L'harmattan

  • "Belleville Mamie Blues retrace l'histoire de la grand-mère de l auteur, de sa naissance dans un shtetl des environs de Tarnów en 1911, au Belleville de Willy Ronis, qui l'accueillit à l'aube de ses dix-huit ans. Ce furent les années folles, un bonheur entraperçu, puis vinrent la guerre, l'exil, la peur, avant la libération et une vie à reconstruire. Remontant le temps à la recherche de ses racines, l auteur s interroge sur l héritage laissé par cette grand-mère. - "

    Sur commande
  • "Ce livre est un élan de tendresse envers une petite cité ouvrière, celle de Chedde, au pied du Mont-Blanc, où toute une vie sociale s'est peu à peu éteinte sous les coups impitoyables de la désindustrialisation et de la nanciarisation de l'économie. Ce récit impressionniste qui repose sur les souvenirs d'enfance de l'auteur, nous livre des bribes de cette mémoire sociale. C'est aussi un cri d'indignation et de colère. La petite cité, toujours considérée comme une verrue au pays de l'or blanc, est en effet aujourd'hui sacrifiée servilement pour répondre aux basses besognes de l'économie touristique du Pays du Mont-Blanc."

    Sur commande
  • Ce livre retrace l'histoire du Hot Club de Limoges et de son président-fondateur, Jean-Marie Masse. Aujourd'hui âgé de 90 ans, successivement artiste peintre, musicien de jazz professionnel et producteur-animateur de radio, il est depuis 70 ans un personnage incontournable de la vie culturelle limousine. Depuis sa création en 1948, le Hot Club a organisé des centaines de manifestations avec les plus grands musiciens de jazz, et créé sa propre radio locale, Swing FM, diffusée sur internet.

  • Lorsque l'on est française en Tunisie, espagnole en France, occidentale par son éducation, orientale au fond de son coeur, comment réussir à établir des liens harmoniques entre les différentes cultures qui ont jalonné sa vie ? Peut-on parvenir à une parfaite harmonie ? Voici posée toute la problématique très contemporaine de l'appartenance à une double culture. A travers des souvenirs et un retour aux sources porteur de révélations, la protogoniste montre la richesse de chacune de ses cultures : la conjugaison culturelle démultiplie les bonheurs !

  • Qu'aller chercher dans une Algérie qu'on ne connaît pas quand on appartient à une génération qui en apparence n'a rien subi de l'exil familial et de l'émigration en France ? Gwenola Niccolaïni s'est pourtant mise en quête des traces qu'a pu laisser l'Algérie sur celles et ceux qui, partis tôt dans leur vie, ont gardé des souvenirs ou ne se rappellent rien et sur ceux qui sont nés en France en 1962 ou après.
    À partir des parcours individuels et des témoignages de ces Juifs de la seconde génération se dessinent de manière originale, poétique, l'héritage et les non-dits de cet ailleurs familial pour tous quasi méconnu.

    Sur commande
  • Mémoires de soldat est avant tout le récit d'une errance subie à l'occasion d'événements exceptionnels, la débâcle de juin 1940, la capitulation et les camps de jeunesse. Michel Girard, tout juste vingt ans et très actif au sein du mouvement des Auberges de Jeunesse à Pontarlier, est appelé sous les drapeaux le 8 juin 1940. L'entrée en guerre de l'Italie et l'avancée des troupes allemandes le poussent jusqu'à Sète, puis jusqu'en Charente. Il partage avec des milliers d'autres soldats en déroute la vie des camps de prisonniers de Saintes, puis de Surgères, de La Jarne, avant de gagner de regagner les camps de jeunesse en Haute-Vienne et dans le Jura.

    Sur commande
  • C'est à travers un kaléïdoscope original que Gildas Le Lidec entraîne son lecteur de portraits en anecdotes, de retours sur événements en analyses critiques, vers la découverte en profondeur de la diversité du métier de diplomate, ses joies et ses exigences. Puisant dans ses souvenirs personnels sans réécrire l'histoire, il nous livre des portraits originaux de personnages intimement fréquentés et des anecdotes amusantes évitant les pièges d'une fastidieuse chronologie.

  • Depuis 1995 l'association Bernard Dutant Sida et Ressourcement organise tous les trois ans une marche dans le désert. Avancer avec et malgré l'épreuve de la maladie. Marcher fait aussi avancer dans sa tête. Quitter son chez-soi partir dans le désert alors que la maladie est là. Ou le désert nous mène-t-il pour nous solliciter si fort ? Cet ouvrage est une invitation au dépaysement. A un désert qui mérite d'être connu et que la représentation commune, celle du pire, occulte.

  • Soustraire la santé animale au marché d'une médecine libérale ? Partager les savoirs entre éleveurs, vétérinaires et chercheurs ? Ce sont les défis que relevèrent, dans les années 1970/80, un groupe de paysans du Larzac et quelques vétérinaires et techniciens agricoles. De leur rencontre naquit l'AVEM, Association Vétérinaires Eleveurs du Millavois. Au-delà des enjeux techniques, c'est une aventure humaine aussi vivante que discrète.

  • En partageant avec délicatesse et humour quelques-uns de ses nombreux souvenirs personnels, Ly San ouvre à ses lecteurs une fenêtre rare sur la profondeur de l'âme cambodgienne. Guidée par un destin extraordinaire, cette femme au courage sans faille et à l'esprit élevé a traversé cinq régimes différents et survécu au terrible génocide khmer rouge. La trajectoire de vie de cette bouddhiste fervente suit mystérieusement les prédictions qui ont jalonné le cours de son existence.

  • Fouler cette terre mystérieuse berceau du métissage, rencontrer, partager, mieux connaître et comprendre les us et coutumes de ce pays où chaque pas, chaque kilomètre lui rappelle le lien qui unit Madagascar à l'Ile de la Réunion. Marcher sur les traces de la colonisation, aller à la rencontre de l'histoire des créoles, des premiers malgaches partis peupler l'île de la Réunion et des Réunionnais installés à Madagascar. Voici ce que nous propose l'auteur de cet ouvrage.

  • Voici le parcours d'une femme engagée dans quelques-uns des combats émancipateurs du XXe siècle. Situé aux confins du récit de vie, de l'Histoire et de la fiction, l'ouvrage fait revivre une histoire collective vue à travers le prisme d'histoires singulières. Il recueille des fragments de notre histoire proche tels qu'ils ont été vécus tant au niveau personnel que général et collectif par des témoins ou acteurs engagés : les luttes de libération, la mouvance de Mai 68, le mouvement des femmes à son orée, la Conférence des femmes de Pékin, l'Espagne et le Chili sous dictature...

  • Pierre est élevé par son oncle, saunier dans les marais. Un vieux pêcheur, puis un guide original et alcoolique vont lui faire découvrir la vie des oiseaux et la beauté de la nature. Pierre a 31 ans au moment des attentats du 11 septembre 2001. Il est envoyé au proche-Orient. Il en conclura que l'arrogance des pays riches envers les régions du Tiers-Monde, la haine qui en résulte et l'indifférence des pays développés envers la nature sont au coeur des problèmes actuels. Comment faire entendre raison quand le progrès déraille ? A quoi sert la colère quand les savants jubilent ?

  • Alan aurait dû entamer sa vie de petit Anglais de Londres, sa ville natale, entouré de ses parents et de sa soeur. Mais le destin en décida autrement et c'est ainsi qu'il devint un enfant du Nord de la France, élevé par sa grand-mère. Avec elle, et grâce à la bienveillance et l'affection d'oncles, de tantes ou de vieilles dames dignes, il visita une multitude de lieux. Au fil des souvenirs il évoque l'influence de ses petits camarades béthunois qui l'aidèrent eux aussi à avancer vers son destin et à grandir.

  • "Quelles difficultés rencontrent les Kurdes pour accéder à une reconnaissance internationale de leur territoire, de leur souveraineté nationale, de leur identité et de leur culture ? Les Français ignorent tout du peuple kurde et des relations difficles qu il entretient avec l Irak, la Syrie, la Turquie et surtout l Iran. Ce témoignage répond à ces questions et nous présente les contes, légendes et croyances qui ont bercé l enfance d un Kurde et qui illustrent si parfaitement la richesse de sa culture."

  • Jean-Baptiste Roux, maire de Santenay (Côte d Or), a entretenu une intense correspondance avec femme Rose, institutrice, alors qu'il est mobilisé en tant que territorial à Sennecey, Dijon et sa région, puis en Champagne d août 1914 à juillet 1917. Ces missives sont emplies à la fois de tendresse et de conseils à celle qui remplace son mari aux champs, aux vignes comme tant d'autres femmes de ces temps endeuillés. Rassemblée et présentée par Elisabeth Roux, cette correspondance montre un vigneron avisé et méticuleux qui n'hésite pas à transmettre par écrit tous les conseils relatifs à la vigne et au vin et qui se tient toujours informé de ce qu'il se passe dans sa commune.

    Sur commande
  • "Dans une période entre-deux-guerres, de sa petite enfance à Bizerte et d'Alger à la guerre d'Algérie, l'auteur, avec délicatesse et précision nous décrit son monde. Son enfance dans le Finistère parsemée de mille petits bonheurs ; sa jeunesse à Quimper, entre les contraintes de l'internat et la découverte des plaisirs de la vie. Les « événements » d'Algérie. L'humour n'est jamais absent du récit. La sensibilité de l'auteur affleure en permanence et en particulier quand il parle de son père. Le monde évolue vite. Ce texte écrit au départ pour ses enfants veut être le témoignage d'une histoire déjà presque oubliée."

    Sur commande
  • "Chassée précipitamment d'Algérie en 1962, une famille d'origine espagnole se souvient de sa vie d'avant l'exil et de ses racines. Des émigrations d'Espagne aux arrivées en Algérie, à Oran, des événements douloureux ayant marqué la vie de ce territoire français comme le bombardement de Mers el-Kébir, le tremblement de terre de Orléansville ou bien les appelés de 14/18, le discours de de Gaulle à Mostaganem, l'exode de 1962 et la vie de tous les jours dans la Maison Riccio ou les vacances à Oran, toutes les existences se mélangent à la Grande Histoire, jusqu'au jour de la « Toussaint Rouge » qui marque le commencement de la guerre d'indépendance et qui va précipiter l'exode quasi total des populations en 1962."
    />

    Sur commande
  • "En rédigeant ces mémoires, c'est la mémoire des parents, des éducateurs et professeurs prêtres, des groupes scolaires et des communautés paroissiales que l'auteur a voulu honorer et illustrer. On y découvre comment un futur prêtre était formé avant le concile Vatican II (1962-1965). Au fil des affectations à l'étranger, le souci d'une bonne santé a conduit Robert Yvan Rinetti à pratique une danse folklorique américaine. L'Eglise est catholique, mais aussi française, italienne et allemande. Il en a fait l'expérience et a voulu le raconter."

    Sur commande
  • Multiple, public et secret, maître à penser de l'art contemporain, ami constant et apprécié des plus grands, Florent Fels nous est le plus souvent apparu masqué. Toutes ses actvités de journaliste, d'écrivain, de critique, de témoin, de polémiste, d'homme de radio et enfin d'ami, ne sont que les faces de son aventure personnelle et spirituelle.

  • De châteaux en prison, la vie d'Elisabeth de la Panouse-Debré : amour et Résistance Nouv.

    "En 1936, Élisabeth de La Panouse se retrouve dans un sanatorium des Alpes, qu'elle appelle une prison médicale. Elle connaîtra plus tard une autre prison, celle-là bien plus grise et sinistre, la prison du Cherche-Midi à Paris sous l'Occupation nazie.Après une enfance dorée dans des châteaux en Touraine, Élisabeth est prise dans la tourmente de la maladie puis de la guerre. Sur fond de la tragédie du réseau du musée de l'Homme, son destin est celui d'une femme moderne, engagée et passionnée. La correspondance amoureuse que nous découvrons pour la première fois entre Robert Debré et Élisabeth est émouvante et poignante.Élisabeth est un véritable bandit d'honneur qui écrit de sa prison ce « petit papier clandestin » pour redonner de l'espoir à ses enfants : « Comme on peut vivre de peu quand on a du soleil dans le coeur ». Cette biographie est parfois tragique, mais toujours lumineuse, comme le sont les deux héros de cette épopée du XXe siècle. L'auteure raconte dans une langue à la fois poétique et tendre, non dénuée d'humour, la vie d'une femme qui prend tous les risques en sachant le prix à payer."

    Sur commande
  • "Un pied-noir de quatrième génération retourne dans l'Algérie indépendante en 1970. Ce retour, aux émotions mélangées, permet peut-être d'éclairer le présent à la lumière d'un passé que l'auteur s'efforce d'analyser. L'Algérie a-t-elle été contrainte, à partir de 1962, d'adopter une identité qui n'était pas totalement la sienne ? À travers cet ouvrage, mélange de témoignages personnels et d'analyses historiques ou politiques, l'auteur tente d'expliquer l'actuelle situation algérienne. Il s'agit d'une sorte de lente convergence entre deux lignes chaotiques : celle d'une saga familiale et celle parfois absurde de l'Histoire."

    Sur commande
  • Mémoires d'un Malgré-nous, rescapé de la bataille de Budapst : février 1943 - mai 1945 Nouv.

    "Quand la Seconde Guerre mondiale éclate, René Debs a 14 ans. Il fera partie des quelque 130 000 incorporés de force à partir de février 1943 pour combattre aux côtés de l'ennemi. Ce qui frappe avant tout dans ce récit, c'est la capacité à se défendre coûte que coûte, à compter sur l'amitié de ses camarades, à crier son incompréhension devant tant de barbarie, tout en gardant la fraîcheur d'âme d'un jeune soldat malgré lui, qui partage ses émotions lors des rares moments de répit. Il sera l'un des rescapés de la terrible bataille de Budapest de décembre 1944, et fêtera ses 20 ans quatre mois après son retour de guerre. - - "

    Sur commande
  • Après des décennies d'absence, Mario Blaise retourne en Haïti et se trouve devant une bien triste réalité : le temps a vraiment tout balayé et les événements qui ont frappé le pays n'ont rien arrangé. La découverte de ce monde perdu changera-t-elle son attitude envers son propre passé ? Arrivera-t-il à se libérer, à s'échapper de sa petite enfance et de Petit-Goâve ? A-t-il une nouvelle identité ?

empty