FeniXX réédition numérique (Christian de Bartillat)

  • Jean-Michel Varenne s'est fait notre guide - un guide vivant, ouvert, lucide - pour nous conduire, en France, au coeur de dix hauts lieux de la spiritualité et de la retraite intérieure ; des lieux de référence choisis autant chez les chrétiens que chez les bouddhistes, les zen et les orthodoxes. Au retour de ces stations spirituelles, l'auteur livre au candidat retraitant de précieux renseignements pratiques : comment s'y rendre, les conditions d'hébergement, les règles auxquelles il faudra se plier, peut-on y être reçu en couple ?... ainsi qu'une analyse de fond éclairée qui tente de répondre à la question « Quel est le sens d'une retraite aujourd'hui ? ». Qu'allons-nous trouver derrière les murs de Solesmes, de Ligugé, de La Trappe, du Mont-Saint-Michel, de La Pierre-Qui-Vire, du château de Plaige, du monastère orthodoxe Saint-Nicolas, du centre bouddhique Vajrayana... Les rencontres inattendues que l'on peut y faire, le regard des moines qui voient passer, chaque année, tant d'individus à la recherche d'eux-mêmes.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • J'ai été l'élève de Louis Lavelle, et ce fut dans ma vie, grâce à lui, une année décisive. Dans ce beau livre, Quatre saints, consacré à saint François d'Assise, saint Jean de la Croix, sainte Thérèse, saint François de Sales, Lavelle montre que le saint est l'homme qui va toujours jusqu'à l'absolu de lui-même. Le saint est un guide qui ne nous enjoint pas de suivre sa voie, mais qui nous enseigne à suivre jusqu'au bout la nôtre. Lavelle est un grand métaphysicien qui met au centre de tout l'activité de l'esprit. A ce titre, il est, me semble-t-il, d'une grande actualité. A l'heure où les idéologies s'effondrent, où les savants sont les premiers à renoncer au scientisme, il est bon, il est urgent d'écouter un philosophe de la liberté créatrice. Lavelle montre très bien comment le saint, vidé de lui-même est rempli par le monde entier. Hors du monde, il nous révèle le vrai visage du monde. La lecture de ce livre est tonique car, dans toutes ses pages, il reflète ce dont nous avons peut-être le plus besoin aujourd'hui, c'est-à-dire l'esprit de générosité. Jacques de Bourbon-Busset

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cinq cents ans après sa « mort civile », la vie et l'oeuvre de Nicolas Flamel continuent à inspirer des dizaines d'ouvrages, biographiques, critiques ou polémiques. La plupart émanant d'hommes de science ou d'universitaires. Prophète ou imposteur, Nicolas Flamel va répondre, prendre le problème à sa source. S'appuyant sur les livres de l'alchimiste et sur des documents inédits ou inconnus, Gilbert Prouteau - familier du succès, du Sexe des Anges à Gilles de Rais - écrit sous la dictée de Nicolas Flamel. Il ne propose pas une biographie romancée ni un essai critique, mais plutôt les Mémoires d'outre-tombe d'un homme fascinant qui continue de susciter les passions : Mystificateur diabolique qui a abrité le fruit de ses spéculations bancaires derrière l'athanor des alchimistes, ou précurseur de génie qui a trouvé le secret du Grand OEuvre ? Mais au-delà de cette profusion d'or qui n'est pas pour lui un but mais un moyen, son élixir de longue vie lui permet de traverser les siècles et de nous confier la genèse et les arcanes de cette religion scientifique et mystérieuse, l'alchimie. Le Fabuleux Secret de l'Alchimiste n'est pas seulement le premier grand roman sur l'alchimie, c'est la découverte de la fontaine de jouvence. Et l'accès au plus fulgurant secret dont rêvent les hommes depuis la nuit des temps, de Prométhée à Faust : l'Éternité.

  • Au pays de d'Artagnan, les légendes ont une vie tenace comme le personnage lui-même ; les héros s'évadent de la réalité et de l'Histoire pour nous conduire dans le monde improbable du mythe et les fastes de la légende. Qui se souvient de Jean de Batz, chevalier de Castelmore que l'Histoire appelait volontiers d'Artagnan comme Charles de Batz, son frère ? Remonter le temps et les mémoires est le rôle délicat du romancier ou du conteur dans ce récit d'aventures et de rumeurs qui traverse cette période confuse de la fin du XVIIe siècle marquée par la révocation de l'Edit de Nantes et les terribles dragonnades, l'Affaire des Poisons et les querelles endémiques avec les grands voisins. Le chevalier de Castelmore et Esther de Preyssac, huguenote fervente, fille d'une grande famille de Gascogne, vont d'un même galop dans une vie fugitive qui exacerbe les sentiments et élève les âmes, une histoire d'imposture insensée, de rivalité entre deux frères et d'amour légendaire. Lequel des deux est le véritable d'Artagnan ? Ce récit lève le voile sur un autre visage du héros, non pas celui d'Alexandre Dumas, l'homme aux multiples courages mais sur un frère oublié, marqué par un autre destin. Et, derrière, on entrevoit un homme ténébreux mais capable de hauts faits dont on entend encore, au pays de d'Artagnan, l'écho sourd des chevauchées.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty