Didier Jeunesse

  • Un beau jour, ou peut-être une nuit Près d'un lac, je m'étais endormie Quand soudain semblant crever le ciel Et venant de nulle part Surgit un aigle noir Les rives sombres d'un lac sans fond¼ Une jeune femme dans une barque, au milieu des roseaux¼ Puis se pose l'aigle, majestueux, aux traits durs et au regard puissant. Surgissent alors les images de l'enfance et les teintes roses transforment l'espace : les paysages ne sont pas sans rappeler ceux des estampes japonaises. Lorsque la jeune femme s'éveille, elle est toujours dans la barque¼ Barbara a signé là son titre le plus connu et sans doute le plus fort. Une chanson emblématique de la femme en noir connu dès le plus jeune âge par les enfants.

    Edmée Cannard a choisi de représenter l'envol imaginaire vers l'enfance. La délicatesse de son travail d'illustration rend à merveille les émotions fragiles du texte et de la mélodie. La frontière est tenue entre rêve et réalité, enfance et âge adulte¼ Les images d'Edmée, tout en miroitement et paysages fondus, rendent à merveille cet onirisme.

    Une alchimie que l'auteur a réussi avec un talent qui se confirme à chaque nouveau livre.


    Après Monsieur P'tit Sou (prix France Télévisions 2003) et Mademoiselle Parapluie, Edmée Cannard signe son 3e titre de sa plume délicate.

  • Christian Voltz propose ici une mise en scène cocasse et très efficace.

    Cette chanson, à vrai dire fort décousue, devient prétexte à camper les animaux de la ferme dans des attitudes des plus dérilantes.

    Enfermés dans l'étable, la poule et ses compagnons sentent la panique les gagner...

  • La cane de Jeanne, est morte au gui l'an neuf, elle avait fait la veille, merveille ! un oeuf.

    Merveille que cette cane de Jeanne, morte d'un rhume mauvais et qui, dans sa simplicité, offre pourtant l'occasion de faire la fête entre amis ! Elle est le symbole de l'amitié qui lie Georges Brassens à tout son groupe de l'impasse Florimont.

    Bruno Heitz, un grand de la littérature pour enfants, qui signe ici son premier livre chez Didier Jeunesse, s'est amusé à recréer l'univers familier et doux de Brassens, dans des tableaux un peu rétro de toute beauté. Son petit théâtre de bois sculpté est remarquable de précision, dans sa composition, la réalisation des pièces, l'éclairage.
    />
    Il respecte à la fois la simplicité de la chanson et rend évidente la poésie du texte. Une belle réussite

  • Quand servantes et valets prennent leurs aises...

    Pleine d'esprit, la vision caustique de l'illustratrice belge kitty crowther redonne à un air rétro (interprété en son temps par ray ventura) une nouvelle jeunesse !

  • Tourbillon de corps, de sentiments, de couleurs...

    Une chanson d'amour éternelle que Nathalie Novi a su rendre avec beaucoup de sensibilité.

  • Le soleil a rendez-vous avec la lune Mais la lune n'est pas là et le soleil l'attend ici-bas souvent chacun pour sa chacune chacun doit en faire autant la lune est là la lune est là la lune est là mais le soleil ne la voit pas [...] Histoire d'astre, histoire d'amour, rendez-vous manqué, attente renouvelée... Les hommes s'affolent, les astrologues, les philosophes sont sur le coup, même les chats s'en donnent à coeur joie... et entonnent l'une des chansons les plus connues de Charles Trenet !


    Christophe Alline nous en offre une version fougueuse : il colle et superpose des images, dans un esprit proche du surréalisme, et s'inspire du kitsch et de l'esthétique des années 60, pour se jouer des frayeurs humaines et donner à rêver sur ce texte surprenant ! Il a fait équipe avec un graphiste, Den Chamanie, qui y va de ses propres folies, mêlant les typographies les plus variées, faisant danser le texte en rythme...

    Une belle façon de redonner à voir et à entendre une chanson d'une rare densité poétique. Écrite et composée en 1939, elle continue de refléter nos inquiétudes face au dérèglement du temps et à ce qui nous dépasse, mais y apporte une réponse poétique : et si un rendez-vous d'amour manqué avait des conséquences inimaginables ? Et si la science n'expliquait pas tout ? Et si le noir, la nuit étaient nécessaires à l'éclosion des doux sentiments ?


    Une nouvelle titre incontournable de la collection Guinguette : pour tous les amoureux de la chanson française ! Un livre d'artiste, sans CD, mais avec le texte et la partition : pour partager le plaisir de chanter entre toutes les générations...

  • Pour plonger avec délice dans la vie un peu folle de ces célèbres poissons.

    À déguster avec ou sans citron !

  • Les mille et un potins des accros du "téléfon qui son" sur leur fil perchés...

    Cécile Hudrisier interprète la chanson de Nino Ferrer avec beaucoup d'humour et d'originalité.

  • Quand la vie devient légère et réjouissante...

    Sur l'air bien connu de Charles Trénet, l'illustrateur Gaëtan Dorémus nous promène dans un Paris inconnu : les passants déambulent dans les airs, les péniches et les vélos avancent à tire-d'aile, le métro et la Tour Eiffel se font la belle, toute la ville se sent légère et prend par à la fête.

    Tourbillon de musique et de couleur, y a d'la joie, partout y 'a d'la joie !

  • Un superbe hymne à la chanson noire-américaine, qui dit l'admiration de Nougaro pour Armstrong.

    Sur un air de gospel traditionnel, une très belle émotion que les couleurs et le trait calligraphique de Chris Raschka rendent à merveille

  • Cré-moé, cré-moé pas, quéqu' part en Alaska, y'a un phoque qui s'ennuie en maudit Sa blonde est partie gagner sa vie dans un cirque aux Etats-Unis.
    Ça ne vaut pas la peine, de laisser ceux qu'on aime, pour aller faire tourner des ballons sur son nez.



    Isabelle Chatellard a su rendre à merveille la demi-teinte de cette ballade à la fois triste et belle : le temps qui s'écoule malgré l'éloignement, le drôle d'état dans lequel nous laisse le départ de l'aimé(e).

  • Doux parfums, exotiques et fruités, bords de mer ensoleillés propices aux oeillades câlines, l'air se fait léger et les désirs affleurent sous les chapeaux ! Une histoire d'amour gourmande et un brin coquine, que les images de Stefany Devaux mettent en scène avec appétit ! On redécouvre avec plaisir son talent pour marier les papiers chamarrés et oser les couleurs acidulées et l'on suit ces amours naissants avec un plaisir croissant !
    Il est réjouissant d'entonner à nouveau cette chanson qui fait maintenant partie des classiques de la chanson française. Et l'on ne peut s'empêcher d'entendre la voix de Bourvil fredonner le refrain bien connu à nos oreilles. Les musiciens trouveront la partition pour piano et guitare en fin d'ouvrage.
    />
    Un livre plein d'une joie de vivre communicative, pour commencer l'année sous de bons augures !

    Guinguette, la collection des chansons pour toutes les générations Déjà 12 titres.
    Stefany Devaux a déjà publié 16 livres chez Didier Jeunesse. C'est toujours avec gourmandise qu'elle se remet à la tâche !

empty