Jean-Marie Woehrel

  • Le souffle de la mer et de l'aventure, des personnages inoubliables et hauts en couleur font de ce chef-d'oeuvre de Robert Louis Stevenson l'un des plus célèbres romans d'initiation, et sans doute le plus grand récit de pirates de la littérature du XIXe siècle. Cette adaptation en bande dessinée où se mêlent réalisme et fantastique vous entraîne dans une folle course au trésor avec le jeune Jim Hawkins et ses complices étranges et attachants, et celui qui est peut-être le véritable héros de l'histoire, le pirate Long John Silver. Avec eux, suivez la piste de la mystérieuse carte.

  • Rien ne prédestinait la petite provinciale charolaise et le très artiste précepteur des enfants de Colbert à se rencontrer et pourtant...
    Leur amitié porta un fruit inouï en ce 17ème siècle plus prompt à craindre Dieu qu?à l?aimer. Petits et grand découvriront dans cette belle BD leurs vies, qui ne furent pas exemptes de difficultés, d?aventures et de combats, et le message qu?ils firent découvrir au monde entier : l?amour infini pour nous du C?ur du Christ, qui nous demande de lui faire confiance.

    Sur commande
  • Les faits relatés par la Chronique anglo-saxonne sont sans ambiguïté : une " grande armée de païens " débarque en Est-Anglie en 866 et, l'année suivante, chevauche vers le nord de l'Angleterre et pénètre dans York.
    La Northumbrie est alors en proie à la guerre civile, le roi Osbrith a été déposé et remplacé par Ella : mais les deux rois rivaux s'allient pour reprendre la ville aux Vikings, en vain, ils périssent ensemble au combat. A partir de ce contexte historique s'est forgée très tôt une tradition mettant en scène le fascinant Viking danois Ragnar aux braies velues ainsi que ses fils non moins remarquables.
    En attribuant à Ella la mort de leur père dans une fosse aux serpents, la vengeance devenait le motif de leur invasion de l'Angleterre. L'intérêt littéraire porté à Ragnar s'est alors développé de concert avec celui que suscitaient les exploits guerriers d'lvar sans os, Björn flanc de fer ou encore Sigurd serpent dans l'ceil. Cette tradition a dû voir le jour parmi les colons scandinaves de Northumbrie : elle leur permettait, selon toute évidence, de fournir une explication acceptable de la fondation du royaume viking d'York et de s'assurer une certaine légitimité sur les terres conquises d'Angleterre.

    Sur commande
  • « Mon fils, vous aurez, lorsque votre temps sera venu, tout le bien que j'ai acquis, et vous surpasserez vos frères en richesses et en puissance. ».
    Entre ces paroles qu'aurait adressées, lors de son agonie en 1087, Guillaume le Conquérant à Henri Beauclerc et la bataille de Tinchebray en 1106 où Henri s'imposera, il se passe 19 ans. Année après année, au fil des chroniques ou de poèmes épiques, on suivra ici le cheminement des trois fils de Guillaume.
    Pour coller au plus près de la réalité historique, cet album s'appuie sur les travaux d'historiens et d'archéologues reconnus complété par un livret pédagogique.

    Sur commande
  • Accompagné d'Esteban, soldat du Saint-Office espagnol, le capitan Don Carlos, enrôlé de force par l'Inquisition, remonte la piste de Don Juan Tenorio. C'est que le célèbre libertin, aristocrate et aventurier à la sinistre réputation, est la clé devant mener à la mystérieuse secte du Serpent mais surtout au livre hautement blasphématoire qui fait trembler l'Eglise sur ses bases : Les Trois Imposteurs. Le périple, en cette Espagne du XVIIe siècle où se confrontent foi chrétienne et croyances hérétiques, sera plein de dangers et riche en révélations. Et la plus stupéfiante d'entre elles concernera justement la nature réelle de ce supposé Testament de Judas.

  • La Sainte Inquisition purge le monde des hérésies qui l'habitent. Main justicière de l'Eglise, elle triomphe du malin qui s'insinue dans les âmes faibles.
    Mais la papauté craint avant tout la divulgation d'un ouvrage hautement blasphématoire : « Les 3Trois Imposteurs ». Bible des Ophites, secte ancienne, il ne serait autre que l'évangile de Judas. Les adeptes, fervents admirateurs du Serpent qu'ils considèrent comme un dieu de bonté, prônent un certains libéralisme. Or les personnages les plus secrets de ce mouvement occulte parviennent depuis des lustres à échapper à la justice catholique. Avec l'aide inattendue du Capitan Carlos, juif converti, l'étau se resserre autour d'un jeune aristocrate espagnol aux m urs controversées, un certain Don Juan !

  • Alors que Robert Courteheuse est parti en croisade, Guillaume le Roux entreprend de son côté une campagne pour le contrôle du Maine et la prise du Mans. Les prises d'Antioche et de Jérusalem par les croisés se succèdent, Robert de Normandie, l'un des chefs, en est un des héros.

    Sur commande
  • "Fils de Guillaume", l'album commence par le débarquement de Robert en Albion. La guerre ouverte entre les deux derniers fils du Conquérant va perdurer cinq années, Coups bas et traîtrise sont au rendez- vous, tous les coup seront permis. La poire n'était pas si mûre que cela quand Henri entreprend la Conquête de la Normandie. Si Henri est retors, Robert n'est pas un imbécile... Le roi d'Angleterre rencontra une résistance sévère avant de voir tomber la Normandie dans son escarcelle et paradoxalement les personnages clefs de cette affaire seront Robert de Bellême et Hélie de La Flèche, ennemis jurés localement, le premier se voulant l'égal des ducs, le deuxième comte du Maine voulant sans doute sceller un pacte avec celui qu'il choisit comme voisin...
    Et dans tous les turbulences du temps, un homme eut toute sa vie une amitié profonde pour le Duc Robert, Edgar Aetheling, ce dernier, neveu d'Arthur le confesseur, aurait dû hériter du royaume...

    Sur commande
empty