Persee

  • Automne 2053. À l´issue d´une mission de sauvetage, le peloton de gendarmerie de haute montagne de Briançon découvre un corps restitué par un glacier après bien des années. Le lien est vite établi avec la disparition d´un dirigeant d´entreprise soixantedix ans auparavant. L´enquête diligentée à l´époque avait conclu à un accident. Le PGHM va rouvrir le dossier, et la curiosité de l´un de ses membres va mettre en lumière une vérité bien différente.







    Le Deuxième Piolet est un mélange subtil de polar et de littérature montagnarde, doublé d´une connaissance profonde du monde de l´entreprise. Les passionnés de haute montagne y retrouveront des situations vécues, et les amateurs une intrigue policière bien ficelée. Ce qui n´exclut pas l´expression de sentiments tels que l´amour, la haine ou encore la peur, non plus qu´un certain sens de l´humour.













    Dominique Tetreau a deux passions : la montagne et la littérature. Après une carrière menée en entreprise dans des fonctions commerciales, il met à profit sa première année de retraite pour nous livrer son premier roman.

  • L energie pour guerir

    Muller-Bohard S.

    • Persee
    • 5 Novembre 2015

    Le jour où Sandrine reçoit en cadeau une aquarelle, elle est loin de s'imaginer que son auteur, un grand chaman décédé depuis deux ans, va lui transmettre le don de guérisseuse.
      Depuis, elle soigne les maladies simples mais surtout, elle aide les personnes en profonde souffrance. Son constat est le suivant : le corps possède son propre langage et envoie des avertissements ; chaque maladie a un sens qui se cache sous un symptôme apparent. Il appartient au malade de comprendre le sens de sa douleur. Qu'est-ce que cette maladie, douleur ou infection essaie de me dire ? Qu'ai-je besoin de comprendre ? Qu'est-ce que je néglige dans ma vie ? Souvent, le malade crée lui-même sa maladie en maltraitant son corps, ou en ne maîtrisant pas son mental. Il se peut qu'il absorbe et entretienne de mauvaises énergies.
      Forte de son expérience, Sandrine Bohard vous explique comment reprendre possession de votre corps, vous libérer de la tyrannie de votre mental, gérer les mauvaises énergies qui fragilisent votre corps ; mais aussi comment capter, fabriquer et ancrer les énergies positives, tout en faisant grandir votre âme. 

  • Irouléguy mon amour

    Eric Remus

    • Persee
    • 17 Mars 2021

    «?Je compris soudain qu'il avait réussi à pipeauter le concours, qu'Étienne était informé des questions avant nous, que son vernis de connaissances et son aisance de caste lui permettaient de donner du naturel à ce qui n'était que de la restitution de données volées?».

    Victor Soubéran, étudiant en sommellerie, apprendra à ses dépens que le titre de Meilleur Sommelier d'Avenir attire les convoitises. Certains n'hésitent pas à franchir la ligne jaune pour être déclaré lauréat de ce nouveau concours.

    À compter de la désignation du vainqueur, les tricheurs voueront une rancoeur tenace à Victor et, avec patience et méthode, s'ingénieront à faire dérailler chacune de ses expériences professionnelles.

    Dans le contexte tragique du tsunami de décembre?2004, la rencontre de Victor et de Pierre Derennes, grand bourgeois, co-propriétaire d'un domaine à Saint-Émilion, va changer le cours des choses et donner une nouvelle direction à l'itinéraire personnel et professionnel de Victor.



    Roman à intrigue, écrit sous forme de témoignage, «?Irouléguy mon amour?» nous plonge, au fil des conversations entre Victor et Pierre Derennes, dans les arcanes du monde du vin, de la production à la distribution en commençant par l'apprentissage et le service du vin.

  • Un tout petit coin des Pyrénées, 150 ans de son histoire locale... Voilà le creuset de toutes les aventures racontées ici.
    Ce parcours initiatique suit un long cheminement : de l'Argentine à Rome, en passant par l'État de New York, la Russie et l'Ukraine, la Belgique et ailleurs aussi.
    Énigmatique par sa structure et son organisation, l'ouvrage possède pourtant un fil directeur très fort, autour du temps et de l'espace. Religion et science cohabitent plus ou moins harmonieusement au sein de toutes ces histoires, significatives de notre identité profonde.
    L'auteur entraîne le lecteur dans ce labyrinthe de récits imbriqués les uns dans les autres. Parviendra-t-il vraiment à le désorienter, tant la lecture du texte reste légère, amusante et instructive.

  • Mitiku Belachew, né en Éthiopie, a été berger de haute montagne jusqu'à l'âge de 12 ans. Il est devenu un chirurgien de renommée internationale. Ce livre est le récit de son parcours atypique.
      « C'est un récit à la fois anthropologique, mais aussi une fenêtre ouverte sur la Tradition africaine : il y expose notamment les différentes étapes initiatiques que sont la naissance, le baptême, la mort... avec un accent particulier sur la culture.
    (...) Son livre est essentiellement un ouvrage sur l'accomplissement personnel, un récit initiatique (...) Son récit se termine symboliquement par l'ascension du Kilimandjaro à l'âge de 67 ans. » (Olivier Parks)   « Quoi de plus original que ce parcours, depuis la vie de berger en Éthiopie, loin de l'école mais si près de la nature, des animaux et des gens, jusqu'à cette "explosion intellectuelle", d'abord dans les études, (...) ensuite dans le travail par son invention de la technique de pose d'un anneau par laparoscopie. C'est peu banal, et très peu courant !
      De plus, cette double appartenance à deux cultures si différentes per­met à l'auteur de se construire une philosophie de vie très lucide et en même temps très active. » (André Dugaillez) 

  • Solitude... je t'aime

    Marie Brunet

    • Persee
    • 6 Septembre 2017

    Non sans lien avec ses inoubliables récits autobiographiques, Marie Brunet nous livre ici une réflexion brève mais dense sur la vie, les êtres qui la traversent et la solitude qui souvent les habite. La nature y est omniprésente, servie par une écriture fluide et poétique qui mobilise tous les sens, de la Bretagne à la Haute- Savoie et jusqu'en Bolivie...
    L'auteur accompagne, avec pudeur, le lecteur dans un cheminement sans réelle chronologie qui se veut à la fois critique et humaniste, l'invitant à la compassion, à l'amour et à la joie intérieure pour ne pas s'enfermer dans un isolement destructeur.
    Un ouvrage qui se parcourt d'une traite, interroge, bouscule et remet en question notre vision des choses de ce monde comme de notre propre existence. Un ouvrage quelque peu atypique, inclassable.
    Originaire de Bretagne Nord, Marie Brunet est passionnée de voile et d'alpinisme. Elle réside depuis 1994 en Haute-Savoie. « Je suis, ditelle, une sorte d'exilée volontaire. Mer ou montagne, la nature m'est indispensable. Sans elle, l'homme ne serait que ce qu'il est. » Marie Brunet était jusqu'en 2006 membre du Conseil supérieur de l'adoption au ministère des Affaires sociales et familiales.

    Sur commande
  • 2088 : l'humanité se bat sous un soleil impitoyable. Après trois générations sans enfants ou presque, deux petits milliards d'hommes et de femmes vivent la détechnologisation, errant entre nouveaux déserts, océans inaccessibles et steppes truffées de pièges radioactifs.
    Le communautarisme de survivance est devenu la règle.
    Depuis peu, un mouvement démocratique et pacifique émerge dans le bassin rhénan, tentant de donner une deuxième chance à la planète et à la civilisation.
    Invitée par l'autre bassin renaissant, celui des Grands Lacs nordaméricains, Nikita participe, en sa qualité de scientifique, à une mission secrète. Elle sera le témoin, dans une Amérique dévastée, des combats qui déchirent une humanité ayant épuisé ses ressources et souillé son atmosphère.
    Au coeur d'une conspiration machiavélique fomentée par un groupe sans scrupule, sa rencontre avec un chaman indien suffira-t-elle à lui permettre de trouver la force de poursuivre le combat ?
    Contemplatif et proche de la nature, Tony Seven alerte ses contemporains sur le risque mortel qu'ils font courir à leur minuscule planète et aux générations futures.
    Dans une vision réaliste mais non dénuée d'espoir, il lance ici un cri d'alarme, relayé dans la préface par le professeur Roch Domerego, biologiste apicole de renommée mondiale.

  • Dans notre société de consommation à outrance, les objets sont entraînés dans un tourbillon au cycle de vie de plus en plus court, tel l'éphémère, cet insecte dont l'existence ne dure que l'espace de quelques heures. Qui aurait pu penser qu'un jour les objets qui nous entourent puissent se révolter, s'insurger ou tout simplement nous aimer ? L'auteur leur a donné une âme et leur a procuré une voix. Découvrez ce que pense un chewing-gum sur le bitume, un cheveu sur une scène de crime, un bout d'élastique prêt à faire le grand saut, une gomme qui a peur de disparaître à force d'être usée... Un petit recueil de nouvelles plein d'humour ! Née à Amiens, Christine Dérouette est professeur de français dans un collège de l'Oise. Passionnée par son métier, elle aime rédiger des nouvelles, saynètes et des adaptations de textes classiques.

    Sur commande
  • Matt, 13 ans ne regarde pas le monde, il le voit.
    Est-il différent ? A-t-il une autre perception de l'univers qui l'entoure ? Et puis il y a soudain tous ces phénomènes étranges, des garçons à vélo qui disparaissent dans des flaques d'eau, des images qui s'animent, des miroirs qui n'en sont pas vraiment... À moins qu'il n'y ait autre chose, une autre vie que les humains n'auraient pas la capacité de voir... La solution se trouve peut-être dans le château de ses ancêtres, à Bratigny, où l'aile Nord était jusque-là interdite d'accès.
    Quelle est l'issue de cette découverte inattendue à la fois belle et bouleversante ?
    Un voyage fantastique et sans détours où l'avenir de l'humanité se joue, semblant tenir dans un regard et... le creux d'une main.
    OGAMIS : MÉFIEZ-VOUS DES MIROIRS...

  • Les juifs de Chine

    Caroline Rebouh

    • Persee
    • 31 Janvier 2017

    Des découvertes archéologiques démontrent une présence juive en Chine depuis le VIIIe siècle. Par ailleurs, des inscriptions prouvent que des familles juives y étaient installées - essentiellement à Kaïfeng - depuis la dynastie des Han et sans doute avant. Caroline Rebouh nous fait découvrir l'histoire attachante et surprenante de cette communauté. Celle-ci s'est maintenue en dépit des difficultés, elle réclame aujourd'hui d'être légalement reconnue en tant que communauté juive et de pouvoir vivre son judaïsme en paix. Ce livre nous fait découvrir que des Juifs fuyant l'Europe nazie ont trouvé refuge dans cet ancien empire du Milieu et y ont fondé une dizaine de communautés, parmi lesquelles celles de Pékin (Beijing) et Shanghaï ; des synagogues actives se trouvent encore dans ces villes, de nos jours, tandis que d'autres centres culturels juifs, disséminés en Chine, sont en train d'éclore.

  • Aigle Noir, Petite Fleur et son père le Sorcier vivent en paix au milieu de leur tribu sur leur ancestrale terre indienne... leur Totem. Jusqu'à ce que surviennent les visages pâles ! Cowboys et colons, violent leur territoire pour rejoindre l'ouest, leur eldorado. L'affrontement est alors inévitable et propice à de fabuleuses aventures au milieu desquelles, comme dans les légendaires westerns, les héros se révèlent : Masters, Carson, Laura, Jenny, Sarah et Rudy... Au bout du compte, les hommes rouges et les hommes blancs, signeront-ils la paix des braves ? Resteront-ils bons amis ? C'est ainsi que se terminait l'histoire quand l'auteur avait dix ans.
    Le vieux monsieur qu'il est devenu aujourd'hui a compris que la réalité fut beaucoup moins glorieuse : à la fin des guerres indiennes, il y eut un vainqueur et un vaincu. Dans ce roman, le petit garçon et le vieux monsieur ont trouvé un compromis : Pour ménager la légende à laquelle sont accrochés les souvenirs et les rêves d'enfant du premier, l'aventure restera belle. Mais au final, le second aura distillé le doute dans l'esprit du lecteur. Surgissant de la cime des montagnes noires, l'aigle plane sur la grande prairie...

    Sur commande
  • Bouts d'papiers

    Laurine Gacem

    • Persee
    • 15 Avril 2017

    « Écrire c'est ma liberté ; mon monde précieux dans lequel rien n'abdique ni ne meurt. »

  • En 2117, la terre est devenue pratiquement inhabitable et la population vit sous perfusion. Evan Stepper, un explorateur de l'espace, découvre avec son équipe la planète verte au soleil rose, un lieu enchanteur absolument vierge.
    Le gouvernement désigne cinq cents personnes choisies pour leurs compétences en tout genre, leur jeunesse et leur santé, qui seront littéralement kidnappées afin de tout recommencer et sauver la race humaine.
    Douleur, joie, trahison et désillusion, les hommes sauront-ils tirer les leçons des erreurs passées ? La magie qui règne sur cette planète les aidera-t-elle ou les rendra-t-elle fous ? Entre suspens et rebondissements inattendus, entre paradis et enfer...

  • Le coeur des femmes

    Ilya Guessal

    • Persee
    • 4 Avril 2018

    J'observe la montagne. Seule, dans ma chambre de l'hôtel Pearl Beach, à Bora Bora. Mes yeux sont humides. Ma peau sent le chlore. J'ai des livres, par dizaines, dans mes bagages. J'ai les idées sombres et des bruits sourds dans la tête. On me dit d'éviter de sortir seule la nuit, d'éviter les chiens. On me dit que la mort, ici, a l'odeur des fleurs. Je veux fuir la vraie vie. Je veux rêver. Je veux aimer. J'observe la montagne jusqu'au lever du jour.

    Sur commande
  • Chant

    Jacques Lelong

    • Persee
    • 25 Juillet 2018

    « Crois-tu que la belle histoire va se poursuivre entre nous ? Cette belle histoire dont tu me disais, lorsque la dissension risquait de nous séparer, qu'il serait dommage d'y mettre fin.

    La belle histoire entre nous, je vais faire en sorte qu'elle continue d'être dans ce que je t'écris.

    T'écrire est donc la meilleure façon, pour nous - piano à quatre mains - de ne pas nous quitter. » Avec, pour toile de fond, la solitude au quotidien de celui qui reste et l'affliction profonde qui en résulte, l'auteur, dans le portrait qu'il en fait, témoigne d'un couple fusionnel mais non prisonnier de la pensée unique, loin s'en faut !

    Convergences et divergences de vues dans tous les domaines et, notamment, dans celui de l'art - pierre angulaire de leur vie -, toutes expressions confondues, forment la trame du dialogue qui s'est très vite établi entre elle et lui, au-delà de l'absence.

    Que va permettre d'atteindre, entre eux deux, cet échange qui, malheureusement, n'est plus charnel, mais devenu virtuel ?

    C'est tout l'enjeu du Chant.

    Né dans le Nord en 1948, Jacques Lelong habite la Drôme depuis l'enfance. Il y a exercé la profession d'avocat, sans que jamais cette activité ait altéré son goût des lettres.

    Illustration de couverture :

    Stéphane Vendran à partir d'un collage réalisé par Martine Lelong-Lavirotte.

    Sur commande
  • - Allo Gros, t'es où ?

    - Chez moi, j'vais pas tarder à y aller.

    - OK, accorde-moi deux minutes. Le roumain m'a proposé une affaire.

    - Il solde des vierges ? le coupa le Gros en éclatant de rire.

    - Non pas encore, répondit Pablo étonnamment sérieux, faut pas rêver.

    - Dommage. Alors, c'est quoi ?

    - Un turc pour du café blanc.

    34 ans après le drame, qui a déchiré l'île d'Aphrodite, les tensions restent vives. Deux amis d'enfance, Spyros, un chypriote grec et Arda, un chypriote turc, se retrouvent dans une association hétéroclite de malfaiteurs.

    Une jeune dominicaine et deux braqueurs ratés, cornaqués par un vieux voyou marseillais, sont embarqués dans un périple aux escales chaotiques jusqu'à Chypre, où vient frétiller Rino le Maquereau, l'indic du commandant Brassac.

    Philipe JARZAGUET est né en 1962.

    Commandant de police, il a exercé à la direction centrale de la police judiciaire dans la lutte contre le grand banditisme, le trafic international des stupéfiants et le terrorisme.

    En poste une dizaine d'années à l'étranger, il a été chef du service de protection rapprochée du président de la république haïtienne, attaché de sécurité intérieure à Chypre, puis expert technique international à Madagascar.

  • Complexités Quand le superflu est toujours indispensable, Quand le dérisoire suffit à l'essentiel, Quand l'essentiel est vu comme indéfinissable, Quand l'excès appartient aux lois exponentielles.

    L'homme est ainsi souvent très désorienté.

    Est-ce que notre vie n'est que fatalité ? Au cours de ces poèmes, l'auteur développe en continu différents thèmes, proches de nos différences respectables.

    - Espaces ressentis - Façons de vivre et de penser propres à chacun - Aperçu du « bien et du mal » existants et espérance du meilleur au fil du temps.

    Acceptons la diversité, avec l'esprit d'équipe indispensable pour toute victoire commune !

    Depuis son plus jeune âge, Yves Martin lit des poèmes. Il rêve et écrit ses premiers vers.
    />
    Orienté vers le scientifique, il devient ingénieur dans le bâtiment et enseignant en béton armé. Au fil du temps, il continue à écrire des poèmes. Ces dernières années, la reprise et la création d'autres poèmes le replongent dans sa jeunesse.

    Dans ce recueil, transparaît sa connaissance des diversités indispensables qui permettent de tenir compte de la relativité propre à toute vie.

    Sur commande
  • Un cadavre bien mystérieux

    Yves Paelinck

    • Persee
    • 7 Novembre 2018

    Marthe jouait l'innocente... Marie toussota à nouveau.
    Allons, allons, tu ne nous as pas tout dit.
    Marthe souriait, ménageant ses effets.
    Oui, il y a quelque chose de spécial et d'assez rare... un tatouage sous l'aisselle gauche !
    Tu es certaine ? fit Berthe qui en était bouche bée.
    Absolument ! C'est très ancien mais c'est un tatouage caractéristique.
    Dans un silence devenu un peu oppressant, Émilienne dit tout haut ce qu'elles pensaient toutes tout bas.
    Son groupe sanguin ?
    Oui !
      À la tombée de la nuit, dans le bois des Corbeaux, Pierre et Anne, en pleine promenade romantique, assistent médusés à l'enterrement très discret d'un tapis pouvant contenir un corps.
      Il s'agit du cadavre d'un homme âgé qui apparemment s'est très bien entretenu physiquement et dont le décès n'a rien de naturel.
    À partir de ce cadavre mystérieux, Marthe, Berthe, Émilienne et Marie vont tenter de renouer les fils de son existence, ce qui les amènera à la découverte de toiles volées quelque cinquante ans plus tôt.

  • Déferlante

    Christophe Biau

    • Persee
    • 21 Novembre 2018

    À l'aube de ses trente ans, Valentin, topmodèle, égérie des grands couturiers et des parfumeurs, va se lancer sur les traces d'un passé qu'il croyait vouloir oublier. En chemin, loin du paradis artificiel et futile de la mode, il va retrouver ses vraies valeurs.

    Ses pas le mèneront au bord de l'océan, là où une déferlante d'eau et d'écume, mais aussi de sentiments, lui permettra de trouver l'amour et les réponses aux questions qu'il n'avait pas su poser.

    Une déferlante est une vague puissante, qui emporte tout et sème le désarroi sur son passage.

    Comme Charybde et Scylla, deux nymphes transformées en tempêtes par les Dieux, qui tentèrent d'empêcher Ulysse, lors de son odyssée, de rejoindre Pénélope, l'amour de sa vie.

  • La phaléristique étudie les ordres et les décorations généralement portés avec un ruban. Phalériste depuis quarante ans, l'auteur a souhaité innover en associant la psychologie sociale à cette discipline méconnue. Quasi universel, le fait de décorer résulte de moeurs séculaires, tout comme son phénomène somme toute marginal de s'accaparer l'image d'une vedette.

    En 1895, la France aurait compté deux chancelleries de la Légion d'honneur, une officielle et une officieuse. La seconde vagabondait du boulevard au faubourg. Elle s'adressait à tout le monde, des premiers rôles aux comparses d'une troupe si peu homogène et si puissante qu'on appelait le public. Et de nos jours ?

    En investiguant cette curieuse sentence, l'auteur a essayé de comprendre comment l'attribution des ordres de mérite en France, en Belgique et ailleurs, concrétiserait aussi les rapports entre des dirigeants, des « vedettes », et leur public. À l'aide d'innombrables exemples puisés dans la littérature et dans l'actualité, il a ainsi cherché à en retracer l'origine et l'évolution.

    Un sujet fascinant préfacé par Stéphane Bern.

    Éric Maria Tripnaux-Monin a mené l'essentiel de sa carrière dans les métiers de la communication au profit de l'armée belge, mais aussi d'organisations multinationales en France et ailleurs. Il l'a conclue à la tête de la chaire de leadership de l'École royale militaire à Bruxelles. Ses publications et conférences en matière de phaléristique sont appréciées dans de nombreux pays.

  • Une artichaude mélomane, une harpiste un peu sorcière, un harpeur volé, des choux-fleurs craintifs, un barde ou encore une mouette rieuse déprimée viennent animer ces contes pour enfants de 5 à 105 ans.

    Plongez dans cet univers musical breton et inspirez profondément cette grande bolée d'air marin, joliment illustrée par Maryvonne Le Quellec.

    Harpeur, chanteur et conteur, le costarmoricain Yvon Le Quellec a enregistré de nombreux albums de musique et de contes audio, édités par RDM vidéos.

    Lequellecharpe.wix.com/yvon-lequellec

    Sur commande
  • « Les enfants écarquillaient les yeux pour ne pas perdre un mot, un souffle, un geste. Les paupières de Paule étaient à demi fermées et animées de légères secousses à peine perceptibles. Ses lèvres s'étaient entre-ouvertes, prêtes à articuler ce message mystérieux tant attendu. Et enfin, d'une voix faible, elle prononça ces paroles qui se déroulèrent comme une bobine de ruban satiné... ».



    Voyagez au coeur d'un rêve...

    Orphelin de la Grande Guerre, Malo est adopté par l'imaginative grand-mère Paule. Au fil des jours, elle tisse des histoires fabuleuses où rencontres fantasques et terrifiantes s'entremêlent.

    Notre jeune héros, bien décidé à croire aux contes de sa grand-mère adoptive, part à l'aventure avec Éole, son fabuleux destrier du ciel et des songes. Au coeur d'un rêve, il sera mené en plein désert où il fera la rencontre d'êtres fascinants nommés les Silioles...

    Malo rentrera-t-il sain et sauf ?

  • éclats

    Patrice Hadrien

    Une nuit d'hiver pluvieuse.
    Un monde pulvérisé à jamais.
    Un homme emmené sur le chemin du deuil, chahuté par la crudité de ses sensations et la violence de la réalité, de l'absence. Comment avancer sans cet autre qui nous guidait ?
    Comment ne faire qu'un à nouveau ?
    Sur ce chemin pavé par le chagrin, cet homme va tenter de se réapproprier son identité au rythme de la vie. Les joies précieuses, les instants d'absolu, les rires échappés, chaque moment comptera durant ce voyage vers la paix.
    Métaphore touchante du combat qu'est le deuil, ce récit profondément humain fera écho en chacun d'entre nous par son authenticité et sa dimension universelle.
    Patrice Hadrien est né en 1969 à Besançon et vit actuellement en région parisienne. Après des études de droit, il exerce comme avocat puis comme directeur juridique en entreprise. Éclats est son premier roman publié, qui dévoile avec subtilité une indéniable qualité littéraire.

    Sur commande
  • Les chaussettes disparues ; voilà une énigme et un phénomène largement répandus ! Il nous reste souvent beaucoup de chaussettes solitaires, dont la compagne a disparu, on ne sait trop où, ni comment, ni pourquoi.
    Myris récupère ces célibataires et en a fait ses « Gagounets-marraines » : des chaussettes dans lesquelles elle cache ses secrets et ses trésors, et qu'elle accroche dans sa cabane ou suspend en attrape-rêves. Elle aussi, un jour, en vient à s'interroger sur ces disparitions. Cette question va déclencher un voyage fascinant dans une autre dimension du monde, invisible, où vaguent les complices du hasard et des événements de notre vie réelle. Myris va alors découvrir une Toile où nos émotions font naître des entités, celles des mythes et des légendes. On les appelle, selon les pays et les régions ; Elfes, Trolls, Farfadets, Servans, Korrigans et autres. Ils sont parfois facétieux, parfois protecteurs ou voleurs, parfois malins ou malveillants. Oui mais... pourquoi ?
    Avec le Juste et la jeunesse de son regard encore grand ouvert et enchanté par le monde, avec du rêve, à contre-pied des raisons parfois pétries de bêtises et de peurs, Myris nous fait sortir dans un espace de liberté et de lucidité, pour tenter de comprendre un peu de notre monde. Elle nous offre une histoire à rêver, à continuer, à réfléchir. Le mythe est vrai, et comme l'énergie, par définition renouvelable.

empty