Alice

  • Jaques est un petit garçon comme beaucoup d'autres. Avec des amis avec qui il aime jouer au football, un papa, une maman, et un papy. Papy ne joue pas, lui, mais il connaît de si belles histoires. Jacques adore aller chez lui le mercredi, pour se balader avec lui et l'écouter raconter ! Papy répète souvent une phrase, qui intrigue un peu Jacques, mais qui l'inquiète un peu aussi, au point qu'il n'ose pas vraiment demander ce qu'elle veut dire. En fait, Papy ne lui en laisse jamais vraiment l'occasion... Cette phrase, c'est « Tant que le loup... » « Dis, Papy, tu m'en raconteras encore beaucoup, des longues et belles histoires ? » « Oh oui, Jacques ! Enfin, tant que le loup... » « Dis, Papy, tu m'emmèneras encore souvent faire de longues et belles promenades ? » « Oh oui, Jacques... Enfin, tant que le loup... » Jaques a quand même un peu peur du loup... si bien que, le jour où ce n'est pas Papy qui vient le chercher à l'école le mercredi, il pense tout de suite que c'est sûrement à cause du loup. Mais Papy, couché dans son lit, peut encore lui raconter une dernière histoire pour le rassurer. Il lui explique que le loup ne vient pas le manger, c'est juste dans les histoires pour enfants, ça ! Le loup vient chercher les papys fatigués pour les emmener rejoindre leur meute, leur grande famille, sous la lune, et leur chanter des chansons douces qui les aideront à s'endormir.

  • Il y a eu un cri... un grand cri... un cri si fort que l'inspecteur interroge les villageois pour pouvoir déterminer d'où le cri venait.
    Au début de l'enquête, chaque personne interrogée donne sa version des faits et joue de la surenchère concernant les effets du cri.
    " Oui ! si fort qu'il a débouché les oreilles du vieux Victor ", déclare le médecin.
    " Tellement fort qu'il a décoiffé les cheveux de Madame Gisèle ", ajoute la coiffeuse.
    Dans le deuxième round de l'enquête, l'inspecteur insiste auprès de chacun des témoins.
    " Oui, mais d'où venait-il, ce cri ? " Et tous essaient d'expliquer son origine, chacun à nouveau en rapport avec son métier.
    " D'une maison hantée ", affirme le maçon.
    " Du fin fond de la galaxie ", rêve l'astronaute...
    La dernière page livre la solution, apportée par un enfant, qui a assisté à tous les interrogatoires d'un air amusé... et qui sait depuis le début ce qui s'est passé.

  • Sur une toute petite Terre de papier cachée derrière la lune vivent Toi et Moi. Un jour, le ventre de Moi s'arrrondit, et bientôt apparaît Petit-Lui. Entre les guiliguilis en goutte de pluie et les toboggans en fil de soie, il grandit. Quand Petit-Lui demande à ses parents ce qu'il y a de l'autre côté de la Terre de papier, ils lui construisent un avion en ailes de papillon. Ensemble, ils s'envolent et atterrissent dans une ville illuminée, où une vieille dame les attend. Car elle a terminé son temps sur la terre et est prête à partir, s'envoler avec eux...

empty