Marie-France Etchegoin

  • Pour écrire ce roman vrai, qui remue toutes les passions françaises, il fallait remonter à la guerre et à la Collaboration, descendre dans les sous-sols de l'inconscient, explorer les non-dits et le passé refoulé de l'enfance au Maroc à la vieillesse sur l'île d'Arros, courir de Neuilly au barreau de Paris, des hémicycles politiques aux salles des ventes aux enchères, des conseils d'administration de l'Oréal aux tête-à-tête dans les bureaux de l'Élysée. Il fallait surtout chercher à percer les mystères de deux hommes, André Bettencourt et François-Marie Banier, et à comprendre les raisons et les déraisons d'une mère et d'une fille qui se sont tant haïes avant de se retrouver.

  • C'est un matin de janvier. Le 7 exactement. Dehors, la température dépasse tout juste zéro. À Gennevilliers, un homme vêtu d'une veste à capuche, blanche et aux emmanchures noires, sonne à l'interphone d'un immeuble de briques. Il s'est réveillé tôt. Il n'est encore qu'un simple point dans la multitude qui converge, au lever du jour, vers la capitale... Voilà le récit minutieux, heure par heure, minute par minute, des trois jours de janvier 2015 où tout a basculé pour la société française, de l'attaque de Charlie Hebdo à la prise d'otages de l'Hyper Cacher. C'est un livre au plus près possible des faits. Il raconte la tension, les nuits, les accélérations, les pauses, la sidération, la révolte et la peur. La traque des assassins et les failles dont ils ont profité. La course contre la montre pour empêcher qu'ils ne recommencent. Le courage des victimes. La petite histoire des anonymes et la réaction des autorités. En reprenant les faits tels qu'ils se sont passés, ce livre nous plonge dans l'histoire en train de s'écrire et non comme on la reconstitue a posteriori. Il fixe les événements pour nous permettre de les comprendre. Ces trois jours resteront dans notre mémoire collective. Ils nous disent quelque chose de la France, de ses grandeurs et de ses faiblesses. De nos vulnérabilités aussi. Ils préfigurent une nouvelle époque.

empty