Religion & Esotérisme

  • Sommaire
    Foreword (avant-propos) - Anna Usacheva (Université Saint Tikhon de Moscou)
    Sur des principes généraux
    - Anders-Christian Jacobsen (Université d'Aarhus, Danemark) : Monotheism as a Key Concept in Early Christian Theology
    - Gilles Dorival (Université d'Aix-Marseille) : Continuités et innovations de l'écriture théologique des Pères grecs
    - Pietr Mikhaylov (Université Saint-Tikhon de Moscou) : Ascension ou exposition ? Les types généraux de systématisation théologique d'Irénée à Jean Damascène
    Le second siècle et la confrontation avec le paganisme, le judaïsme et le gnosticisme
    - Bernard Pouderon (Université François-Rabelais de Tours) : Entre Paul, Moïse et Platon,
    découvrir et dire Dieu chez les Apologistes du IIe siècle
    - Enrico Norelli (Université de Genève) : Dire et parler sur Dieu chez Marcion (titre provisoire)
    - Géraldine Hertz (Université de Nantes) : Un Dieu « pas même indicible ».
    Examen de la théologie basilidienne (Élench. VII, 20-27) dans son rapport polémique aux théologies contemporaines
    - Tobias Georges (Université Georg-August de Göttingen) : Tertullien, Dieu et les Juifs
    L'apport de la réflexion origénienne, du maître à ses disciples cappadociens
    - Lorenzo Perrone (Université de Bologne) : Dire Dieu chez Origène, la démarche théologique et ses présupposés spirituels
    - PierFranco Beatrice (Université de Padoue) : Eusebius and Marcellus, Conflicting theological discourses in the age of Constantine
    - Olga Alieva (National Research University Higher School of Economics, Moscou) : Philosophie et rhétorique dans l'Observe-toi toi-même de Basile de Césarée
    - Anna Usacheva (Université Saint Tikhon de Moscou) : Theological manual by Gregory of Nazianzus, genre, style and methodological design of the orations 27, 28
    Vers des principes herméneutiques nouveaux
    - Isabelle Bochet (Centres Sèvres, Paris - Laboratoire d'Études sur les Monothéismes, CNRS, Paris) : Comment parler de Dieu ? Les livres I et II du De Trinitate d'Augustin
    Valery V. Petroff (Institut de philosophie. Académie des sciences de Russie) : Corpus Areopagiticum as a Project of Intertextuality



  • Médecine et médecins occupent une place importante dans la littérature patristique : la culture médicale dans l'Antiquité ne faisait-elle pas partie du « bagage intellectuel » de tout homme cultivé, et le médecin, dans la culture populaire, n'était-il pas une figure aussi familière que celles du paysan, du soldat ou du marin ?
    Cependant, jugés trop "médicaux" pour les patrologues, trop « théologiques » pour les historiens de la médecine, les exposés physiologiques des Pères ont été quelque peu négligés à ce jour.
    C'est cette lacune que se propose de combler le présent colloque, le troisième organisé en commun par l'Institut Catholique de Paris et l'Université de Tours, qui ont associé à leur entreprise l'équipe UMR-CNRS « Médecine grecque », dans le dessein d'étudier la physiologie des Pères non seulement pour elle-même. Et cela, comme une vulgarisation des doctrines élaborées par les différentes écoles de médecine, mais aussi dans le lien qu'elle entretient avec ce qui fait le propre de nos études : la théologie, l'anthropologie et l'éthique.

empty