Seuil

  • L'ex-agent du FBI Terry McCaleb sort à peine d'une greffe du coeur quand une inconnue, Graciela Rivers, vient le voir sur le bateau où il se repose et le somme presque d'enquêter sur la mort d'une certaine Gloria Torres, abattue à bout portant et de sang-froid par un tueur masqué opérant dans une épicerie de la banlieue de Los Angeles.
    Agacé par l'aplomb de la jeune femme, McCaleb refuse. Mais Graciela insiste et se trouble. Puis lui révèle soudain que Gloria Torres n'est autre que sa propre soeur et que c'est son coeur qui bat sous l'énorme cicatrice qu'il a encore en travers de la poitrine : cette enquête, Terry McCaleb la lui doit. Ainsi commence ce formidable roman que Clint Eastwood portera bientôt à l'écran.

  • Un matin de janvier, en pleine campagne suédoise, un double meurtre est commis dans une ferme isolée. Un couple de paysans retraités est torturé et sauvagement assassiné. Avant de mourir à l'hôpital où elle a été transportée, la vieille femme a juste le temps de murmurer un mot : « étranger ». Il n'en faut pas plus pour qu'une vague de violence et d'attentats se déclenche contre les demandeurs d'asile d'un camp de réfugiés voisin. Les médias s'emparent de l'affaire et lui donnent une résonance nationale.La pression pèse sur les épaules de l'inspecteur Kurt Wallander, chargé de mener l'enquête. Wallander, la quarantaine, déchiré par son divorce, préoccupé par la maladie de son mentor Rydberg, peine à renouer avec sa fille et s'inquiète de ce qui se passe derrière la façade lisse de la société suédoise.Or il va devoir agir vite, avec sang-froid et détermination, et sans tomber dans le piège de la xénophobie ambiante qui brouille les pistes...

  • LA PREMIÈRE ENQUETE DE FRANK DECKERFrank Decker, sergent de police à Lincoln, Nebraska, capte sur sa radio de service un « Code 64 », soit un avis de disparition : Hansen, Hailey Marie. Afro-américaine. Âgée de cinq ans. Un mètre six. Seize kilos huit. Cheveux bruns, yeux verts.Personne n'a rien vu, rien remarqué, rien entendu.Près de la moitié des enfants assassinés par leur ravisseur sont tués dans l'heure qui suit leur enlèvement et Decker sait juste que Hailey s'est volatilisée avec Magique, son petit cheval en plastique.Fouilles et interrogatoires, brigade cynophile, battues avec l'aide des flics des comtés voisins : la police fait de son mieux.Jusqu'à un certain point. Car personne ne l'admet, mais on remue ciel et terre pour retrouver les petites filles blondes, pas les enfants métis de mère modeste et alcoolique.C'est alors que Decker donne sa démission, fait son sac et part sur les routes à la recherche de Hailey.Une quête désespérée et solitaire de plusieurs mois, de motels en stations-service, jusqu'à New York et son annexe pour VIP, les Hamptons.Et là, tout bascule...Né à New York en 1955, Don Winslow a étudié l'histoire à la fac avant d'exercer divers métiers : acteur, gérant de cinéma, guide de safari et détective privé - le plus formateur pour l'auteur de thrillers qu'il est devenu. Parmi ses seize romans, on compte le chef-d'oeuvre La Griffe du chien, et Savages, porté à l'écran par Oliver Stone. Il vit aujourd'hui à San Diego.Traduit de l'anglais (États-Unis) par Philippe Loubat-Delranc

  • En scanie, par un bel après-midi d'avril 1992, louise akerblom, agente immobilière et jeune mère de famille, disparaît dans des conditions mystérieuses.
    Pendant ce temps, en afrique du sud, un groupe d'afrikaners fanatiques prépare avec soin un attentat contre une importante figure politique. quelques jours plus tard, le corps de louise, le front troué d'une balle, est repêché dans un puits. l'inspecteur wallander et son équipe enquêtent. mais le passé de la victime est limpide et les recherches piétinent. c'est alors que les policiers découvrent sur les lieux du crime le doigt tranché d'un homme noir.

    Y aurait-il un lien entre les deux affaires ? la suite ? un télescopage vertigineux entre la réalité quotidienne de la province suédoise et la lutte politique sanglante qui se déchaîne au même moment à un autre bout du monde.
    Or wallander en sait peu sur l'apartheid. il n'est guère plus au fait de la situation internationale. par exemple, il ignore la relation qui peut exister entre l'ex-kgb et les nationalistes blancs d'afrique du sud.
    Cette fois, ce n'est plus le sort de quelques individus qu'il a entre ses mains, c'est le destin d'une nation.

  • Février 1991.
    Un canot pneumatique s'échoue sur une plage de Scanie. Il contient les corps de deux hommes exécutés d'une balle dans le coeur. L'origine du canot est vite établie : de fabrication yougoslave à l'usage des Soviétiques et de leurs pays satellites. Les corps sont identifiés des criminels lettons d'origine russe liés à la mafia. Un policier de Riga est appelé en renfort à Ystad.
    Dès son retour en Lettonie, l'étrange major Liepa pour lequel l'inspecteur Wallander s'est pris d'amitié est assassiné.
    Wallander part alors pour Riga. Là, privé de tous repères, il se trouve plongé dans un pays en plein bouleversement, où la démocratie n'est encore qu'un rêve, un monde glacé fait de surveillance policière, de menaces non voilées, de mensonges. Où se cache la vérité ? A force d'obstination l'inspecteur suédois, réduit à ses seules intuitions mais désireux que justice soit rendue, parviendra à faire la lumière.

  • En vrille

    Deon Meyer

    « Avec Deon Meyer, on ne peut pas se tromper. » Michael Connelly Traumatisé par le suicide d'un collègue, Benny Griessel replonge dans l'alcool. Sa supérieure hiérarchique le protège en confiant à son adjoint Cupido l'enquête sur le meurtre d'Ernst Richter, créateur d'un site qui fournit en toute discrétion de faux alibis aux conjoints adultères. Richter faisait chanter ses clients. Est-ce là une piste ? L'analyse des relevés d'appels de son portable, l'épluchage des comptes de sa start-up, les interrogatoires de ses employés, les perquisitions ne donnent rien. Les soupçons se portent aussi sur François du Toit, un viticulteur en faillite. Rien de probant. Les Hawks sont dans l'impasse. La solution surgira, contre toute attente, de l'esprit embrumé d'un Griessel au bout du rouleau. Chaque roman de Deon Meyer aborde un sujet différent : ici, les vignobles du Cap et une technologie de pointe au service de l'enquête. Mais le facteur humain demeure déterminant et ses personnages sont plus poignants que jamais. Né en 1958 à Pearl, Afrique du Sud, Deon Meyer est aujourd'hui l'auteur unanimement reconnu de dix best-sellers traduits dans vingt-cinq pays. Il a entraîné l'équipe de rugby de sa fac avant de devenir journaliste, rédacteur publicitaire, stratège en positionnement Internet et, plus récemment, réalisateur de films. Il vit à Stellenbosch, près du Cap. Traduit de l'afrikaans par Georges Lory

  • Septembre 1994. Tandis que les oiseaux migrateurs quittent la Scanie, l'inspecteur Wallander rentre de vacances et espère un automne calme. C'est hors de question ! Il lui faut bientôt éclaircir une série de meurtres à donner froid dans le dos aux policiers les plus endurcis.Un vieil homme a été retrouvé empalé dans un fossé, un autre ligoté à un arbre et étranglé, le dernier noyé dans un sac lesté de pierres. Le premier était ornithologue et poète amateur, le deuxième passionné d'orchidées, le troisième chercheur à l'université. Pourquoi tant de férocité à l'égard de citoyens apparemment paisibles ? Et pourquoi ces mises en scène sadique ? Parce que - selon la devise de Wallander - les êtres sont rarement ce que l'on croit qu'ils sont. Et ces trois hommes ne font pas exception à la règle. Et si le crime était la vengeance d'une autre victime contre ses bourreaux ? Dans ce cas, l'inspecteur Wallander n'a plus qu'à se hâter pour empêcher un nouveau meurtre tout aussi barbare.

  • Dans le coffre de la Rolls où il a été abattu, Anthony Aliso n'a plus rien du sémillant producteur de cinéma qu'il était.
    Appelé sur les lieux du crime, l'inspecteur Harry Bosch y voit la marque de Cosa Nostra, mais les spécialistes de la lutte antimafia lui affirment que non... contre toute évidence.
    Plus curieux encore, la vérification des emplois du temps fait apparaître qu'Aliso aurait dû se trouver à Las Vegas quand on l'a tué. Et sa veuve n'a pas l'air autrement bouleversé par sa mort. Vengeance d'épouse bafouée ? Règlement de comptes impliquant de gros bonnets de la police ? La question se pose d'autant plus fort que personne ne semble pressé d'aider le très logique inspecteur du LAPD.

  • - Wallander a réalisé ses rêves : vivre à la campagne avec son chien. Et il est devenu grand-père d'une petite Klara. Sa fille Linda vit avec le père de l'enfant - incroyable mais vrai - un financier aristocrate.Le beau-père de Linda, ancien officier de marine haut gradé, disparaît après avoir évoqué avec Wallander la guerre froide et les sous-marins russes dans les eaux territoriales suédoises. Puis la belle-mère est retrouvée morte. Soupçons d'espionnage. Au profit de la Russie ? Des Etats-Unis ? Wallander mène une enquête parallèle à celle de la police de Stockholm et des services secrets.

  • Eté 1994, la petite ville d'Ystad somnole la chaleur. Rivés devant leurs postes de télévision, tous les Suédois suivent la Coupe du monde de football. Mais, alors que l'inspecteur Wallander se prépare à partir en vacances, une jeune fille s'immole par le feu dans un champ de colza. Le lendemain, un ancien ministre est tué à coups de hache. Une série de meurtres d'une sauvagerie terrifiante se déclenche. La police d'Ystad, menée par Kurt Wallander, entame une course contre la montre haletante pour arrêter le tueur avant qu'il ne frappe à nouveau. Mais quel lien y a-t-il entre un ancien ministre en retraite, un riche marchand d'art et un minable truand,? Pourquoi les victimes sont-elles scalpées ? Et qui est cette jeune fille qui s'est suicidée ? A-t-elle un rapport avec les meurtres ?

  • Juin 1996. Nuit de la Saint-Jean. Trois jeunes gens ont rendez-vous dans une clairière isolée où ils se livrent à d'étranges jeux de rôle. Ils ignorent qu'ils sont surveillés. Peu avant l'aube, la fête tourne au drame.Août 1996. le commissariat d'Ystad somnole sous la chaleur. Alors que les parents signalent la disparition de leurs enfants, Svedberg, un proche collègue de Wallander, est retrouvé mort, défiguré. La peur s'installe dans la région.Pour la première fois, notre sympathique inspecteur, aux prises avec des soucis de santé et des problèmes sentimentaux, est assailli par le découragement et le doute.Svedberg menait-il une double vie ? Pourquoi les jeunes gens étaient-ils déguisés ? Pourquoi le meurtrier visait-il des victimes jeunes et heureuses ?Pris dans l'enchaînement des découvertes macabres et des rebondissements contradictoires, Wallander parviendra-t-il à mener à bien cette nouvelle enquête qui s'annonce particulièrement ardue ?

  • Par un froid matin de janvier 2006, la police de Hudiksvall, dans le nord de la Suède, fait une effroyable découverte. Dix-neuf personnes ont été massacrées à l'arme blanche dans un petit village isolé. La policière Vivi Sundberg penche pour l'acte d'un déséquilibré. Mais la juge de Helsingborg, Birgitta Roslin, qui s'intéresse à l'affaire car les parents adoptifs de sa mère sont parmi les victimes, est persuadée que ce crime n'est pas l'oeuvre d'un fou. Elle mène une enquête parallèle à partir d'un ruban de soie rouge trouvé sur les lieux qui raconte une tout autre histoire et l'entraîne dans un voyage vers d'autres époques et d'autres continents, et surtout en Chine, cette nouvelle superpuissance en pleine expansion sur la scène mondiale. À son insu, Birgitta Roslin est prise dans l'engrenage d'une machination géopolitique qui finira par mettre sa vie en danger.Né en 1948, Henning Mankell partage sa vie entre la Suède et le Mozambique. Lauréat de nombreux prix littéraires, outre la célèbre « série Wallander », il est l'auteur de romans sur l'Afrique ou des questions de société, de pièces de théâtre et d'ouvrages pour la jeunesse. Son dernier titre paru en Seuil Policiers, L'Homme inquiet, est l'ultime enquête de Kurt Wallander.Traduit du suédois par Rémi Cassaigne

  • Kobra

    Deon Meyer

    Paul Anthony Morris, mystérieux client britannique de la guest-house d'un domaine viticole de Fransshoek, a disparu, et ses trois gardes ont été tués. Seul indice : des douilles de cartouches gravées d'une tête de cobra. Dès le début de son enquête, Benny Griessel se heurte à la réticence du consulat et de sa hiérarchie.
    Au Cap, le jeune Tyrone Kleinbooi dérobe sous l'oeil d'une caméra de surveillance le sac d'une touriste dans la marina du port. Alors qu'ils s'apprêtent à l'interroger, les agents de sécurité sont abattus méthodiquement par un tueur cagoulé qui laisse sur place des douilles gravées d'une tête de cobra.
    Tyrone réussit à s'échapper en emportant son butin, mais quand, peu après, sa soeur Nadia est kidnappée, Benny le soupçonne d'être en possession d'un élément crucial.
    Le tueur semble être un professionnel surnommé Kobra, mais pour qui travaillerait-il ?
    Et Paul Anthony Morris se révèle être un brillant mathématicien, inventeur d'un logiciel permettant de repérer, dans les transactions financières mondiales, le parcours de l'argent sale issu du crime organisé et du terrorisme. Qui a commandité son enlèvement ?

  • Par un épais brouillard, l'avocat Gustav Torstensson rentre chez lui en voiture, quand au milieu de la route, il aperçoit un mannequin assis sur une chaise. Il freine, sort de sa voiture et reçoit un coup mortel sur la nuque.

    Pendant ce temps, l'inspecteur Kurt Wallander, épuisé et déprimé, envisage de démissionner. Aussi, quand son vieil ami l'avocat Sten Torstensson vient lui demander de l'aide - son père Gustav vient de mourir dans des circonstances mystérieuses - , l'inspecteur refuse : il a décidé de quitter la police. Mais de retour à Ystad, lorsqu'il apprend que Sten Torstensson est mort, tué par balle, il change d'avis, déchire sa lettre de démission et demande à se charger de l'enquête sur la mort des deux avocats. Il découvre bientôt que Gustav Torstensson s'occupait presque exclusivement des affaires de Alfred Harderberg, richissime propriétaire de sociétés dans le monde entier.

    Une question le taraude : pourquoi ce milliardaire a-t-il engagé un obscur avocat de province plutôt qu'un un grand nom ? L'homme très puissant, entouré de gardes du corps, est inabordable. Il faut donc ruser pour glaner discrètement les informations.

    Wallander découvre qu'il est impliqué dans un trafic d'organes humains. Il est clair que Gustav Torstensson avait découvert les faits et qu'il en est mort. Le but de Wallander et de son équipe est maintenant de réunir les preuves concrètes infaillibles qui leur permettront d'arrêter Alfred Harderberg.


  • 13 heures

    Deon Meyer

    Le Cap.
    5:36 - Une femme monte la côte de Lion's Head en courant. Elle est jeune, belle, Américaine, et terrifiée. Des hommes la traquent, comme une bête.
    5:37 - L'appel réveille l'inspecteur Bennie Griessel. Il y a eu un meurtre. Une femme, la gorge tranchée. Elle gït à  deux pas de St Martini, l'église luthérienne de Long Street.
    7:02 - Saoule, l'ex-sensation du chant Alexa Barnard découvre le cadavre de son mari volage à  côté d'elle, par terre. Et un pistolet juste à  côté d'elle.A neuf heures, avec deux meurtres à  résoudre et une insupportable envie de boire, Griessel comprend soudain qu'entraïner une nouvelle génération d'inspecteurs risque d'être un rien plus compliqué que ce qu'il escomptait.
    Passé midi, la course contre la montre engagée pour sauver une jeune touriste de la mort vire au cauchemar.Et à  cinq heures et demi de l'après-midi, on tire sur Griessel, en plein coeur.Soit treize heures bien ordinaires dans la vie d'un inspecteur des Homicides du Cap. Auteur, entre autres ouvrages, de Jusqu'au dernier, Les Soldats de l'aube, Le pic du Diable et Lemmer, l'invisible, Deon Meyer est maintenant traduit en plus de quinze langues et vit au Cap.

  • C'est l'automne en Scanie avec son lot de pluie et de vent. Wallander est en fin de carrière et se sent au bout du rouleau. Il aspire à une retraite paisible, rêve d'acheter une maison à la campagne et d'avoir un chien. Un collègue lui fait visiter celle d'un vieux parent. Wallander s'enthousiasme pour l'ancienne ferme et les lieux alentours, et pense avoir trouvé son bonheur. Pourtant, lors d'une dernière déambulation dans le jardin à l'abandon, il trébuche sur ce qu'il croit être les débris d'un râteau. Ce sont en fait les os d'une main affleurant le sol. Les recherches aboutissent à une découverte encore plus macabre.
    Au lieu d'une maison, Wallander récolte une enquête. Jusqu'où devra-t-il remonter le temps, et à quel prix, pour identifier cette main ?
    Un récit concis, vif, terriblement humain avec un Wallander bougon à souhait.
    Le court roman est suivi d'un portrait touchant de Kurt Wallander signé par son créateur.

  • Harry Bosh est dépêché sur les lieux d'un meurtre, quelque part au Sud de Los Angeles : dans son petit magasin de spiritueux Fortune Liquors, le vieux Monsieur Li a été abattu de trois balles dans la poitrine. Secondé par l'Unité des Crimes Asiatiques en la personne de l'inspecteur Chu, Bosch identifie rapidement un suspect, membre de la mafia locale chinoise.Cette triade, appelée Le Couteau de la Bravoure, apprécie peu l'intrusion de la police dans ses affaires : les messages de menace se succèdent, jusqu'à la terrible vidéo envoyée sur son portable : sa fille de treize ans, qui vit à Hong-Kong avec sa mère, a été kidnappée...Déchiré entre sa volonté de confondre les coupables et la nécessité de sauver sa fille à tout prix, Bosch est pris dans un engrenage terrifiant, dont les conséquences transformeront sa vie à jamais.

    Sur commande
  • 7 jours

    Deon Meyer

    Benny Griessel, déjà rencontré dans Le Pic du diable et 13 Heures, est un flic atypique dans le paysage du roman policier. Alcoolique, certes (comme plus d'un confrère fictionnel), mais sincèrement cramponné à son nouveau voeu de sobriété, et fragilisé par la piètre opinion qu'il a de lui même. Déchiré entre les échecs de sa vie privée et son exceptionnelle conscience professionnelle, Griessel est ici confronté à un ultimatum : un mystérieux imprécateur menace, dans des mails délirants, de tuer un policier par jour tant que le meurtrier de la jeune et belle avocate d'affaires Hanneke Sloet n'aura pas été arrêté. Et il met aussitôt sa menace à exécution. Le problème est que l'enquête préliminaire n'a rien donné : ni indice, ni mobile, ni suspect (ou à peine...). Grissel devra donc repartir de zéro. A l'arrière-plan, se dessine bientôt un paysage urbain d'intérêts politiques et financiers, de compromission et de corruption, qui ouvre bien des perspectives. Jusqu'au surprenant coup de théâtre final.

  • L'inspecteur Harry Bosch le sait, Church, l'homme qu'il a abattu un soir, était bien le tueur de blondes qui maquillait ses victimes avant de les abandonner dans des endroits publics.
    La veuve de Church perdra le procès qu'elle a intenté contre lui, et la redoutable " Money " Chandler, son avocate, n'y pourra rien : la police des polices a conclu à la légitime défense. Mais, un jour, le cadavre d'une autre blonde est découvert sous le plancher en béton d'un immeuble et l'autopsie est formelle : la blonde a été étranglée suivant le même rituel que les autres, mais des mois après qu'Harry a tué Church.
    Harry a-t-il abattu un innocent et laissé filer un assassin ? Résoudre ce double problème, la police de Los Angeles le doit à tout prix si elle ne veut pas perdre un flic de plus et se ridiculiser à jamais.

  • La Grèce en 2011 : la crise économique s'aggrave. Les riches vivent bien et ne payent pas leurs impôts, les pauvres, eux, sont partagés entre révolte ou désespoir. Un inconnu ne choisit ni l'un ni l'autre : il agit . en franc tireur. Plusieurs fraudeurs fiscaux reçoivent un courrier signé " Le percepteur national " les enjoignant de payer les sommes dues au fisc, faute de quoi ils seront exécutés. Trois fraudeurs qui n'ont pas obtempéré sont retrouvés morts sur un site archéologique. Mais d'autres ont payé, et le fameux percepteur national réclame alors à l'État une importante commission. Lors de la remise de l'argent, il échappe au piège qui lui est tendu. Il annonce que désormais il ne collectera plus mais exécutera des hommes politiques ayant favorisé naguère la fraude fiscale. Le gouvernement s'affole. Un politicien est bientôt assassiné. L'enquête piétine. Le commissaire débusquera l'assassin grâce à deux jeunes femmes : son assistante, experte en électronique, et une psychologue.
    L'enquête policière alterne avec la vie de famille du commissaire Charitos (sa fille chômeuse envisage l'exil) et la description d'Athènes en 2011, miroir d'une Grèce dévastée par la crise - salaires et retraites rognés, magasins qui ferment, suicides de personnes ruinées - tandis que les riches continuent de se la couler douce.

  • L'âme du chasseur

    Deon Meyer

    Tiny Mpayipheli, soit « P'tit » Mpayipheli, est un géant de près de deux mètres. Ancien militant anti-apartheid, il a été entraîné par les services de l'espionnage russe à l'époque de la guerre froide et s'est retrouvé sans emploi lorsque l'Afrique du Sud a changé de régime. Après avoir fait des petits boulots il a finalement trouvé un emploi stable chez un mécanicien de moto et mène une vie tranquille avec la femme qu'il aime et le fils qu'elle a eu d'une première union.
    Jusqu'au jour où la fille d'un vieil ami le retrouve et, désespérée, lui demande son aide. Son père a été kidnappé et ses ravisseurs menacent de l'assassiner si la rançon qu'ils exigent n'est pas livrée à temps. Que faire ? Renoncer à cette vie paisible ? Risquer de tout perdre ?
    P'tit Mpayipheli n'hésite guère et découvre que le kidnapping n'est que la partie émergée d'un iceberg qui va le replonger dans le monde obscur et inquiétant de l'espionnage. Traqué par la police d'une Afrique du Sud en proie à de grands bouleversements, et par des services secrets qui n'ont rien oublié de leurs vendettas, il devra fuir à travers tout le pays sur une moto qu'il a dérobée. Mais il devra surtout lutter contre la brutale remontée de l'être sans âme qu'il était jadis lorsque tout était question de vie et de mort.

  • à la trace

    Deon Meyer

    À la trace tranche sur les romans précédents par sa structure ambitieuse. L'action progresse staccato. L'art du pisteur, évoqué par une citation en début de chapitre, illustre la manière dont chacun des protagonistes va laisser des traces. Toutes, à un moment donné, se recouperont :Septembre 2009.- Milla Strachan, lasse de vingt ans de mariage-maltraitance, plaque son mari et est embauchée par la Presidential Intelligence Agency, branche des services secrets. La PIA surveille un groupuscule islamiste qui semble attendre une importante livraison par bateau. -Lemmer, l'antihéros de Lemmer l'invisible, est chargé par un défenseur des espèces animales menacées d'assurer le transfert à la frontière du Zimbabwe de deux inestimables rhinos noirs. Lors d'une fusillade, il est dépossédé de son Glock, où ses empreintes abondent. Il n'aura de cesse de le récupérer.-Milla s'entiche d'un aventurier, Lukas, prétendument archéologue, en réalité archéologue-gentleman-cambrioleur. Il combat un gang allié aux Islamistes qui a embarqué par accident ses économies et refuse de les lui restituer. L'action de Lukas va croiser celle des services secrets, qui le prennent à tort pour un terroriste.-Mat Joubert, au service de l'agence de détectives privés créée par l'ex-inspecteur Griessel (deux revenants!) enquête sur la disparition de Davie Flint, cadre de l'Atlantic Bus Company, qui s'est volatilisé devant son club de gym.

empty