Delcourt

  • Eddy Mitchell et la raclette sont-ils compatibles avec une vie intime amoureuse ? Peut-on assumer le fait d'avoir un père manager conseil ? Comment s'assurer que les parents resteront bien jusqu'à la fin de la kermesse de l'école ? Qui gagnera la compétition d'enfilage de housse de couette ? Des questions fondamentales auxquelles Fabcaro apporte une réponse implacable, surprenante et finalement évidente.

  • Que fait un bébé éléphant dans la salade ? Quels sont les ingrédients pour s'assurer un horrible voyage en TGV ? L'Inde ou le Yémen, quel pays visiter pour pouvoir mieux frimer ? On découvre sous un angle inédit, à la sauce Fabcaro, la rentrée littéraire, la rentrée sociale, l'alimentation bio, la radicalisation, tout ce qui fait notre quotidien, qui deviendra bien plus supportable et léger après la lecture du livre.

  • Romance Nouv.

    Romance

    ,

    Ah, la romance. Avec ses personnages élégants, raffinés, aux intentions chastes et nobles. Mais tout ceci n'est qu'une façade. Et toutes les intentions ne sont pas avouables dans une relation amoureuse, loin de là.
    Tout est beau, tout est doux, on baigne dans l'amour romanesque, épique, aseptisé. Mais, tout en jouant sur l'esthétique vintage et élégante des comédies romantiques de l'âge d'or des comics, type Young Romance de Kirby, popularisée par la suite par Roy Lichtenstein, Elric prête à ses personnages un langage et des intentions bien contemporains, voire crus, et fait craquer le vernis de la romance.

  • Hey June

    ,

    Chaque jour, June traîne sa flemme et son flegme. Elle a bien conscience de ne pas être la fille idéale pour ses parents, la femme idéale pour les hommes qu'elle croise, mais elle assume sa part de lose et trace son chemin, en râlant et en raillant parce qu'il faut bien avoir au moins un but dans la vie. Chaque titre de strip est tiré d'un titre de chanson des Beatles qui fait sens par rapport au gag.

  • César règne sur Rome, il est en conflit avec Pompée. La routine. Mais c'est un César un peu bas du front, autocentré, autosatisfait et à l'imagination fertile. En un mot ingérable.
    Brutus, qui n'en pleut plus que César le prenne pour son fils, décide de mener un complot pour se débarrasser de l'Imperator. Mission apparemment assez simple, mais la bêtise crasse ne sera pas que du côté de César...

  • Avocat du diable

    Téhem

    Qui de mieux que l'avocat du diable pour défendre tous les meurtriers issus de l'Histoire et de la culture populaire ? Ces chers accusés mettent donc leur avenir entre ses mains. Et si notre personnage emprunte ses traits à Jacques Vergès, ce n'est bien entendu que pure coïncidence. Comme personne n'est fait de marbre, ces cas impossibles à défendre pourront avoir une influence sur sa vie intime.

  • à peu presque

    Marc Dubuisson

    Les questions relatives au sexisme, au racisme, à l'écologie, etc., s'invitent dans des moments historiques où elles auraient pu émerger, créant un décalage incongru mais bien pertinent. On y croise Christophe Colomb, des Vikings, des Égyptiens, des chevaliers... et des thèmes tels que le street art des cavernes ou le quotidien d'une influenceuse mode à la cour de Versailles... Bref, un livre universel.

  • La vérité nue

    James

    Le livre propose 100 moments où la vérité finit par surgir.
    Pourquoi les éléphants détestent-ils la tradition de la galette des rois ? Que savonsnous du virus très virulent de la connerie ? Pourquoi nous spoile-t-on nos voyages en avion avant le décollage ?
    Pourquoi porter des chaussures sans chaussettes ? Autant de questions universelles qui trouvent enfin une réponse définitive dans ce livre.

  • Ce livre-magazine propose une enquête au sein de l'ISPMI, l'Institut des Sciences Plausibles Mais Instables, entrecoupée de rubriques : alimentation, santé, zoologie existentielle...
    L'enquête délivrera une découverte fondamentale : le chips, qui serait l'essence de toute chose. Placide Babilon nous prouve que l'absurde, l'humour et la science peuvent enfin s'associer pour le bien de l'humanité.

  • Pas de routine avec la mort. Telle une artiste qui renouvelle tous les jours son art, elle s'applique à surprendre son public à chaque prestation. Car, pour elle, rien ne serait pire que de s'ennuyer à mourir.

  • Rob T.3 ; fin de programme Nouv.

    Dans ce 3e et ultime tome, Rob multiplie les expériences et tente de devenir enfin acteur de sa propre vie. Une forme de passage à l'âge adulte qui ne va pas épargner les humains et en premier lieu ses deux colocataires, Clunch et Clémisse. « Obsolescence programmée » clôt la série Rob avec une vraie fin et sur une note d'espoir. La question est de savoir, pour qui est-elle ?

  • Amour, Djihad & RTT

    Marc Dubuisson

    La vie s'écoule paisiblement au sein de l'administration départementale. Mais quand Kowalsky s'autoradicalise en regardant des vidéos sur Internet, la routine fait place au chaos. Quelles sont ses revendications ? Va-t-il mettre ses menaces à exécution ? Les heures supplémentaires lors d'une prise d'otage peuvent-elles être récupérées en RTT ? Le premier thriller d'entreprise à mourir de rire !

  • Un jeune adulte, Clunch, le type même de l'adulescent contemporain, mou, peu débrouillard et geek sur les bords, décide d'acheter un robot ultra perfectionné pour faire son ménage. Robot qu'il finira par appeler Rob, dans un élan d'imagination débridée. Au fil du temps et au contact des humains, Rob finit par s'humaniser. Ce qui pourrait être une bonne chose, mais il finira surtout par en prendre quelques défauts.

    Sur commande
  • Paul, le comptable, est découvert mort à son poste de travail. La police mène l'enquête. Comment Paul a-til été tué ? Qui pouvait bien lui en vouloir ? Pour prendre sa place ? Serait-ce un crime passionnel ? Le quotidien de l'entreprise se trouve bousculé par ce drame, qui va révéler les dessous des relations entre les services, les jalousies internes, les luttes de pouvoir.

  • Grande nouveauté pour Clunch, notre adulescent, il va tomber amoureux et se mettre en couple, et trouver un nouveau job comme vendeur de cuisine et d'électro-ménager. Et Rob va notamment découvrir le sentiment de jalousie. L'album se termine par une longue séquence champêtre, où on découvre les parents de Clunch, pendant laquelle Rob va devoir cohabiter, non sans mal, avec la nature.

    Sur commande
  • Petit, grand, gros, moche, maigre, femme, homme, riche, pauvre, intelligent ou très bête, tout le monde rêve d'amour. Et même d'un torrent d'amour qui renverse et emporte tout sur son passage. Quitte parfois à prendre un ruisseau pour un torrent. Voire, en désespoir de cause, à prendre n'importe quoi pour de l'amour. Torrents d'amour est le livre des desperados de l'Amour, qui fait enfin rimer amour et humour.

  • Comment réussir

    Geoffroy Monde

    Dans la lignée de son livre De rien, Geoffroy Monde propose un guide pour réussir à tous les coups : comment réussir à rencontrer John Lennon, à faire sa demande de mariage, à se déguiser en Tortue Ninja, à rendre son chat intelligent, etc. Mission impossible diront certains pessimistes, et pourtant... autant de précieux conseils, qui, à défaut de remplir leurs objectifs annoncés, garantiront un formidable moment de lecture.

  • Comme son titre l'indique, ce manuel très dispensable est destiné à ceux qui ne veulent presque rien savoir. Des fiches illustrées détaillées et précises permettront ainsi au lecteur d'approfondir sa vague culture dans les catégories suivantes : Politique / Médias / Vie professionnelle / Faune et flore / Arts et culture / Sport et loisirs / Folklore et traditions / Alimentation, gastronomie / Santé, bien-être

  • Conseiller d'orientation multitâche (du conseil conjugal à la reconversion professionnelle en passant par l'inévitable développement personnel), Jean-Marc Marque reçoit tous les jours dans son bureau, de10h à 19h, pour y dispenser ses conseils et aider à aller vers un avenir meilleur. On peut toutefois douter du résultat, car le personnage cumule quelques défauts : acariâtre, sexiste, raciste, homophobe, vénal...

  • Pataquès, c'est un humour contemporain pour traiter des sujets de société, porter un regard critique, décalé ou absurde sur le monde qui nous entoure, sur nos comportements.Revenir à l'essence pop et pulp de la bande dessinée, à travers des formes courtes et des petits formats.

  • Qui n'a jamais claironné sur les réseaux sociaux qu'il déteste tel film ou tel livre qu'il n'a ni vu, ni lu ? Mazurie propose d'en faire un livre, où il décortique, avec justesse et un soupçon de mauvaise foi, des oeuvres marquantes qu'il n'a ni vues, ni lues. Cela permet pour briller en société, de critiquer, arguments à l'appui, les films et livres dont tout le monde parle et qu'ils n'auront ni vus, ni lus.

  • Pierre Wazem travaille depuis deux ans pour L'illustré, un des plus gros tirages en Suisse Romande, avec des chroniques hebdomadaires où il se met en scène face au tumulte du monde et de son actualité. Au-delà d'un regard acéré et un poil vachard qui tombe juste, il dresse pour les non-Helvètes un panorama, parfois exotique, de notre époque vu depuis la Suisse.

  • Les temps sont flous

    Terreur

    Bobos, bobios, hipsters, metrosexuels, trans.cis.genres, vieille gauche et nouvelle droite, grands, gros, maigres, petits avec les oreilles décollées... Dans la lignée assumée et revendiquée de Brétecher, Lauzier, Wolinski ou Pétillon, Terreur s'amuse à dépeindre son époque à travers la vie et surtout les avis de la nouvelle faune urbaine.

  • Suite à la mystérieuse disparition du président, des élections sont organisées. Ce livre palpitant, guidera au mieux le lecteur dans des problématiques complexes que seul un président peut connaître, telles que :
    - Doit-on prendre un duvet et des draps quand on vient vivre à l'Élysée ?
    - Un ministère de la rhubarbe, pour quoi faire ?
    - Comment résister à la pression incessante du lobby du parmesan ?

    Sur commande
empty