Jérôme Fehrenbach

  • Jenny Marx Nouv.

    Et si, pour découvrir le véritable Karl Marx, il suffisait d'interroger Jenny, sa femme et première confidente?? Des rives de la Moselle à celles du Mississippi, du cabinet de Frédéric-Guillaume IV de Prusse aux bas-fonds de Londres, Jérôme Fehrenbach restitue la vie de celle qui fut l'amante, l'alliée et le grand amour de l'auteur du Capital. Loin des stéréotypes, il montre que Jenny von Westphalen, de son nom de jeune fille, était une bourgeoise typique du XIXe siècle, attachée aux apparences et aux convenances, et qu'elle n'hésitait pas, comme son mari d'ailleurs, à lorgner sur les héritages. Elle eut néanmoins un courage et une dignité qui forcèrent l'admiration de tous, y compris de ses ennemis. C'est aussi l'occasion de découvrir un nouveau Karl Marx, dans toute son intimité, où des failles et des aspérités méconnues de sa personnalité sont dévoilées pour la première fois.  Fondée sur des archives de famille inédites et des archives secrètes jamais consultées, cette biographie, la toute première du genre, est un événement éditorial. Elle révèle l'envers du décor à la fois conjugal et politique d'un couple mythique.   

  • Westphalien, aristocrate, catholique, l'évêque Clemens August von Galen était destiné à défendre la grandeur de l'Allemagne, l'honneur de la chrétienté et la gloire de l'Europe. De 1918 à 1945, ce conservateur fut l'un des opposants les plus opiniâtres d'

  • Des grands chantiers de bois des bords de la Seine à l'atelier de mode, de la boutique du barbier-perruquier à l'hôtel-restaurant, du commerce de quartier au grand négoce fluvial se révèle le dynamisme économique de la capitale dans ses multiples facettes. Manières de vivre, de se vêtir, pratiques religieuses, références culturelles, rien n'échappe à l'auteur, qui nous restitue avec gourmandise, à travers l'exemple de cette famille, un tableau vivant du Paris des Lumières.

  • À la fois alliée des Condés et rempart du jeune Louis XIV, ennemie de Mazarin et confidente d'Anne d'Autriche, la princesse Palatine, incarnation de la Fronde, demeure le symbole du passage de la France de la Renaissance à la France de l'absolutisme. C'est ici le portrait saisissant que brosse Jérôme Fehrenbach, surplombant le récit tumultueux de toute une époque où la nation était en quête d'elle-même. S'appuyant sur les révélations d'archives inédites, dont une correspondance secrète, il éclaire comme jamais le parcours de cette femme hors du commun à la lumière des bouleversements que connaît alors le pays. Mais cette biographie dévoile également les dessous du jeu diplomatique qui agite au même moment les débuts du Grand siècle, et qui a pour actrice cette héroïne. Frondeuse ou légitimiste, jamais la Palatine ne désarme. Intriguant dans toutes les cours d'Europe, de l'Italie à la Pologne, elle séduit, manipule et manigance pour que rayonnent la cause du futur Roi Soleil et la gloire de la Couronne. Entrez dans l'histoire d'Anne de Gonzague, cette héroïne française dont Bossuet prononça l'oraison et que Fehrenbach, ici, ressuscite.

empty