Langue française

  • La science est aujourd'hui capable de comprendre l'effet de la musique sur le cerveau, c'est-à-dire qu'il est possible de  suivre le parcours du son, de l'oreille jusqu'au cerveau, et de voir grâce à l'IRM, les effets que les sons produisent.

    On se rend compte que la musique modifie les mécanismes biochimiques du cerveau : elle active, par exemple, la production de dopamine, un neurotransmetteur essentiel au fonctionnement du cerveau car il contribue à sa plasticité, et... qui nous fait vibrer.

    En stimulant la plasticité cérébrale, la musique permet de restaurer notre réseau de neurones. Elle peut agir dans les cas de traumatismes crâniens, de maladies de parkinson ou encore d'aphasies. Des personnes qui ne parlent plus se mettent à chanter, des malades de Parkinson retrouvent le plaisir de la danse, tandis que chez les patients souffrant d'Alzheimer, se souvenir d'une mélodie entendue jadis peut réactiver la mémoire. Autre découverte des neurosciences : la musique en « pansant » les neurones, prémunit du vieillissement et des atteintes cérébrales ! 

    Ce livre dévoile tout ce que recèlent nos émotions musicales, et à quel point la musique, en plus d'adoucir les moeurs, possède de vraies vertus thérapeutiques. 



    Publié sous la direction d'un spécialiste reconnu, ce livre est un recueil d'articles parus dans la revue Cerveau & Psycho. Il a le mérite d'apporter des explications scientifiques à des pratiques qui connaissent un regain d'intérêt auprès du public et du corps médical.

  • Imaginez que l'on vous pose la question suivante : « Que représente la musique pour l'humanité et pour vous en particulier ? » Sans doute répondriez-vous : « Un passe-temps agréable. » Et si l'on vous demande de choisir pour votre enfant entre l'apprentissage d'une langue étrangère ou celle d'un instrument. La musique passerait généralement après. Après tout, elle n'est pas si essentielle... Ce livre prend à contre-pied cette idée reçue. La musique est une nécessité biologique qui a contribué à transformer notre cerveau et a joué un rôle décisif pour la survie de l'espèce. Il n'existe d'ailleurs pas de civilisation sans musique. En présentant de façon accessible les dernières découvertes scientifiques, Emmanuel Bigand et Barbara Tillmann, scientifiques et musiciens, montrent à quel point la musique peut changer notre vie, quels que soient notre âge, sexe, nos aptitudes ou notre niveau d'études. Des effets surprenants qui commencent même avant la naissance. La musique joue un rôle essentiel pour les nourrissons. Elle est sans doute le meilleur soutien scolaire. Elle favorise la sociabilité. L'écoute musicale est bénéfique pour la santé et permet de lutter contre le vieillissement de l'esprit. Mais on peut aussi manipuler avec de la musique. Vous saurez ausi pour quelle raison les airs entendus pendant l'adolescence nous marquent si profondément et pourquoi nous aimons tant les chansons tristes...

  • La psychologie cognitive de l'audition étudie les processus permettant au cerveau de traiter avec rapidité et efficacité les structures sonores de notre environnement. Elle s'affirme aujourd'hui comme un champ de recherche à part entière, encore mal connu de l'ensemble de la communauté scientifique et d'autres secteurs d'activités directement concernés par l'environnement sonore : secteurs industriels et technologiques, artistiques. L'objectif des journées organisées par le groupe Audition de la Société française d'acoustique en 1991 à l'IRCAM était de présenter de façon didactique l'ensemble des thèmes qui y sont abordés. Des spécialistes nord-américains et européens de l'organisation perceptive, de la mémoire, de l'attention, de la psychologie de la musique, de la neuropsychologie et de la psychologie du développement y ont présenté les principales recherches effectuées dans leurs domaines respectifs. Penser les sons rassemble ces contributions et fait ainsi le point sur les connaissances actuelles relatives à la cognition auditive. Il s'agit d'une introduction aisée à cette problématique pour les étudiants et chercheurs des différentes disciplines des sciences cognitives et, plus largement, pour tout lecteur intéressé par l'environnement sonore.

empty