Pierre Victoria

  • L'eau et l'énergie sont essentielles à une vie décente et nécessaires au développement économique et social.
    Pourtant, des millions de personnes en sont aujourd'hui privées. L'Assemblée générale de l'ONU a fixé en 2000 les Objectifs du Millénaire, parmi lesquels figure la diminution de moitié, d'ici 2015, du nombre de personnes n'ayant pas accès à l'eau. Sur le terrain, des solutions sont trouvées qui ne répondent pas à toutes les questions mais permettent d'avancer. Encore faut-il les connaître et les évaluer.
    Convaincu que seule une action concertée permettra de relever le défi de l'accès pour tous à l'eau et à l'énergie, Veolia Water a invité élus, fonctionnaires internationaux, industriels, représentants d'ONG et universitaires lors d'un Forum à Libreville du 18 au 19 novembre 2004 à croiser leurs regards et leurs propositions. Réunissant les contributions de ces différents spécialistes, ce livre permet à la fois d'analyser les véritables enjeux de l'accès aux services essentiels et de proposer des solutions concrètes et innovantes.

    Sur commande
  • Entre le débat au Parlement sur le rôle social et la raison d'être de l'entreprise dans le cadre de la loi PACTE et les manifestations des « gilets jaunes », quel rôle peut jouer l'entreprise ? Ces dernières années, certaines d'entre elles ont lancé des actions en faveur des populations les plus modestes. Ce livre appelle à réinventer le rôle social de l'entreprise, à développer l'innovation sociale dans les territoires, à rechercher de nouvelles alliances avec l'entrepreneuriat social et le monde associatif, bref à retrouver le lien avec la société en étant acteur de la lutte contre les inégalités.

  • Dans l'autobiographie de Victoria Ocampo, le texte consacre´ a` son aventure amoureuse avec Drieu e´tait accompagne´ de quelques lettres, tire´es de leur correspondance, qui donnaient envie d'en savoir plus sur cette bre`ve rencontre entre « deux enfants fascine´s et perdus ». Rencontre qui saura s'inscrire dans la dure´e, puisque leur passion initiale se changera en une longue amitie´ amoureuse, a` laquelle la mort de Drieu pourra seule mettre un terme.
    Voici maintenant l'inte´gralite´ des lettres qui nous ont e´te´ conserve´es. On y voit Drieu prolixe en confidences sur les multiples difficulte´s d'une vie sentimentale intense et complique´e, que Victoria conside`re avec une bienveillance distante. S'ouvre l'atelier de l'e´crivain, engage´ dans la re´daction du Feu follet, de la Come´die de Charleroi, de Re^veuse Bourgeoisie, de Gilles. Et c'est aussi, lorsque Victoria, brillante directrice de la revue litte´raire Sur, se trouve en Argentine, une chronique tre`s personnelle de la vie artistique et litte´raire parisienne.
    L'affrontement des deux e´pistoliers sur le fascisme est un moment fort de cette correspondance. Peu soucieuse de politique dans l'absolu, Victoria re´agit spontane´ment en de´mocrate pour condamner les positions de Drieu, tout en saluant son courage et son inte´grite´, «me^me s'il dit ou fait des folies ou des stupidite´s».
    De Victoria Ocampo, les e´ditions Bartillat ont publie´ Drieu (2007) et Le Rameau de Salzbourg (2008).
    Professeur de litte´rature compare´e, Julien Hervier a notam­ment e´dite´ et pre´sente´ le Journal 1939-1945 de Drieu la Rochelle (Gallimard, 1992) et re´cemment Notes pour un roman sur la sexualite´ (Gallimard, 2008).

    Sur commande
empty