Bargain

  • Novembre 1989 : le train grand confort Jules Verne, parti de Nantes à 6 h 17, entre en gare Montparnasse à 9 h 12. Qu'elle n'est pas la stupeur du contrôleur lorsqu'il découvre un homme mort étranglé, dans les toilettes verrouillées de l'intérieur de la voiture 13. Selon sa carte d'identité, la victime habite à Nantes, 3 rue de l'Abreuvoir, une adresse disparue. Pire ! L'état civil déclare l'homme mort en 1943. L'autopsie écarte le suicide et retrouve des émeraudes dans son estomac ! De la chute du mur de Berlin aux bombardements de Nantes, du passage Pommeraye au pont de La-Motte-Rouge, Anconi poursuit l'assassin de ce passager inconnu. Pas facile !
    Médecin hospitalier, Rémi Devallière a soigné les maux les plus graves ; désormais en retraite à Pornichet, il écrit, avec passion, se plaisant à choisir les mots les plus appropriés pour ses histoires. Nouer des intrigues n'est-il pas le pendant d'une démarche médicale bien conduite ? Si les instruments de l'exercice en sont différents, le plaisir de parvenir à un résultat satisfaisant est bien le même. Et obtenir les aveux du coupable ne relève-t-il pas du même défi que poser un bon diagnostic ?

  • Pour un procès très attendu, l'avocate Nadège Pascal se retrouve face à Tarim Khoury, homme d'affaires controversé, caïd supposé du milieu nantais. Une instruction antérieure s'est soldée par un non-lieu pour vice de procédure. Cette fois, Nadège dispose d'un témoin mystérieux en possession de preuves accablantes. Une fuite a permis à Khoury d'apprendre l'existence de cet individu qui peut le faire tomber. Il doit le démasquer et le faire éliminer. Dès lors, entre le caïd et l'avocate s'enclenche un angoissant jeu du chat et de la souris. Lâchée par ses soutiens et la police, Nadège est seule dans ce duel face à Khoury. Elle se méfie de tout le monde, se sait sans cesse pistée, ne vit plus et ne dort plus. Parviendra-t-elle à présenter son témoin à la cour le premier jour du procès ?

  • Klaus Mayer, doyen de Saint-Philibert, est retrouvé pendu dans le bois du Poulbert, à La Trinité-sur-Mer. Quelques heures avant sa mort, Nelly Costa, l'une de ses amies, disparaît sans laisser de trace. Les heures sont comptées pour la section de recherches de la gendarmerie de Vannes afin d'espérer retrouver la mère de famille vivante. Qui a tué le nonagénaire, originaire de Suisse et adulé de tous les habitants de Saint-Philibert ? Et quel est le lien entre la disparition de Nelly et le meurtre de son meilleur ami ? Le capitaine Marc Morini, muté depuis peu à Vannes, se retrouve plongé avec son équipe dans une affaire hors du commun, qui va les mener jusque dans l'antre du diable.
    Originaire de Bretagne, l'amour me mène très jeune en Allemagne. Mère de trois enfants, j'ai parcouru en famille une partie du monde. Aujourd'hui, je partage ma vie entre les Côtes-d'Armor et la Bavière. Passionnée d'écriture et de philosophie, j'aime relater la complexité des relations humaines, qui peut parfois conduire au crime. Je suis membre de l'association «L'Assassin habite dans le 29».

  • Mai 1987 : le commissaire Anconi et son épouse Hilda profitent de leurs vacances à Pornic. À l'hôtel, ils croisent une femme désemparée, Marie Avril, qui se confie à eux. Abandonnée dès sa naissance, elle a reçu récemment le courrier mystérieux d'un homme âgé : « Écrivez-moi en poste restante à Pornic. » Est-ce son père, ainsi qu'elle l'imagine ? Elle répond, mais sans nouvelles, décide de venir à Pornic où elle le cherche et appelle au secours, puis le pense mort et à son tour, disparaît. Voilà nos vacanciers ballottés dans une enquête inattendue, entre escaliers de la ville haute et villa ancienne de Gourmalon, entre une vieille famille d'armateurs et les ombres d'un ancêtre finlandais, d'un peintre et d'un écrivain venus autrefois sur la côte de Jade...
    Médecin hospitalier, Rémi Devalliere a soigné les maux les plus graves ; désormais en retraite à Pornichet, il écrit, avec passion, se plaisant à choisir les mots les plus appropriés pour ses histoires. Nouer des intrigues n'est-il pas le pendant d'une démarche médicale bien conduite ? Si les instruments de l'exercice en sont bien différents, le plaisir de parvenir à un résultat satisfaisant est bien le même. Et les aveux du coupable ne relèvent-ils pas du même défi qu'un diagnostic bien posé ?

  • "Au beau milieu de la nuit, des coups de feu sur une voiture inoccupée réveillent les habitants d'une rue tranquille de Quimper. Certes, il n'y a pas de victime, et c'est heureux, mais pour quelle raison un ou plusieurs inconnus ont-ils agi ainsi ? Est-ce un message à destination de la famille visée ou de l'un de ses membres ? Mais alors, lequel ? Le père mareyeur au Guilvinec et à Penmarc'h, la mère esthéticienne à Pont-l'Abbé, le fils lycéen ou la fille collégienne ? Et si la vérité était tout autre ? Confrontés à des non-dits et des secrets, Maxime Moreau et ses équipiers de la police judiciaire vont aller de surprise en rebondissement, avant que la vérité n'éclate, aussi imprévisible que diabolique.

  • La mort d'une grand-mère et un caveau familial que l'on ouvre pour l'enterrer, c'est logique. En revanche, personne n'aurait pu imaginer que l'on y déterrerait un passé vieux de plus d'un siècle, et certainement pas Freddy.
    Notre héroïne est toujours à Paris pour ses études en histoire de l'art. C'est elle qui va se trouver confrontée à ce passé refaisant surface, car cette grand-mère paimpolaise récemment décédée, c'est la sienne... Des vieilles pierres qui ne veulent pas parler, la glorieuse époque des goélettes et des valeureux marins en partance pour la pêche en Islande et surtout, sa propre famille bretonne dont il va falloir mettre au jour tous les secrets : la tâche ne s'avère pas des plus faciles !
    /> Paimpol, Côtes-d'Armor, 29 janvier 2015 : premier jour d'enquête...

  • Le 28 juin 2019, Léo Gatien, journaliste d'investigation, échappe de peu à un attentat à la voiture piégée. Craignant pour sa vie, il se réfugie dans la maison qu'il possède sur l'île de Bréhat. Il pense y être à l'abri et compte sur cette retraite forcée pour terminer le livre qu'il est en train d'écrire. Mais le calme espéré est troublé par l'arrivée de sa fille puis de son ex-femme. Et quand celle-ci est retrouvée battue à mort, lors d'un salon du livre organisé sur l'île, Léo comprend qu'il va devoir faire face à de sérieux ennuis. L'inspecteur Germain, chargé de l'enquête, est très inquiet car plusieurs agressions similaires ont endeuillé les manifestations culturelles de la région, au cours des derniers mois. Un maniaque du passage à tabac hanterait-il les concerts, les expositions et les salons du livre si chers au public breton ?
    D'origine suisse, enseignante de formation, Prix des Poètes Suisses de langue française, Michèle Corfdir vit et écrit en Côtes-d'Armor. Elle signe ici son dix-huitième roman.

  • Peu après qu'un drame sordide a touché l'équipe du commandant Bory, les policiers apprennent la mort, sans doute pas naturelle, d'un retraité de la SNCF. Après examen minutieux, il s'avère qu'il a bien été empoisonné. Détenteur de détails livrés par un mystérieux informateur, Philippe Bory oriente son équipe vers un groupe d'investisseurs prêts à créer une zone pavillonnaire sur l'île Pinette et empêchés par ce retraité, propriétaire de parcelles et écologiste convaincu. Pendant ce temps, l'ancienne avocate Nadège Pascal croupit dans sa cellule de la prison de Nantes, en compagnie d'une infirmière hospitalière soupçonnée d'avoir aidé des patients à mourir. Cette enquête trépidante va entraîner les policiers, non sans frayeurs, dans les arcanes des contrats immobiliers, mais pas seulement. Notre monde est aussi sombre que les eaux de la Loire sous un ciel d'orage.

  • Un meurtre est commis sur la terrasse d'une résidence de l'île de Nantes. Il serait passé inaperçu si un satellite n'avait, par hasard, photographié la scène. Pour Philippe Bory et sa nouvelle unité spéciale, l'enquête s'annonce complexe car le propriétaire des lieux, un PDG du BTP, possède un alibi, comme sa femme. Quant à leur fils Steven, des dizaines de personnes l'ont vu au Diabolo Lounge, un bar à la mode. Dans le même temps, l'avocate Nadège Pascal se retrouve dans le quartier pour femmes d'une prison de Nantes jusqu'au début de son procès pour un double meurtre dont elle se prétend innocente. Mais est-ce vraiment le hasard qui l'a conduite en ce lieu ? Pas sûr ! Une nouvelle partie de poker menteur est lancée sur les bords de la Loire, à laquelle s'invite Nadège, même depuis sa prison.
    Bernard LARHANT est né à Quimper en 1955. Il exerce une profession particulière : créateur de jeux de lettres. Après un premier roman en Aquitaine, il se lance dans l'écriture de polars avec les enquêtes bretonnes du capitaine Paul Capitaine et de sa fille Sarah. Avec l'avocate Nadège Pascal, l'auteur vous propose une nouvelle série de cinq livres dans la région de Nantes.

  • Qui sont réellement les héritiers d'Armand ? Ses amis d'enfance, à la vie, à la mort ? Ils sont six, cinq hommes et une femme, Claire, ont une quarantaine d'années et sont liés par un douloureux secret. Prêts à tout pour récupérer la fortune d'Armand, ils vont devoir cohabiter deux jours dans une villa du bord de mer, à Saint-Pierre-Quiberon. À la fin du week-end, il n'en restera qu'un ou qu'une. À tous le notaire avait dit : « Pour prétendre à l'héritage, rendez-vous dans trois mois, ponton B à La Trinité-sur-Mer, et ce selon les dernières volontés de feu Armand Deauville, disparu en mer au large des côtes chiliennes.» Née en 1960 à La Rochelle où elle a grandi, Simone Ansquer vit sur la presqu'île de Quiberon et y cultive ses passions pour les sports nautiques, les voyages, l'histoire et la peinture. Avec ce dixième roman, l'auteure tisse les fils d'une intrigue familiale sur fond d'héritage.

  • Devrait-on se méfier des cadeaux ? Celui-ci, présent de bienvenue offert par Gloria, la fille du procureur Treguer, à la nouvelle greffière du tribunal, n'était qu'un simple test ADN mais il a précipité Capucine dans le chaos ! Le procureur s'alarme des retentissements possibles et charge Léa Mattei, sa détective préférée, de faire la lumière sur les origines de la jeune femme. Quels mystères recèle donc Cap Coz, entre un médecin à la retraite, un Père Noël assassin, un Canadien à la recherche de ses origines et un ermite silencieux ? Et que dissimule la mère de Capucine, Iris Menez, dont la vie est menacée ? Léa Mattei se retrouve avec deux enquêtes imbriquées sur les bras. Pendant que la France s'apprête à se confiner, la vie personnelle de Léa vacille à son insu. Plus rien ne sera comme avant, ni pour elle ni pour Capucine.
    Née à Cherbourg, Martine Le Pensec vit et travaille à Toulon. D'origine bretonne et normande, elle puise son inspiration dans l'Ouest et le domaine médical dans lequel elle a travaillé plusieurs années. Elle signe, avec Pot aux roses au Cap Coz, son dix-neuvième roman policier.

  • Imaginez Laure Saint-Donge, Hugues et six autres «invités» dans un endroit clos, isolé, dont ils ne peuvent s'échapper. Personne ne sait où ils se trouvent. Figurez-vous ces huit personnes soumises à de mauvais traitements continus et insupportables, destinés à les faire craquer. Une voix inquiétante a prévenu : « Vous ne sortirez d'ici que quand le coupable se sera dénoncé... » Et si aucun d'eux n'était coupable ? LSD va passer un week-end de folie, qu'elle n'est pas près d'oublier. Vous non plus.
    Amoureux de la Bretagne et du Trégor depuis toujours, Michel Courat y a exercé comme vétérinaire pendant une quinzaine d'années avant de partir s'occuper de la protection des animaux dans les Cornouailles anglaises pendant neuf ans. De 2008 à 2016, il a travaillé à Bruxelles en tant qu'expert en bien-être animal pour une ONG européenne. Même s'il est maintenant en retraite à Locquirec, il apporte son expérience au se

  • Qui en veut à François-Xavier, propriétaire de l'agence immobilière Abgrall Habitat, située en plein coeur de Ploudalmézeau ? Un individu malintentionné s'amuse à lui jouer des tours pendables. Dans quel but s'ingénie- t-il à provoquer de grosses frayeurs au vendeur de maisons ? Afin de démêler les sombres trames de cette sordide histoire, pour mieux approcher l'homme, la sorcerez Chantelle et son compagnon Michel vont tenir le rôle d'acquéreurs potentiels. Mais attention, car l'Ankou traîne dans Portsall, et lui n'est pas à la recherche d'une bonne affaire foncière. Ne serait-ce pas lui qui sillonne la région au volant d'un mystérieux camping-car ?
    Jean-Michel Arnaud est né en 1966 en région parisienne, où il a vécu vingt-huit ans avant de s'installer à Brest. Outre son activité professionnelle d'ingénieur en informatique, il est bassiste dans le groupe My Bones Cooking, qui « joue du rock, mais pas que ». Depuis 2013, il écrit dans la collection Enquêtes & Suspense des romans policiers se déroulant majoritairement dans le nord-ouest du Finistère. Ce roman est son onzième ouvrage dans la collection. Il est également membre du collectif d'auteurs «L'Assassin Habite Dans Le 29».

  • Le cadavre d'un homme, impossible à identifier, est découvert par deux enfants dans la vallée du Costour, près de Brest. Que signifie le mystérieux sigle, GLAS, trouvé à proximité du corps ? Le meurtre ne fait aucun doute mais seule l'autopsie élucidera les circonstances extraordinaires du décès. Une intuition amène le commissaire Enor Berigman, du SRPJ de Brest, à soupçonner un lien avec la mystérieuse disparition, un mois auparavant, d'un vétérinaire d'Audierne. Avant que la traque d'un tueur particulièrement retors ne donne des résultats, le commissaire Berigman devra puiser dans toutes ses ressources et celles de son équipe pour résoudre cette affaire hors normes.
    Professeur des écoles pendant plus de trente ans au Faou, maire honoraire de la ville, Pierre Engélibert a profité de son départ à la retraite pour se remettre à l'écriture. Il est membre du collectif d'auteurs «L'Assassin Habite Dans Le 29».

  • Septembre 1992 : un petit avion privé en provenance de Zurich via Paris - vol 744 - se crashe sur l'aérodrome de la Côte d'Amour à La BauleEscoublac, et prend feu. Selon le plan de vol, trois passagers avaient pris place à bord. Parmi eux, le grand couturier Aldo Palmavira et son photographe attitré, venus réaliser l'album de la prochaine collection de printemps, au Pouliguen. La notoriété du personnage pousse les autorités gouvernementales à envoyer le commissaire Anconi sur place. Les premières constatations révèlent la présence d'un seul corps dans la carcasse du Cessna 340 calciné... D'emblée, l'affaire sent le soufre ! La haute couture, la finance, le passé de chacun... autant de pistes sur lesquelles un avion peut s'écraser !

  • Qui voulait la mort de Simon Gallais, l'avocat pénaliste brestois ? Cet homme apparemment sans histoires est retrouvé carbonisé dans le coffre d'un véhicule un soir d'hiver. La détective Léa Mattéi, embauchée par la veuve de la victime va s'atteler à résoudre ce casse-tête d'autant plus mystérieux, qu'un second meurtre aura lieu quelques jours plus tard sur le même modus operandi. Elle fait au même moment, connaissance de Gloria, nouvellement arrivée en ville et fille du très rigide procureur Treguer. La juriste, francoaméricaine, se retrouve dans une situation délicate. Est-elle liée au meurtre de l'avocat ? Quant à la dernière maîtresse de la victime, miss Brest, est-elle en danger ? Roses noires et retournements de situation vont compliquer l'enquête de Léa pendant que son ex-compagnon, le commandant de gendarmerie Marc Guillerm prépare son mariage. Des noces de feu au phare du Petit Minou.

  • Qu'il est agréable de prendre un bain en solitaire, tôt le matin, dans cette petite crique du Pouldu ! C'est ce que fait régulièrement Lise Domachel, qui aime aussi danser, légèrement vêtue, sur la plage. De quoi attiser des convoitises. Cette habitude vient précisément de la mettre en danger. Un homme se glisse derrière elle, l'immobilise, lui bande les yeux, la fait monter à l'arrière d'un fourgon et l'emmène vers une destination inconnue. Le commissaire Landowski s'empare de l'enquête avec le concours de sa compagne magistrate et de ses collègues policiers. Partant du Pouldu, ses investigations vont le mener de Moëlan-sur-Mer à Quimperlé en passant par Riec-sur-Bélon et Doëlan. De victime en victime, le divisionnaire va découvrir le plan d'élimination méthodique d'un assassin assez astucieux pour rester dans l'ombre. Mais le temps presse ! Lise, seule et recluse, n'a que peu d'espoir d'en sortir vivante...
    Dans la collection Pol'Art, Serge Le Gall a mis en scène les tribulations du détective Samuel Pinkerton. Dans la collection Enquêtes et Suspense, il vous propose de participer ici à la nouvelle enquête du désormais célèbre commissaire divisionnaire Landowski.

  • Plogoff. Sur l'esplanade de la chapelle de Notre-Dame-du-Bon-Voyage, une jeune routarde paumée, accepte l'aide d'un inconnu qui passe. Mauvaise pioche. La mort est au rendez-vous. Angelina Lafos, adolescente, s'amusait non loin avec ses cousins. Devenue magistrate, elle décide d'enquêter sur cette affaire jamais élucidée en compagnie de sa collègue Lorraine Bouchet. Mais réveiller un criminel qui somnole n'est jamais une bonne idée. Celui-ci se met à sévir de Pont-Croix à Audierne en passant par la baie des Trépassés. Aussi futées soient-elles, on ne laisse pas deux magistrates de la République dans la nature ! Le commissaire divisionnaire Landowski et ses deux acolytes, Ange P. et Jim Sablon, ont reçu mandat d'assurer discrètement leur protection. Duo féminin ou trio policier, lequel arrivera en tête pour le bouquet final ?
    Dans la collection Pol'Art, Serge Le Gall a mis en scène les tribulations du détective Samuel Pinkerton. Dans la collection Enquêtes et Suspense, il vous propose de participer ici à la nouvelle enquête du désormais célèbre commissaire divisionnaire Landowski.

  • Quel lien y a-t-il entre un car-jacking chez un élu départemental à Daoulas et le meurtre d'un producteur de crevettes à Roscoff ? Si l'homme que Paul Capitaine a croisé à l'aéroport de Guipavas est vraiment le terroriste rencontré jadis à Beyrouth, quelle est sa cible en Bretagne ? La mémoire d'un vieux flic est-elle plus fiable que l'intelligence artificielle des ordinateurs des services secrets ? Paul et Sarah doivent mener les deux affaires de front et découvrent de possibles passerelles entre les protagonistes. Frissons garantis.

  • En ce début d'été 1979, le commissaire Anconi ressent de curieux troubles digestifs, il part donc se reposer au Croisic, mais son état s'aggrave et le voilà hospitalisé à Saint-Nazaire ! La mort inattendue d'un sous-directeur, Albert Gutermann, au cours d'une intervention chirurgicale, va réveiller en lui la fibre policière, d'autant qu'il réalise rapidement qu'il vient d'être opéré par le même chirurgien et qu'il occupe la chambre du mort ! La famille du défunt porte plainte, la direction accuse le médecin opérateur et le suspend, le commissaire Blanchard de Saint-Nazaire instruit difficilement cette délicate affaire. Bonne Mère, comment Anconi pourra-t-il enquêter dans son pyjama de malade ?

  • Eté 1991 : deux jeunes plongeurs sont retrouvés morts dans l'ancien Fort carré de Dumet, petite île inhabitée face à Piriac-sur-mer. Bien que l'enquête initiale ait conclu à un accident de plongée, la tante des victimes, certaine qu'il s'agit d'un meurtre, sollicite le commissaire Anconi. Force est de reconnaître que ses arguments, bien que faibles, suscitent la curiosité du policier, à commencer par le refus de leur chien Thésée de quitter les lieux. Anconi, intrigué, débarque donc dans cette cité de caractère et son mystérieux caillou. Malgré l'aide des Piriacais, le commissaire connaîtra bien des hauts et des bas dans cette enquête devenue très cosmopolite.

  • Le capitaine Maxime Moreau a le chic pour s'attirer des ennuis. Alors qu'il fait des courses dans un supermarché, il est témoin d'un vol. L'affaire pourrait en rester là, mais la fouille du véhicule du voleur va laisser perplexes les policiers intervenus à la demande des agents de sécurité. Ce qui semblait au départ un simple fait divers va entraîner le capitaine Moreau et son équipe de la police judiciaire, dans une incroyable histoire franco-russe. De Quimper à Douarnenez et de Brest à Morlaix, ils vont devoir se surpasser pour mettre à jour un circuit «touristique» des plus discutables, mais très lucratif.

  • Ria d'Étel, 19 septembre, à l'aube. Le marionnettiste retient ses traverses en bois avec fermeté. Des gouttes de sueur ruissellent le long de sa nuque. Il donne vie à sa marionnette humaine et, dans quatre jours, il lui offrira la mort. À 20 ans, Clothilde ne veut pas mourir, pas encore, pas ainsi. Georges, son frère, arrivera-t-il à temps pour la sauver ? Seule Mia peut l'aider. Quelqu'un les unit : leurs jeunes soeurs, toutes les deux transformées en poupée par un psychopathe. Au début de leur enquête : trois suspects. S'engage une course folle contre la montre entre Pont-Lorois et l'île de Saint-Cado, Belz et Erdeven pour libérer Clothilde et déterrer un secret enfoui dans le passé.

empty