Église d'autrefois et le clerc d'État d'aujourd'hui ont à affronter la même crise de l'explication, de la certitude, de la résilience. Et ils le font avec les mêmes moyens. Car tous deux doivent restaurer la croyance, ici sacrée, là séculière.
    Cette somme sans concession, qui renseigne comme jamais, amuse souvent, effraie parfois, et conduit ainsi à la plus cruciale des questions actuelles : et si les images de Saint-Pierre, Lourdes, La Mecque, Bénarès vides pour la première fois indiquaient que la Covid-19 a effectivement inauguré une nouvelle page dans l'histoire de l'humanité ?

  • Le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle reposerait-il sur un mythe ? Et si l'homme enterré là n'était pas l'apôtre Jacques, mort en Terre sainte, mais l'hérétique Priscillien ? Charlemagne est-il vraiment venu défendre le tombeau contre l'envahisseur musulman ? Les guides touristiques et les premiers papiers d'identité seraient-ils un héritage des pèlerins du Moyen Âge ?
    Tout au long des siècles, les chrétiens ont marché vers Saint-Jacques-de-Compostelle, écrivant une histoire riche de mythes et de légendes, mais aussi de secrets bien gardés.
    Philippe Martin, historien et marcheur, nous raconte, des origines à nos jours en passant par la Reconquista et les turbulences du XXe siècle, les multiples métamorphoses du légendaire Camino. Il nous entraîne sur les pas de millions de pèlerins d'hier et d'aujourd'hui, dont il peint le vivant portrait : qui sont-ils, comment voyagent-ils ? Quels sont leurs rites et les périls qui les guettent ? Quelle espérance les guide ?
    Jamais le « chemin semé d'étoiles » n'aura paru aussi fascinant.
     
    Philippe Martin est professeur d'histoire moderne à l'université Lyon 2, spécialiste d'histoire religieuse.

  • Dominique Varry, professeur d'histoire du livre à l'Enssib, est l'auteur de nombreux travaux relatifs à la bibliographie matérielle. Les « varryations » choisies par Philippe Martin reprennent des études parues dans diverses revues, elles font la synthèse d'une vie de recherches consacrées à tous les acteurs du livre, institutionnels ou originaux, en pleine lumière ou tapis dans l'ombre pour des raisons économiques, personnelles ou juridiques. Imprimeurs et libraires, éditeurs et contrefacteurs, bibliographes, collectionneurs et bibliothécaires : le peuple de l'époque du « livre-roi » fourmille entre ces pages.

  • Table des matières
    DECOUVRIR UN OBJET
    Introduction (texte collectif sous la direction de Ph. Martin, Nancy 2)
    La définition de l’objet
    La typologie
    Esquisse d’une chronologie
    Premières approches par D. Lerch
    Le rôle des collectionneurs et la présentation de la collection de l’auteur
    La diversité des ephemera
    TROUVER ET CONSERVER UN OBJET
    La présence quotidienne des ephemera par Cat. Martin (Nancy 2)
    Tout le monde est amené à rencontrer les ephemera religieux dans son quotidien
    Présentation d’une Imitation de Jésus Christ farcie
    Le reflet de la piété d’un homme au début du XXe s.
    Mes ces documents sont rarement conservés
    Ephemera et bibliothèques religieuses : la diversité de la bibliothèque du Séminaire de Nancy (par B. Stelly), les ephemera de la famille franciscaine (par P. Moracchni)
    Présentation des fonds de bibliothèques avec des illustrations
    Les questions de classement et de préservation
    L’Ephemera religieux en Italie (par Gulli Grigion)
    Colloques et collections en Italie
    La typologie et les travaux d’organisation de la recherche italienne
    Un ephemera toujours vivant (placards mortuaires par exemple) : questions de conservation et de catalogage
    Gérer les ephemera : le cas du Québec (par C. Robitaille, Conservateur Bibliothèque Nationale du Québec)
    La Bibliothèque Nationale du Québec a lancé plusieurs analyses des ephemera
    L’état des collections et les politiques de mise en valeur
    Trouver les ephemera d’aujourd’hui (par un collectif d’historiens)
    Enquête systématique dans les paroisses de Nancy pendant le Carême 2010
    Analyse des vecteurs de la diffusion
    Analyse du message véhiculé par ces documents
    MOBILISER ET INFORMER
    Fr. Muller (Strasbourg) : ephemera et lutte confessionnelle au début du XVIe s.
    La présentation de l’imprimerie dans la naissance de la confessionnalisation
    Analyse d’images du monde germanique
    L’ephemera comme reflet des luttes religieuses et politiques
    J. Léonard (Lyon 3) : ephemera et conversion des juifs au XVIIe s.
    Présentation de trois cas de conversions de juifs dans la ville de Metz
    La réalisation de plaquettes dévotes pour célébrer l’événement
    Al. Lemaître (Mulhouse) : des placards mortuaires au XVIIIe s.
    Ephemera et vie sociale : les annonces de funérailles
    Présentation de l’évolution de la présentation du discours sur la mort
    La persistance du phénomène
    Ch. Hudon (Sherbrook) : ephemera et lycées canadiens (fin XIXe - début XXe)
    Dans les campagnes québécoises, les lycées francophones privés au Québec sont obligés de « chercher » des élèves
    Publication de tracts pour vanter la qualité des institutions
    Analyse de l’évolution du discours qui joue sur la piété, l’hygiène ou la sécurité en fonction des périodes
    C. Guyon (Nancy 2) : l’ephemera au service de la construction d’une église
    Présentation du chantier de la première église construite en l’honneur de Jeanne d’Arc
    Les stratégies pour mobiliser les fonds : projections, tracts, cartes postales…
    SPIRITUALISER ET ENCADRER
    E. Suire (Bordeaux 3) : l’ephemera : une arme au service de la sainteté (XVIIe – XVIIIe s.)
    Importance des processus de la construction de la sainteté à l’époque moderne
    L’ephemera pour assurer la connaissance d’une cause
    L’ephemera pour assurer la promotion d’un culte nouveau
    G. Sinicropi (Clermont-Ferrand) : l’ephemera élément de l’identité des Carmes
    Les Carmes Déchaux développent une intense activité en faveur de la prière
    Ils ont aussi besoin de se faire connaître et de développer la piété envers leurs fondateurs
    B. Maes (Nancy 2) : ephemera et pèlerinage (XVIIIe – XIXe s.)
    Importance de la production imprimée autour des pèlerinages
    Le cas des prospectus qui permettent d’affirmer une spécificité de chaque sanctuaire
    Le prospectus au service d’une pastorale visant à transformer le pèlerin
    Ph. Martin (Nancy 2) : le temps des grandes croisades (XXe s.)
    Importance de la presse catholique au début du siècle mais recours massif aux ephemera
    Les trois types : documents internes ; convaincre le public ; mobiliser les fidèles
    Le cas de la Croisade mariale
    Le cas de la Croisade de la Messe de l’abbé Rivière
    D. Pelletier (EPHE - Paris) : ephemera et mouvement liturgique au XXe s.
    Avant Vatican II, le renouveau liturgique s’appuie sur une importante production imprimée
    La diversité des actions et le grand rôle des jésuites
    L’essor de ces productions lors du concile avec des collections spécialisées qui appuient les conceptions de tous les « camps »
    J.-P. Chantin (Lyon) : les Témoins de Jéhovah
    Une entreprise pour « rendre témoignage à Dieu », et non pour convertir
    Une présentation standardisée et hiérarchisée
    Des messages variés

  • Le Réseau de recherche sur les politiques industrielles et les Incitations sectorielles en Afrique bénéficie de l'appui d'institutions reconnues dans l'étude des problèmes des pays en développement. Parmi ces institutions, le principal est le Centre de recherche en économie et en finance appliquées (CREFA) de l'Université Laval (Canada). Le financement de l'actuelle phase du Réseau est assuré par le CRDI, l'USAID, et l'ACDI. La série des Documents de Travail diffuse les résultats des études appuyées par le Réseau, stimule la réflexion dans le domaine économique et contribue à la consolidation de la recherche économique en Afrique francophone. La série des Documents Spéciaux expose les résultats d'études commanditées en vue d'appuyer le programme de recherche et la formation. Elle propose aussi des reproductions d'articles publiés dans les revues et ouvrages résultant des études financées par le Réseau. Le Réseau encourage les auteurs à publier leurs résultats dans d'autres canaux. Ils devront, cependant, indiquer le financement reçu et en informer le secrétariat du Réseau.

  • Le niveau et la qualité des infrastructures publiques de l'Afrique sub-saharienne demeurent très faibles en comparaison des pays qui se situent à des stades similaires de développement. Du fait d'une maintenance inadéquate, du financement insuffisant de nouvelles infrastructures et de la croissance de la population, la situation de l'infrastructure en Afrique sub-saharienne devrait encore se dégrader dans un futur proche. Les statistiques décrivant le niveau et la qualité de l'infrastructure publique en Afrique sont rares et ne sont pas toujours fiables. Les dépenses des gouvernements ont en outre été très variables d'année en année. Le Nigeria a par exemple dépensé entre 5,4 % et 6,7 % de son PIB pour financer les infrastructures dans les années fastes de 1976-77. En 1982, le taux n'était plus que de 2,3 %.

  • Face à la naissance du protestantisme au xvie siècle, l'Église catholique a développé deux stratégies : la lutte contre la Réforme ; la transformation du catholicisme. Une institution semble résumer ces deux politiques : la Compagnie de Jésus, qui mène des missions contre les protestants, participe à des controverses, créé des collèges pour former l'élite catholique... Mais placer « protestants » et « jésuites » dans un affrontement systématique est un des a priori de l'historiographie qui a été mis en place dès le xvie siècle. Mais, bien qu'elle ait été régulièrement reprise et développée, cette opposition est en grande partie fausse, et d'abord parce que l'objectif premier de la Compagnie de Jésus n'est pas la lutte contre le protestantisme, mais la rénovation de l'Église grâce à une nouvelle spiritualité, une spiritualité d'ailleurs en partie commune à Luther et aux réformateurs protestants, ce que les historiens et les théologiens redécouvrent depuis quelques dizaines d'années

  • Je m'appelle Tiki J. Preston, cryptozoologue et détective de l'étrange.
    Ma Mémé et moi parcourons le monde à la recherche de créatures et d'objets mystérieux.
    Veux-tu te joindre à nous et partir à l'aventure ?

    Tiki s'apprête à se rendre en Colombie afin de retrouver le Quipu Kaka, une calculatrice antique. Sur sa route, il devra se méfier des Jivaros, une tribu de réducteurs de tête qui pourrait bien vouloir rapetisser la sienne !
    Armé de sa boussole (et de ses pizzas !), l'explorateur monte à bord du Tiki-Canoë. Mais il ignore que Gérald von Shpoontz, un élève surdoué de dix ans, et son robot, X22, vont tout faire pour l'empêcher d'accomplir sa mission !
    Qui mettra la main sur le Quipu Kaka en premier ?

  • Je m'appelle Tiki J. Preston, cryptozoologue et détective de l'étrange.
    Ma Mémé et moi parcourons le monde à la recherche de créatures et d'objets mystérieux.
    Veux-tu te joindre à nous et partir à l'aventure ?

    La veille de Noël, Tiki s'envole vers l'île de Pâques pour retrouver deux figurines, qu'on appelle des tikis, qui protègent l'endroit des dangers. Il devra faire attention, car un ouragan approche, menaçant de détruire les célèbres statues géantes, les moaï !
    Armé de son Tiki-Walkie (et de ses pizzas !), l'explorateur se rend au coeur d'un volcan. Toutefois, il ignore qu'un habitant de l'île n'a pas l'intention de le laisser faire... Et X22, le robot de Gérald von Shpoontz, un élève surdoué de dix ans, veut aussi nuire à notre héros !
    Mais qui de mieux que Tiki pour retrouver des tikis ?

  • Kubernetes

    Philippe Martin

    • Apress
    • 30 Novembre 2020

    Master all the concepts and tools necessary to start administering a Kubernetes cluster and deploying applications to production. You will cover the entire curricula of the two Kubernetes certifications (for application developers and administrators).The initial chapters guide you through deployment of a Kubernetes cluster on virtual machines and explore the different components of the control plane. Next, you will work with the kubectl command-line tool; namespaces, labels, selectors, and annotations-common resources used through the Kubernetes API. The following chapters describe the principle of controllers and detail how workload controllers work as well as the possibilities for configuring deployed applications. You will also learn how to deploy a scalable and self-healing application, how pods are scheduled to nodes, how parts of the application can communicate, and how the application is discoverable from the outside. Next, you will cover security concerns describing the different authentication methods, the RBAC authorization mode, security contexts, network policies, and how to secure container images. You will also cover using persistent volumes for your containers to store long-term data, monitoring your clusters and applications and implementing design patterns for multi-container pods. The concluding chapters guide you through the upgrade of your deployed cluster.After reading this book, you will have enough knowledge to deploy a complex application using a Kubernetes cluster and be ready for the certification exams.What You Will LearnDeploy a Kubernetes cluster with kubeadm and learn how the control plane worksDiscover how the Kubernetes API is structuredDeploy secure, auto-scaled, and self-healing applicationsMaster the kubectl command-line toolWho This Book Is For Administrators and application developers with good knowledge of micro-services development and deployment.

  • The text sets out in simple and accessible terms the various methods of acoustic analysis of speech, placing them in their historical context, allowing a better understanding of the mathematical and technical solutions adopted today in phonetics and experimental phonology. Without mathematical complications, the operating bases of the many speech analysis software currently available are exposed so that everyone can understand the limits and avoid errors and misinterpretations in their implementation.

  • L´étude de l´intonation du français est un enjeu majeur de la recherche dans les domaines de la phonologie et de l´ingénierie linguistique en synthèse et reconnaissance de la parole.  Cet ouvrage aborde les aspects expérimentaux et théoriques de la recherche (mesure, transcription, modèles, etc.) selon une approche fonctionnelle et cognitive.  En observant l´évolution des modèles phonologiques élaborés au cours des quarante dernières années, il porte un regard critique sur des conceptions théoriques échafaudées à partir de la parole de laboratoire.  Dépassant les limites de ce type d´analyse, il met en lumière le rôle crucial de l´intonation dans la compréhension de la parole spontanée en utilisant un cadre macrosyntaxique pour l´analyse de l´oral.

  • De Montaigne à Bergson, en passant par Spinoza, Nietzsche et Tolstoï, voici dans les textes, introduite et commentée, la grande odyssée de la raison moderne partie d'Europe à la conquête du monde. Un ouvrage indispensable à l'heure où les catastrophes réveillent le spectre des mythes et des violences.
    " Je ne suis pas superstitieux : cela porte malheur. " Absurde, la boutade d'Alphonse Allais ? Pas si sûr. Il n'y a pas de définition claire et sûre de la superstition. Mais il existe une multitude de discours destinés à la détruire, la combattre et la disqualifier.
    D'où cette anthologie sans égale qui, dressant l'histoire et la géographie du mot, établit un panorama complet de la culture globalisée. Qui, de la Renaissance à aujourd'hui, en passant par la Réforme, les Lumières, le Romantisme, la Belle-époque, dessine un tableau exhaustif de la modernité conquérante. Qui, de l'Europe à tous les continents, établit une recension détaillée de la confrontation des civilisations.
    Une anthologie qui, entre descriptions et caricatures, critiques et injures, découvertes et préjugés, enrôle à son service Montaigne, Spinoza, Descartes, Bayle, Kant, Bergson et Nietzsche, mais aussi Luther, Goethe, Sand et Hugo, et encore les écrivains voyageurs, scientifiques ou polémistes, non sans réserver quelques surprises dont Frazer, l'anthropologue défenseur des " sauvages " et de leurs " crédulités ".
    Avec, au bout du compte, une belle leçon éthique : si l'on veut aller au-devant de l'autre dans sa différence, alors faut-il se faire une raison de sa croyance.
    Une somme indispensable, un plaisir de lecture.

  • Destiné à un public d'étudiants de niveau Licence, classes préparatoires ou premières années d'école d'ingénieurs, cet ouvrage est conçu comme un livre de base, utile à tous ceux qui ont besoin de comprendre le minéral. Reprenant les concepts à un niveau élémentaire, il ne suppose connues que les bases essentielles acquises dans le secondaire.
    Ce manuel aborde tous les aspects de la minéralogie moderne - physique, chimique, cristallographique, géologique - et inclut une approche des techniques de caractérisation des minéraux.
    Des exemples d'applications industrielles ainsi que des exercices et problèmes corrigés en relation étroite avec le cours permettent de comprendre et de maîtriser les concepts fondamentaux de la minéralogie.
     

  • Une zone d'aménagement concerté (ZAC) est une opération publique initiée par une collectivité ou un EPCI visant à acquérir des terrains, à les aménager, à réaliser des équipements et à les revendre à des constructeurs. Impactée par plusieurs réformes dont celle de l'évaluation environnementale d'août 2016,
    ce type d'opérations rencontre un réel succès auprès des collectivités en raison de sa souplesse et de son efficacité opérationnelle.
    Après avoir rappelé les différentes procédures existantes en matière d'aménagement urbain, l'ouvrage présente les critères de choix entre les différentes procédures, l'évolution d'une ZAC, de l'initiative de la création à la commercialisation des terrains.
    Cette troisième édition intègre les éléments de procédure législatifs et réglementaires intervenus depuis
    2008 - notamment issue du Grenelle 2, de la loi ALUR et de l'ordonnance d'août 2016 sur l'évaluation
    environnementale. Par ailleurs, les ZAC n'étant plus les seules opérations d'aménagement retenues par
    les collectivités, cette nouvelle édition présente également les autres opérations réalisables.
    Les nombreux modèles (délibérations, cahiers des charges, etc.) et conseils pratiques présents en font
    un ouvrage résolument opérationnel.

  • Placer les pages qui suivent, consacrées à l'acte de lire en milieu monastique féminin et à la place du livre et de l'écrit dans la formation, la spiritualité, voire la polémique dans la vie religieuse féminine, sous les auspices d'un roman libertin, peut sembler provocateur. Pourtant, ce célèbre roman rappelle à la fois que le livre tient une place discrète, mais essentielle, dans les monastères, et que cette place reste malgré tout difficile à définir, pour l'historien d'aujourd'hui comme pour les contemporains, tentés de prêter à la religieuse, à la fois une ignorance qui confine à la niaiserie, et un irrépressible désir de livres. L'acte de lire se situe au croisement de deux éléments : d'une part, un environnement livresque, et d'autre part un accès, permissif ou transgressif, aux livres. Ces deux conditions réunies, se déploient des pratiques variables et inventives d'appropriation des textes. Ce sont et ces conditions, et leur résultat en situation monastique que nous souhaitons mettre ici en évidence, dans le contexte particulier d'un lectorat féminin ayant, après une année de noviciat et au moment de la cérémonie des voeux, accepté de se fondre dans un corps collectif, dont chaque membre n'est plus que la déclinaison d'un idéal de pauvreté, d'obéissance et de chasteté, auquel s'oppose le livre, symbole de richesse, d'émancipation et de dérèglement de l'imagination.
    Fabienne Henryot est docteur en histoire moderne, responsable des collections de théologie et de sciences des religions à la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne (Suisse) et maître de conférences associée à l'École nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques. Ses travaux portent sur les pratiques de lecture et d'écriture dans le monachisme français d'Ancien Régime.
    Philippe Martin est professeur d'histoire moderne à l'université Lumière-Lyon 2 et directeur de l'Institut Supérieur d'Études des Religions et de la Laïcité. Ses travaux portent sur l'histoire du livre et de la lecture de piété entre le XVIIe et XIXe siècle.
    Avec la collaboration de Caroline Bowden, Matthieu Bréjon de Lavergnée, Amélie Candéla, Véronique Castagnet-Lars, Marie-Élisabeth Henneau, Bernard Hours, Odon Hurel, Simon Icard, Claude Langlois, Jean-Marc Lejuste, Alix Mérat, Pierre Moracchini, Claire Pibarot, Juliette Pinçon, Antoine Roullet, Sabrina Stroppa, Éric Suire.
    In common popular imagination as well as in the most part of historiography, a nun would read very little, if not at all. It is widely believed that, due to numerous constraints limiting her reading opportunities, as well as the obligation for her to report what she read to her spiritual adviser, her confessor, her abbess or her novice supervisor, and faced with scant material community resources, she would eventually do without books, except of course her prayer book, an Imitation and some Saints' lives. The time has come to reconsider those preconceived notions.
    This work, made up of seventeen contributions mostly focusing on France but also Italy, the Lowlands and Spain, aims at showing how surprisingly varied reading practices were in women secluded convents between the Renaissance days and the late 19th century, between Thérèse of Avila and Thérèse de Lisieux. The places, times and reading gestures helped prop up various activities, ranging from personal devotion and liturgy to teaching, conscience supervision, spiritual evolution along tricky lanes, if not academic knowledge. Not all nuns were critical and full-fledged readers. Still, it is possible to find in a monastery, whatever its form may be, a rich imagination world related to reading , materializing or not in the common or personal libraries of the nuns, making it possible to put preconceived ideas right as far as the relationship between cloistered women and books is concerned.

  • Les lieux touristiques attirent un nombre croissant de nouveaux habitants qui rêvent de vivre toute l'année dans une ambiance de vacances et un environnement privilégié. Ce phénomène de migrations d'agrément, encore peu exploré, offre des perspectives stimulantes, aussi bien pour repenser le statut des pratiques récréatives contemporaines que pour réinterroger la démographie, l'économie et l'identité des territoires.

  • La dévotion mariale, une des formes essentielles de la religiosité actuelle, au-delà même du monde chrétien. Aujourd'hui le culte de la Vierge est aussi florissant qu'il l'était hier, et l'intérêt du présent dictionnaire sans équivalent est de montrer la richesse et la multiplicité de ses facettes. Marie est présente dans les maisons et les églises, mais aussi dans les bandes dessinées, les contes pour enfants, le cinéma... Elle est celle vers laquelle, depuis des siècles, s'élèvent des prières. Elle est universelle avec des sanctuaires connus de tous, mais aussi locale avec ses fontaines sacrées, ses arbres mystérieux. Elle est priée par des dévots, mais aussi par des footballeurs ou des marins. C'est devant Notre-Dame d'Aparecida que sont déposés tous les mois 19 000 objets et ex-voto. C'est en son nom que les Loups de la Nuit parcourent les routes de Russie et d'Europe centrale sur leurs motos, c'est toujours en clamant son nom, un rosaire à la main, que les Philippins se sont élevés contre la dictature. Marie est de toutes les causes, de tous les temps et de tous les continents. Pour décrire les innombrables modalités du culte rendu à Notre-Dame, ce dictionnaire de 150 entrées en développe quatre types. Les premières sont des articles généraux, synthèses de sujets déjà bien étudiés (Apparitions, Immaculée Conception, Mariolâtrie...). Les secondes abordent les dévots, confessions constituées (Orthodoxes, Protestants...) ou groupes sociaux moins évidents (Motards, Footballeurs, Marins...). Les troisièmes visitent des sanctuaires (Aparecida, Fatima, Guadalupe, Lourdes...). Enfin, les dernières laissent la parole aux critiques ou aux remises en cause. L'ensemble dessine les contours d'une histoire qui s'articule autour de trois moments forts : le début du XVIe siècle lorsque la figure mariale s'affirme comme un étendard face au protestantisme et qu'en conséquence, les dévotions personnelles ou collectives s'amplifient ; le milieu du XIXe marqué par l'émergence de nouveaux hauts lieux et par la proclamation du dogme de l'Immaculée Conception ; le milieu du XXe, temps où le concile Vatican II recentre une piété mariale que d'aucuns jugent envahissante.

  • La Confédération paysanne est porteuse de débats et d'alliances sociales. Elle tente de répondre aux défis qui concernent l'ensemble du mouvement syndical. Comment mener de front défense professionnelle et projet de société ? Quel répertoire d'actions privilégier ? Une stratégie médiatique ne comporte-t-elle pas trop de risques ? Comment construire un mouvement paysan international ? Comment renouveler les militants ?

  • M. Personne est un vieux bonhomme, qui veut faire son loto, regarder sa télé et caresser sa chatte, Pénélope... Il a pourtant été un héros. Le héros le plus extraordinaire de toute l'histoire de l'humanité : le héros de L'Odyssée. Mais il est en train de tout oublier : ce qu'il a été, son histoire, et les personnages qui y ont participé, jusqu'à son nom. Alors quand sa télé tombe en panne, c'est la catastrophe. Avertie par mademoiselle Calypso, sa garde-malade, Circé vient chez M. Personne pour l'envoyer au coeur de l'Odyssée à la recherche de son nom.

  • Vassilissa est malheureuse : elle a perdu sa mère, et son père s'est remarié avec une femme acariâtre qui la maltraite du matin au soir. Celle-ci, pour se débarrasser de l'enfant, va l'envoyer chercher du feu tout au fond de la forêt chez la terrible sorcière Baba Yaga. Heureusement, Vassilissa a reçu de sa mère une poupée magique...

  • En août 2003, la Confédération paysanne et José Bové rassemblent plus de 200 000 personnes sur le Larzac contre l'Organisation mondiale du commerce. Depuis l'affaire du MacDo de Millau et la manifestation de Seattle (1999), ce syndicat et son leader sont

  • La guerre de Trente Ans a suscité une abondante littérature en Allemagne et dans le monde anglo-saxon, et notamment sur ses aspects confessionnels et religieux. Depuis une vingtaine d'années, des travaux ont remis en cause des paradigmes établis, comme celui de la confessionnalisation : la publication de journaux personnels et les études biographiques suggèrent par exemple de nombreuses pistes quant à la perméabilité des frontières confessionnelles. Dans le monde francophone en revanche, il s'agit d'un sujet encore sous-étudié. Ce volume présente et discute l'ensemble de l'espace du conflit pour mettre en évidence trois questionnements. Comment le conflit a transformé le rapport des autorités avec le religieux ? Comment les clercs, plongés dans l'horreur, se sont-ils comportés ? Comment les fidèles, immergés dans un monde déstructuré, happés par la violence, se sont-ils tournés vers le ciel ? Les approches régionales croisées avec l'étude d'individus révèlent l'immense variété des attitudes. Surtout, elles prouvent l'absence totale de déterminisme. Chacun a régi en fonction de ce qu'il croyait juste, bon ou utile. Loin d'avoir validé une carte confessionnelle, d'avoir pétrifié les positions religieuses, la guerre a redonné à chacun la possibilité d'affirmer individuellement sa foi.

  • Fêtes de précepte, fêtes civiques, jours fériés, autant de réalités qui, dès le Moyen Âge, à l'époque moderne et jusqu'à nos jours, rythmèrent le temps des sociétés occidentales. Ces fêtes sous-tendent une adhésion à des valeurs - qu'elles relèvent du temps sacré ou du temps profane -, mais aussi un rapport au travail - proscrit à ces occasions. Sont ainsi envisagés l'origine des fêtes chrétiennes, leur développement, les obligations liées et, en corollaire, les comportements qu'elles suscitent, qu'ils s'inscrivent ou non dans la norme. En lien intervient la question de l'attitude des autorités ecclésiastiques et civiles face à d'éventuelles déviances, en prenant en compte les ruptures confessionnelles (protestantisme), l'évolution des sociétés et les critiques formulées sur la base de motifs sociaux, économiques ou philosophiques. Le xixe siècle marquera un tournant fondamental qui, tout en établissant de nouvelles fêtes, liées à la laïcisation en vigueur, conservera un statut privilégié à nombre de moments religieux.

empty